Les allergies surviennent très souvent pendant le sommeil. Elles se manifestent notamment par des démangeaisons, une rhinite, de la toux, des éternuements, un nez bouché, une bronchite… Les asthmatiques ne sont pas non plus épargnés par les bactéries et les acariens qui prolifèrent dans la literie. En effet, la chaleur et la transpiration transforment souvent un couchage inadapté en un véritable bouillon de culture. Pour bien dormir et préserver sa santé, privilégiez les oreillers hypoallergéniques, antibactériens et anti-acariens.

Garnissage duvet pour oreiller : un moelleux et un confort inégalés

Pour profiter d’une douce fermeté et d’un moelleux sans égal, le mieux serait d’opter pour un oreiller en duvet. Ce garnissage 100% naturel est hypoallergique, anti-acariens et ne comportant aucun additif chimique. Les qualités naturellement respirantes de ce type de garnissage prestige sont particulièrement appréciées par les personnes sujettes aux allergies. Par exemple chez Castex, les enveloppes à tissage très serré constituent une véritable barrière protectrice contre les bactéries et les acariens.

Les oreillers hybrides : la combinaison judicieuse des plumes naturelles et des fibres de polyester

Les oreillers hybrides composés de fibres de polyester et de fines plumes naturelles de canard conviennent aussi aux personnes allergiques. L’association de ces matières offre un accueil agréable et respirant. Vérifiez que l’oreiller est bien certifié contre les acariens, les champignons et les bactéries.

Les bonnes habitudes pour se préserver des allergies

Les squames, la transpiration et la salive qui se déposent sur les oreillers favorisent la prolifération des acariens et des bactéries. Pour y remédier, nettoyez régulièrement la literie, changez le protège-taie ainsi que la taie d’oreiller. De temps à autre, faites prendre un bain de soleil à votre oreiller. Il vous suffira de le placer sur le rebord de la fenêtre pendant deux heures. Les UV se chargeront de vous débarrasser des acariens.

Pour lutter contre les acariens et les bactéries, évitez de faire systématiquement le lit dès que vous vous levez. Le mieux est de retirer les draps pour évacuer la chaleur et l’humidité accumulées durant votre sommeil. Le but est de réduire les risques de prolifération d’acariens en contrôlant le niveau d’humidité, qui doit être en-dessous de 50%. Si nécessaire, investissez dans un déshumidificateur d’air.

Même en plein hiver, évitez de surchauffer la chambre à coucher. Une température de 18 degrés suffit amplement pour bénéficier d’un sommeil de qualité. Cette précaution se révèle utile pour éviter la propagation des acariens car ces derniers se reproduisent très vite dans un environnement trop chaud.

Lutter contre les acariens : les remèdes de grand-mère efficaces

Il est prouvé que les acariens provoquent 45% des crises d’allergies. Notre corps réagit aux substances allergènes de manière anormale, ce qui engendre des troubles respiratoires, cutanés ou oculaires. En plus des oreillers hypoallergéniques, des solutions simples et pas chères permettent d’assainir la chambre à coucher.

Vous pouvez notamment traiter la literie avec du bicarbonate de soude. Il suffit de répartir 4 cuillères à café de ce produit sur la literie. Laissez agir durant 4 heures puis passez l’aspirateur. Vous pouvez même verser quelques cuillerées de bicarbonate de soude dans la lessive. Sinon, les huiles essentielles d’Eucalyptus, de clou de girofle, de bois de cèdre ou de citron se révèlent efficaces contres les acariens, si vous n’êtes pas allergique.. aux huiles essentielles.

Catégories : Santé

La Rédaction

La Rédaction

La rédaction de Umvie.com est composée de rédacteurs indépendants sélectionnés pour leur capacité à communiquer des informations complexes de manière claire et utile.