Accueil Santé Ibuprofène ou Méloxicam (Mobic) : Lequel est le meilleur antidouleur ?

Ibuprofène ou Méloxicam (Mobic) : Lequel est le meilleur antidouleur ?

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont souvent utilisés pour traiter la douleur aiguë et les maladies articulaires inflammatoires chroniques. Cependant, l’utilisation des AINS pendant une longue période peut être préjudiciable : ils peuvent accroître l’occurrence de problèmes gastro-intestinaux, tels que les ulcères et les saignements.

Parmi les AINS, il existe les AINS classiques et les AINS inhibiteurs préférentiels de la COX2. Ces deux catégories d’AINS peuvent présenter différents risques d’effets secondaires. Les AINS agissent tous en bloquant les enzymes appelées cyclooxygénases (ou COX en abrégé), qui catalysent les réactions immunitaires comme la rougeur, l’enflure et la douleur.

Nous avons deux cyclooxygénases, COX-1 et COX-2, qui affectent l’organisme de façons légèrement différentes. Les AINS classiques ciblent les deux, alors que les AINS inhibiteurs préférentiels de la COX2 ciblent la COX-2.

C’est pourquoi ces deux types d’AINS peuvent avoir des effets secondaires différents. Le blocage de la COX-1 peut augmenter le risque de symptômes gastro-intestinaux, par exemple, c’est pourquoi certains AINS inhibiteurs préférentiels de la COX2 peuvent causer moins d’effets gastro-intestinaux que les AINS classiques, tout en étant tout aussi efficaces.

Nous comparons ici l’ibuprofène (aussi connu sous le nom Brufen, Advil, Nurofen, Upfen, Motrin, Algifen, Algifor…), un AINS classique, au méloxicam (MOBIC), un AINS inhibiteur préférentiel de la COX2. Lequel est le meilleur ? Jetons un coup d’oeil.

Ibuprofène ou le Méloxicam : Lequel est le meilleur pour traiter la douleur ?

Pour résumer les résultats d’études à court terme, le méloxicam et les AINS classiques comme l’ibuprofène ont des effets similaires de réduction de la douleur chez les patients souffrant d’arthrite et de douleurs des tissus mous.

Gagnant = aucun des deux. Les deux sont tout aussi efficaces pour traiter la douleur.

Lequel présente un risque plus faible de saignements gastro-intestinaux ?

Étonnamment, même si le méloxicam est un AINS inhibiteur préférentiel de la COX2, les études montrent que le risque de saignement gastro-intestinal avec le méloxicam est généralement plus élevé qu’avec l’ibuprofène. Il faut toutefois se rappeler qu’avec tout type d’AINS, plus la dose est élevée, plus le risque d’effets secondaires gastro-intestinaux est élevé.

Gagnant = ibuprofène.

Lequel est le moins nocif pour le cœur ?

L’utilisation à long terme d’AINS peut entraîner une légère augmentation du risque de maladie cardiaque, probablement parce que les AINS contractent les vaisseaux sanguins et obligent votre corps à retenir le sel et l’eau, ce qui peut entraîner une hypertension artérielle.

Le risque de maladie cardiaque est plus faible avec le méloxicam qu’avec l’ibuprofène. À la dose normalement recommandée de 15 mg par jour, il n’a pas été démontré que le méloxicam était associé à un risque accru de crise cardiaque. L’ibuprofène, en revanche, peut augmenter le risque de crise cardiaque, des doses quotidiennes plus élevées entraînant un risque accru.

Gagnant = méloxicam

Lequel est le moins nocif pour les reins ?

Les problèmes rénaux chez les personnes qui prennent de l’ibuprofène sont rares, mais on sait qu’ils surviennent. C’est encore moins un problème avec le méloxicam.

Des études ont montré que deux mesures en laboratoire de la dysfonction rénale, la créatinine sérique et la clairance de la créatinine, étaient plus élevées chez les patients traités à l’ibuprofène que chez ceux traités au méloxicam. Le méloxicam est donc peut-être plus sûr pour les reins, probablement en raison de ses effets moindres sur la circulation sanguine dans les reins.

Gagnant = méloxicam

Lequel est le moins nocif pour le foie ?

Ni le méloxicam ni l’ibuprofène ne causent plus de dommages au foie qu’un placebo.

Gagnant = aucun des deux

Lequel présente un risque plus faible d’accident vasculaire cérébral ?

On ne sait toujours pas si les AINS peuvent entraîner un risque accru d’AVC hémorragique. Une étude a montré qu’en général, l’utilisation d’AINS n’est pas associée à un risque plus élevé d’AVC, bien que le méloxicam soit l’un des médicaments AINS ayant statistiquement conduit à légèrement plus d’AVC.

Gagnant = ibuprofène

Lequel est le moins cher ?

Puisque le méloxicam et l’ibuprofène sont des médicaments génériques, ils sont relativement bon marché et leur coût ne devrait pas poser de problème.

Gagnant = les deux

Lequel est le plus pratique ?

Le méloxicam peut être pris une fois par jour à une dose de 7,5 mg ou 15 mg, tandis que l’ibuprofène peut être pris toutes les 6 à 8 heures à une dose de 200 mg à chaque fois, selon votre douleur. Cependant, l’ibuprofène a tendance à être plus pratique car il est disponible en vente libre alors que le méloxicam n’est disponible que sur ordonnance.

Gagnant = ibuprofène

Auteur de l'article

Date de publication

Catégorie

Articles populaires

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

Quels fruits et légumes contiennent le plus de pesticides et comment les réduire ?

La consommation de fruits et de légumes est essentielle à une alimentation saine, mais tous les consommateurs ne sont pas conscients de la quantité...