Peut-on boire de l’alcool en prenant Tahor (Atorvastatine) ?

Publié le 

Peut-on boire de l’alcool avec Tahor ou d’autres statines ? Quel est l’effet des statines sur le foie ? Et inversement, que savons-nous de l’effet des statines sur les maladies du foie ? C’est à toutes ces questions que nous allons essayer de répondre dans cet article.

Avantages des statines comme le Tahor (Atorvastatine)

Les statines sont souvent prescrites pour les maladies cardiaques. Elles réduisent le risque de crises cardiaques, la principale cause de décès en France avant le cancer.

Elles réduisent également le risque de maladie d’Alzheimer, de cataractes et peuvent même améliorer la guérison en cas de cancer du poumon, la cause la plus fréquente de décès liés au cancer chez les hommes et les femmes.

Peut-on mélanger alcool et Tahor ?

Selon la notice officielle du Tahor (atorvastatine), le Tahor doit être utilisé avec prudence chez les patients qui consomment des quantités importantes d’alcool et/ou qui ont des antécédents de maladie hépatique. Malheureusement, il n’existe pas de définition “officielle” de ce que signifie une quantité importante d’alcool.

Pour comprendre pourquoi l’alcool peut être un problème avec Tahor ou n’importe quelle statine, examinons comment ces médicaments peuvent affecter le foie, et comment l’alcool peut augmenter cet effet.

L’effet des statines sur le foie

Il n’est pas rare d’avoir des bilans hépatiques anormaux lors de la prise de statines, mais il est important de comprendre ce qui se cache derrière cela.

Il existe plusieurs façons différentes d’expliquer comment les statines affectent le foie, alors examinons les changements que produisent les statines dans les bilans hépatiques ainsi que la façon dont les statines peuvent réduire la mortalité chez certaines personnes qui ont déjà une maladie hépatique.

Enzymes hépatiques et statines comme le Tahor

Les recommandations actuelles sont que les bilans de la fonction hépatique devraient être vérifiés avant le début du traitement par Tahor, puis 12 semaines plus tard. La surveillance devrait se poursuivre périodiquement pendant toute la durée de la prise du médicament.

Des études ont montré que certaines personnes qui utilisent Tahor ont une élévation des enzymes hépatiques aspartate aminotransférase (ASAT) et alanine aminotransférase (ALAT). Une augmentation (jusqu’à trois fois la normale) de ces valeurs survient chez environ 3 % des personnes. Néanmoins, la plupart du temps ces élévations ne sont que temporaires et généralement pas dangereuses.

La combinaison d’une consommation excessive d’alcool et de statines augmente les risques d’anomalies.

Lésions hépatiques et statines

Les lésions hépatiques cliniquement apparentes (c’est-à-dire les lésions suffisamment graves pour causer des symptômes) sont très rares avec les statines.

Au moins 50 cas de lésions hépatiques chez des personnes prenant des statines ont entraîné la mort ou la nécessité d’une transplantation hépatique. En regardant ces chiffres, cependant, il est important de noter que pendant cette période, Tahor a été le médicament le plus prescrit au monde. (En comparaison, on estime qu’au moins 15 000 personnes meurent chaque année de saignements gastro-intestinaux causés par Advil).

Les lésions hépatiques graves sont donc possibles avec les statines, bien que cela reste très rare.

Les statines peuvent tout de même être utiles en cas de maladie hépatique

Il peut être quelque peu rassurant d’entendre que, malgré la recommandation de surveiller les bilans hépatiques et le risque (peu fréquent) de lésions hépatiques graves, les statines peuvent être utiles pour certaines personnes atteintes de maladie hépatique.

Dans le cadre d’une étude portant sur des personnes atteintes d’une grave maladie alcoolique du foie, l’utilisation de statines a réduit de moitié le risque de décès par cirrhose alcoolique.

La conclusion d’une étude réalisée en 2017 était que les statines utilisées chez les personnes atteintes de cirrhose pourraient en réalité réduire l’insuffisance hépatique et les complications de l’insuffisance hépatique comme l’hypertension portale.

De plus, les personnes atteintes d’une maladie du foie due à une infection chronique à l’hépatite C peuvent mieux réagir aux médicaments (interférons) lorsqu’on leur donne des statines. Il est à noter que l’alcool aggrave l’hépatite C.

Pourquoi la consommation d’alcool peut-elle poser un problème avec Tehor ?

Un excès d’alcool peut poser des problèmes lorsqu’il est combiné avec le Tehor.

Les problèmes musculaires liés aux statines ne sont pas rares, et l’alcool peut aussi causer des dommages. L’alcool peut également interférer avec le métabolisme de nombreux médicaments, tels que ceux qui peuvent être utilisés avec Tehor pour les maladies cardiaques.

Tehor et d’autres statines peuvent réduire votre risque de maladie cardiaque, mais l’alcool peut au contraire aggraver votre risque. De plus, l’alcool contient beaucoup de calories, ce qui augmente aussi le risque de maladie cardiaque.

En résumé, les statines et l’alcool

Ce que la plupart des gens veulent vraiment savoir, c’est “Peut-on prendre une bière ou deux ou un verre de vin avec Tehor (ou d’autres statines) ?” La réponse est qu’il est probable que l’ajout d’alcool aux statines ait peu d’effet dans l’ensemble lorsqu’il est consommé avec modération.

Néanmoins, pour ceux qui consomment de grandes quantités d’alcool (plus de deux verres par jour pour un homme ou plus d’un verre par jour pour une femme), la combinaison de statines et d’alcool est fortement déconseillée.

Parlez à votre médecin de votre consommation d’alcool

Si vous buvez régulièrement de l’alcool, vous devriez en informer votre médecin. Beaucoup de gens sous-estiment leur consommation, mais en étant honnête avec votre médecin, il pourra être en mesure de mieux vous soigner.

Votre médecin connaît vos antécédents médicaux et votre état de santé actuel et devrait être en mesure de vous conseiller sur votre consommation d’alcool.

Prenez le temps de vous renseigner sur les options de traitement de l’alcoolisme, que vous vous inquiétiez pour vous-même ou pour un ami ou un membre de votre famille.

Articles populaires

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...