Qu’est-ce que la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique intestinale. Elle tire son nom du médecin qui l’a décrite pour la première fois en 1932, le Dr Burrill B. Crohn. Cette pathologie affecte principalement le tube digestif, du début de l’intestin grêle jusqu’à l’anus.

La maladie de Crohn se caractérise par une inflammation qui peut toucher différentes couches de la paroi intestinale. Elle peut apparaître à tout âge, mais elle est plus fréquente chez les jeunes adultes, entre 20 et 30 ans. Cependant, il n’est pas rare de voir des cas de maladie de Crohn chez les enfants, dès l’âge de 11 ans.

Les symptômes de la maladie de Crohn chez les enfants

Chez les enfants atteints de la maladie de Crohn, les symptômes peuvent varier en intensité et en fréquence. Voici les principaux symptômes auxquels les parents doivent être attentifs :

  1. Douleurs abdominales : les enfants ressentent souvent des douleurs abdominales, localisées principalement dans la partie inférieure de l’abdomen. Ces douleurs peuvent être intermittentes ou constantes.

  2. Diarrhée : les selles deviennent liquides et plus fréquentes que d’habitude. Il peut également y avoir des traces de sang ou de mucus dans les selles.

  3. Fatigue : les enfants atteints de la maladie de Crohn ont souvent une faiblesse générale et se sentent fatigués, même après une bonne nuit de sommeil.

  4. Perte de poids : en raison de la diminution de l’appétit et des problèmes d’absorption des nutriments, les enfants peuvent perdre du poids de manière significative.

  5. Retard de croissance : la maladie de Crohn peut entraîner un retard de croissance chez les enfants, car elle interfère avec l’absorption des nutriments nécessaires à leur développement.

  6. Fistules et abcès : dans certains cas, des fistules (connections anormales entre les organes) et des abcès (accumulation de pus) peuvent se former dans la région intestinale.

Si votre enfant présente un ou plusieurs de ces symptômes, il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis.

Les traitements de la maladie de Crohn chez les enfants

Le traitement de la maladie de Crohn chez les enfants vise à soulager les symptômes, réduire l’inflammation et prévenir les complications. Voici les principaux traitements utilisés :

1. Médicaments anti-inflammatoires

Les médicaments anti-inflammatoires sont souvent prescrits pour réduire l’inflammation de l’intestin. Les corticostéroïdes, tels que la prednisone, sont couramment utilisés pour traiter les poussées de la maladie. Cependant, ils peuvent entraîner des effets secondaires à long terme et ne doivent donc être utilisés que sur une courte durée.

2. Médicaments immunosuppresseurs

Les médicaments immunosuppresseurs sont utilisés pour supprimer le système immunitaire et réduire l’inflammation. Ils sont généralement prescrits lorsque les corticostéroïdes ne sont pas suffisamment efficaces ou pour maintenir la rémission. Ces médicaments peuvent augmenter le risque d’infections, il est donc important d’être suivi régulièrement par un médecin.

3. Nutrition entérale

Dans certains cas, lorsque l’enfant est en poussée de la maladie de Crohn et ne peut pas absorber suffisamment de nutriments par voie orale, une nutrition entérale peut être utilisée. Elle consiste à administrer une formule nutritionnelle spéciale par sonde nasogastrique ou gastrostomie.

4. Chirurgie

La chirurgie peut être nécessaire dans les cas de complications de la maladie de Crohn, tels que la formation de fistules ou d’abcès. Les parties endommagées du tube digestif peuvent être retirées chirurgicalement. Cependant, la chirurgie n’est pas un traitement curatif et la maladie peut réapparaître après l’intervention.

Il est important de souligner que chaque enfant atteint de la maladie de Crohn est unique, et le traitement doit être adapté à chaque cas spécifique. Un suivi médical régulier est essentiel pour ajuster le traitement en fonction de l’évolution de la maladie.

La prévention de la maladie de Crohn chez les enfants

La maladie de Crohn étant d’origine inconnue, il n’est pas possible de la prévenir à proprement parler. Cependant, certaines mesures peuvent être prises pour réduire le risque de développer la maladie ou atténuer ses symptômes :

  1. Alimentation équilibrée : une alimentation riche en fruits, légumes, céréales complètes et faible en aliments transformés peut contribuer à maintenir un système digestif sain.

  2. Allaitement maternel : selon certaines études, l’allaitement maternel exclusif pendant au moins 6 mois peut réduire le risque de développer la maladie de Crohn chez les enfants.

  3. Éviter le tabac : le tabagisme est un facteur de risque connu pour la maladie de Crohn. Éviter le tabac ou cesser de fumer peut aider à prévenir ou réduire les symptômes chez les enfants atteints de la maladie.

  4. Gestion du stress : le stress peut aggraver les symptômes de la maladie de Crohn. Il est donc important d’aider les enfants à gérer le stress, par le biais de techniques de relaxation, de hobbies ou encore de soutien psychologique si nécessaire.

En conclusion, la maladie de Crohn chez les enfants peut avoir un impact significatif sur leur qualité de vie. Il est essentiel de reconnaître les symptômes et de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précoce et un traitement approprié. Les traitements disponibles visent à soulager les symptômes, réduire l’inflammation et prévenir les complications. Bien qu’il ne soit pas possible de prévenir la maladie de Crohn, certains facteurs tels qu’une alimentation équilibrée, l’allaitement maternel et l’évitement du tabac peuvent contribuer à réduire le risque de développer cette maladie chronique chez les enfants.

Note : Cet article n'est pas mis à jour régulièrement et peut contenir des informations obsolètes ainsi que des erreurs.

Catégories : Divers

La Rédaction

L'Équipe de Rédaction est composée de rédacteurs indépendants sélectionnés pour leur capacité à communiquer des informations complexes de manière claire et utile.