Les dangers du mélange d’alcool et de codéine

Publié le 

La codéine est un analgésique narcotique antitussif, qui était autrefois largement utilisé dans les sirops contre la toux. Bien qu’il soit toujours utilisé, c’est maintenant un médicament sur ordonnance, utilisé pour traiter la douleur modérée ou sévère, et pour réduire la toux dans certaines maladies graves.

La codéine n’est pas conçue pour une utilisation à long terme. Puisque la codéine est un opioïde, elle est sujette à la dépendance. Les personnes qui abusent de codéine à des fins récréatives signalent divers symptômes, tels que :

– Nausées, vomissements et constipation
– Euphorie
– Perte de mémoire
– Perte de coordination et de motricité
– Fatigue ou somnolence

Les troubles liés à la consommation d’alcool sont l’un des problèmes les plus graves liés à l’abus de substances. Des millions de personnes à travers le monde âgées de 18 ans et plus sont aux prises avec des troubles liés à la consommation d’alcool.

Les personnes aux prises avec un trouble lié à l’alcool consomment compulsivement de l’alcool, sont incapables de contrôler la quantité d’alcool qu’elles consomment et éprouvent des symptômes de sevrage lorsqu’elles ne consomment pas d’alcool.

Une consommation excessive d’alcool peut provoquer :

– Un sentiment d’euphorie
– Altération du jugement
– Diminution de la capacité cognitive
– Problèmes de mémoire, y compris blackout
– Troubles de l’élocution
– Vision trouble
– Perte de coordination motrice
– Temps de réaction réduits
– Maux d’estomac, nausées et vomissements

Il est dangereux de mélanger un opioïde avec de l’alcool. L’alcool augmente les effets associés aux opioïdes, amplifiant pendant une courte période le niveau de relaxation que ces analgésiques produisent. Cependant, le mélange d’opioïdes et d’alcool augmente également le risque de surdosage et de problèmes de santé à long terme.

Pourquoi certaines personnes mélangent la codéine et l’alcool ensemble ?

Comme la codéine est un opioïde, ses effets comprennent une diminution de la perception de la douleur et une impression de relaxation. En combinaison avec l’alcool, ces effets sont temporairement renforcés.

Bien qu’elles agissent dans différentes parties du cerveau (la codéine se lie aux récepteurs opiacés tandis que l’alcool affecte les récepteurs GABA) ces deux substances interagissent avec les neurotransmetteurs, particulièrement la dopamine et la sérotonine.

Ces deux neurotransmetteurs sont liés à l’humeur : lorsqu’ils sont en grand nombre dans le cerveau, la personne se sent mieux et plus heureuse. Cependant, une fois que les effets de ces substances s’estompent, la réduction de ces neurotransmetteurs peut amener une personne à se sentir déprimée.

Le système de récompense, alimenté principalement par la dopamine, peut amener une personne à rechercher de façon compulsive les substances qui lui ont permis de se sentir bien au départ. Cela peut entraîner une dépendance.

Purple Drank, Sizzurp, Lean : Cocktails mortels à la codéine et à l’alcool

Le mélange de sirop contre la toux (initialement à base de codéine, maintenant plus communément à base de de dextrométhorphane) et d’alcool est populaire depuis des décennies, particulièrement dans la culture hip-hop. Ces cocktails sont pourtant très dangereux pour la santé et peuvent entraîner la mort.

Les méfaits à court terme de la codéine et de l’alcool

Il existe plusieurs effets secondaires graves associés à la combinaison de codéine et d’alcool. Dans le meilleur des cas, une personne qui consomme ces deux substances enivrantes ensemble peut ressentir :

– Étourdissements
– Somnolence ou fatigue
– Maux de tête
– Difficulté à se concentrer
– Difficulté à respirer
– Déficience de la pensée et du jugement

Cette combinaison d’effets sédatifs peut causer des accidents graves, y compris des accidents de voiture et des chutes. Les traumatismes crâniens, les fractures osseuses et les lésions aux organes internes peuvent tous survenir à la suite d’un accident en état d’ébriété.

Une surdose mortelle est plus probable

L’un des risques les plus graves avec le mélange (même en petite quantité) de codéine et d’alcool est la dépression respiratoire. Cela signifie qu’une personne prendra des respirations moins profondes, respirera moins souvent ou de façon irrégulière.

La dépression respiratoire réduit la quantité d’oxygène qui atteint le cerveau et le corps, ce qui peut causer des dommages à long terme aux principaux systèmes organiques, mener au coma ou causer la mort lorsque le cerveau s’arrête.

La prise d’une trop grande quantité d’un opioïde seul peut causer une dépression respiratoire, mais le mélange de codéine et d’alcool augmente considérablement le risque de cet effet secondaire mortel. Certaines personnes ont accidentellement fait une surdose en prenant la codéine telle que prescrite, puis en consommant quelques boissons alcoolisées.

Les méfaits à long terme de la codéine et de l’alcool

L’abus de codéine et d’alcool augmente le risque de lésions hépatiques et rénales. L’abus d’alcool en soi est l’une des principales causes de dommages au foie.

La combinaison d’alcool et de codéine peut également causer des dommages au système gastro-intestinal, augmentant le risque de ballonnements, d’inflammation entraînant une colite ou d’autres conditions, d’ulcères, d’indigestion et de malnutrition.

Le mélange d’alcool et de codéine, ou toute autre combinaison de substances intoxicantes, peut entraîner une dépendance. Heureusement, vous pouvez obtenir de l’aide pour surmonter votre dépendance avant que des dommages à long terme ne se produisent. N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin. Le rétablissement est possible pour tout le monde.

Articles populaires

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

Quels fruits et légumes contiennent le plus de pesticides et comment les réduire ?

La consommation de fruits et de légumes est essentielle à une alimentation saine, mais tous les consommateurs ne sont pas conscients de la quantité...

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...