Le tabagisme représente la première cause de décès évitable dans le monde, avec environ 6 millions de morts par an. Concrètement, un fumeur avéré sur deux meurt à cause de son addiction au tabac. Il n’est donc pas surprenant que la cigarette ait une mauvaise presse, notamment en raison des multiples substances toxiques qu’elle contient. Pourtant, arrêter de fumer peut devenir un véritable combat, car la nicotine contenue dans la cigarette rend “accro” celui qui en consomme. Heureusement, il existe aujourd’hui des traitements efficaces qui permettent aux fumeurs qui le souhaitent de se débarrasser de la cigarette. Découvrez ici trois méthodes pour en finir avec le tabac.

Le laser doux, un précieux allié pour arrêter de fumer

Le laser est l’un des derniers traitements conçus pour arrêter de fumer. En effet, les fumeurs qui expérimentent ce procédé thérapeutique obtiennent des résultats satisfaisants dans une proportion de 85 à 92%. Si vous cliquez ici, vous pourrez trouver tous les détails sur ce nouveau traitement pour arrêter de fumer.

Le fort taux de succès de ce traitement réside dans son action. En effet, l’action du laser doux permet de stimuler l’hypophyse et l’hypothalamus qui sont deux glandes du système nerveux. Cette stimulation permet de déclencher la sécrétion massive d’endorphine, l’hormone du plaisir.

En d’autres termes, le traitement par laser doux simule le plaisir que ressent un fumeur lorsqu’il allume sa cigarette et tire une bouffée. Le laser stimule aussi plusieurs points reliés au système digestif. Par conséquent, lorsque le fumeur régulier subit ce traitement, il ne souffre pas des envies de grignotage et de la prise de poids souvent induites par le sevrage tabagique.

En général, une seule séance de laser doux suffit pour arrêter de fumer. Il n’y a pas de douleurs ni d’effets secondaires. Mieux encore, le laser réduit considérablement les symptômes du sevrage comme le stress, l’anxiété, l’angoisse, la nervosité, la frustration et les signes de dépression.

arrêt du tabac

Les substituts de nicotine

Pour aider les personnes accros au tabac à se libérer de leur addiction, il existe des substituts de nicotine. Il s’agit généralement de timbres, de patchs, de pastilles, de gommes ou d’inhalateurs qui diffusent la nicotine de manière très lente dans le corps du fumeur pour diminuer son envie d’allumer une cigarette.

En fonction du produit choisi, le pourcentage de réussite varie de 7% à 16%. La durée du traitement varie de 10 à 12 semaines. Au fur et à mesure que les jours passent, la dose de nicotine est réajustée à la baisse, jusqu’au sevrage complet.

Le principal atout de ces produits est qu’ils permettent un arrêt progressif et sont proposés avec des doses variables. Ceci permet au fumeur d’adapter son traitement à l’intensité de sa dépendance.

L’acupuncture auriculaire

Cette méthode obtient un certain succès auprès des personnes dépendantes au tabac. L’acupuncture auriculaire aide à supprimer le besoin de fumer en agissant sur les parties cérébrales responsables des addictions.

Si vous optez pour cette méthode, vos neurotransmetteurs seront activés et enverront divers messages à votre cerveau afin de calmer votre besoin de fumer. En général, deux à trois séances suffisent pour faire disparaitre l’envie de fumer.

Catégories : Santé

La Rédaction

La Rédaction

La rédaction de Umvie.com est composée de rédacteurs indépendants sélectionnés pour leur capacité à communiquer des informations complexes de manière claire et utile.