Le blanc d’œuf est une excellente source de protéines mais, est-ce quelque chose que vous devriez donner à votre bébé, et à quel âge ?

Si votre bébé a moins d’un an, il est préférable d’attendre. La plupart des pédiatres vous conseilleront d’attendre le premier anniversaire du bébé avant de lui donner des blancs d’œufs.

La raison est que les blancs d’œufs font partie de la catégorie des aliments les plus allergènes qui pourraient causer des réactions graves si la personne est allergique à la protéine particulière qu’ils contiennent. Chez les bébés, cela peut être plus grave, alors il est généralement recommandé d’attendre la première année.

Les bébés ont un système immunitaire faible, qui est encore en développement, et parfois ce garde du corps peut fonctionner à l’envers. Cela signifie que la protéine que l’on trouve dans les blancs d’œufs est parfois considérée comme la méchante et attaquée par le système immunitaire du corps, ce qui provoque des réactions allergiques.

Les symptômes sont les suivants : diarrhée, vomissements, éruption cutanée, urticaire, respiration difficile, chute de la tension artérielle, enflure et pouls rapide.

Peut-on donner du blanc d’œuf à un bébé ? La réponse est : Après la première année

Bien que le fait de retarder l’introduction des oeufs aux bébés qui peuvent être allergiques au blanc d’œuf soit préférable, rien ne garantie que leur en donner après un an ne causera pas de réactions. Toutefois, les bébés plus âgés, dont le système immunitaire est mieux développé, pourront mieux y faire face.

De plus, il est toujours bon de donner le jaune d’œuf en premier, bien que cela puisse aussi causer une réaction, mais une allergie au jaune est moins fréquente.

Un mot de prudence : Bien que les jaunes d’œufs soient plus sûrs que les blancs, ne les donnez pas crus ou coulants. Aussi délicieux soient-ils, ils ne sont pas sans risques. L’une des principales raisons est le risque potentiel d’une infection à la salmonelle, qui est essentiellement une infection bactérienne qui cause une intoxication alimentaire.

Cela se produit en mangeant des œufs non cuits ou partiellement cuits. La salmonellose peut être particulièrement grave chez les enfants ou les bébés, et peut entraîner de graves vomissements, de la diarrhée et de la déshydratation.

Il faut toujours bien cuire les œufs. Outre les œufs, d’autres aliments comme le lait, la volaille et certains légumes peuvent également être infectés par la salmonellose. Ainsi, les aliments cuits sont toujours les meilleurs pour votre bébé.

Pour en revenir aux blancs d’œufs, si votre bébé n’a pas eu de réaction allergique au jaune d’œuf, alors dans un jour ou deux, essayez le blanc d’œuf.

S’il y a une réaction, communiquez immédiatement avec votre médecin. Vous devez toujours avoir en main les antécédents familiaux en matière d’allergies. C’est essentiel car cela vous préparera aux réactions possibles et vous indiquera quels aliments délaisser ou remettre à plus tard.

Les vaccins qui contiennent des œufs

Il existe certains vaccins qui contiennent des œufs et vous devriez savoir lesquels, surtout s’il y a dans votre famille des antécédents d’allergie aux œufs. Les plus courants sont le vaccin contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et le vaccin contre la grippe. Ces derniers contiennent un peu de protéines d’œuf.

Cependant, dans la majorité des cas, même les bébés qui ont une allergie aux œufs ne réagissent pas à ces vaccins. On considère donc qu’il est tout à fait sécuritaire de les administrer aux enfants qui ont des antécédents familiaux d’allergies aux œufs.

Malgré tout, il est tout de même préférable d’informer votre médecin de l’allergie et de surveiller l’enfant pour déceler les symptômes après l’administration du vaccin.

Méfiez-vous des aliments qui pourraient contenir des œufs

Étiquettes, étiquettes, étiquettes. Si votre bébé n’aime pas les œufs, ne lui donnez rien à manger sans avoir lu les informations sur l’emballage.

La plupart des plats cuits au four contiennent des œufs, tout comme le chocolat, la crème anglaise et certains aliments frits.

Vérifiez toujours, ou mieux encore, faites la cuisine de votre bébé vous-même à la maison, au moins jusqu’à ce que votre bébé ait deux ans. De cette façon, vous pouvez vous assurer qu’il ne consommera pas d’aliment auquel il est allergique.

Lire aussi : 14 aliments que vous ne devriez jamais donner à un bébé

Catégories : Bébé

Mathilde Loison

Mathilde Loison

Mathilde Loison est une rédactrice indépendante spécialisée dans la rédaction d'article de santé et de nutrition.