Mélanger Imodium et Alcool : Quel risque ?

Qu’est-ce que Imodium ?

Beaucoup de personnes ont déjà entendu parler ou même utilisé le médicament Imodium, aussi connu sous le nom lopéramide. Ce médicament est utilisé pour traiter la diarrhée.

Il ralentit le tractus intestinal, réduisant ainsi le nombre de selles. Imodium rend également les selles moins liquides. Imodium est disponible sans ordonnance et des versions sur ordonnance sont également disponibles.

Imodium est considéré comme un médicament sans danger pour la plupart des gens. Si des effets indésirables surviennent, ils sont généralement légers et peuvent inclure des vertiges et une somnolence.

Le problème avec Imodium n’est pas son utilisation thérapeutique. Le problème est son utilisation pour remplacer les opioïdes ou pour prévenir les symptômes de sevrage des opioïdes.

À la dose normale, même si Imodium est semblable aux médicaments opioïdes il ne peut pas franchir la barrière hémato-encéphalique. Néanmoins, à très fortes doses Imonium peut pénétrer dans le cerveau.

Ce faisant, Imodium peut provoquer une euphorie et de nombreux effets similaires aux opioïdes. Le lopéramide (principe actif du Imodium) est connu sous le nom de «méthadone du pauvre». L’abus de cette substance est de plus en plus courant car elle est moins difficile à obtenir que les opioïdes vendus généralement sous ordonnance.

Les risques liés à l’utilisation de doses élevées d’Imodium peuvent aller de l’arrêt du fonctionnement de l’intestin, de la rétention d’urine, à des problèmes cardiaques pouvant entraîner la mort.

Mélange d’alcool et d’imodium

L’alcool est un dépresseur du système nerveux central. Le mélange d’alcool avec certaines autres substances peut être très dangereux. Imodium, lorsqu’il est utilisé à fortes doses, peut également être un dépresseur du système nerveux central.

Si une personne mélange de l’alcool avec des quantités normales d’Imodium, les effets secondaires ne sont généralement pas graves. 

L’alcool mélangé à l’imodium a tendance à provoquer une légère aggravation des effets secondaires courants d’Imodium. Par exemple, une personne peut se sentir somnolente ou étourdie après avoir consommé de l’alcool avec de l’Imodium.

Important : Si vous consommez de l’alcool avec de l’Imodium vous ne devez pas conduire ou faire quoi que ce soit qui exige de la vigilance.

Le plus grand risque du mélange d’alcool et d’imodium réside lorsqu’ils sont mélangés à fortes doses. Etant donné que les deux substances dépriment (c’est-à-dire qu’elles ralentissent) le système nerveux central, les deux peuvent également déprimer la respiration et provoquer des troubles du rythme cardiaque potentiellement mortels.

Effets secondaires et interactions entre le mélange d’alcool et d’imodium

Lorsque Imodium est utilisé à fortes doses, il produit des effets presque identiques aux opioïdes. Pour obtenir les effets des opioïdes, les personnes prennent généralement dix fois la dose normale du médicament, voire plus. Mélanger autant d’Imodium avec de l’alcool peut être dangereux, voire mortel.
 
Les risques associés au mélange d’alcool et d’Imodium peuvent inclure une intoxication grave, des troubles du foie et d’autres organes, ainsi que des effets potentiellement mortels tels qu’une dépression respiratoire. Imodium ne devrait pas être utilisé seul à fortes doses, et il ne devrait pas non plus être mélangé avec de l’alcool.

Sources :

  1. www.webmd.com/drugs/2/drug-11084/imodium-oral/details [consulté le 12 mai 2019]
  2. www.rxlist.com/imodium-drug.htm [consulté le 12 mai 2019]
  3. eurekasante.vidal.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-bimodi01-IMODIUM.html [consulté le 12 mai 2019]
Dernière mise à jour de l'article le
L'équipe d'experts qualifiés de Umvie.com
Les experts qualifiés de Umvie.com sont des rédacteurs et experts qualifiés dans leur domaine. Ils sont spécialement sélectionnés pour leurs connaissances approfondies et leur expérience, ainsi que pour leur capacité à communiquer des informations complexes de manière claire et utile.