Les effets de la caféine sur l’anxiété et les crises de panique

Publié le 

Chez certains, la caféine peut produire des sentiments d’anxiété et même être le catalyseur d’une crise de panique généralisée.

Cependant, ceci se produit principalement chez les personnes qui ont une légère variation génétique dans leurs récepteurs d’adénosine qui non seulement sont responsables des effets stimulants de la caféine, mais qui régulent également le sentiment d’anxiété d’une personne.

La science derrière la caféine et les troubles anxieux

Une étude publiée en 2003 a révélé que les différences génétiques des récepteurs de l’adénosine étaient probablement responsables de l’anxiété causée par la caféine.

L’équipe a examiné 3 génotypes différents impliquant des gènes des récepteurs de l’adénosine pour voir si l’un d’entre eux pouvait indiquer si une personne aurait ou non une anxiété accrue lorsqu’elle consomme de la caféine.

Les chercheurs de l’étude ont découvert que les personnes présentant une différence génétique entre les récepteurs A2a semblent particulièrement à risque d’éprouver une anxiété accrue lorsqu’elles consomment du café, du thé, des boissons énergétiques ou d’autres produits contenant de la caféine.

On pense que les récepteurs A1 et A2a de l’adénosine dans le cerveau d’une personne régulent également la façon dont une personne gère le stress et l’anxiété. Comme la caféine se lie à ces récepteurs, on pense qu’elle interfère avec la régulation de l’anxiété.

Par conséquent, ceux qui ont la différence de gène A2a pourraient éprouver une anxiété accrue lorsqu’ils consomment de la caféine. Les personnes déjà anxieuses peuvent être sujettes à des crises de panique si elles consomment de la caféine pendant cette période.

Dans l’étude mentionnée ci-dessus, les participants n’ont reçu que 150 mg de caféine, ce qui était suffisant pour susciter de l’anxiété chez ceux qui présentaient une variation génétique.

L’étude ne tenait pas compte d’autres facteurs comme la tolérance à la caféine puisque tous les participants étaient des consommateurs de caféine non habituels.

Une autre étude s’est penchée sur des personnes agoraphobes avec crises de panique ou trouble panique et celles dont le niveau d’anxiété était normal.

Les chercheurs de cette étude ont évalué les réponses de chaque groupe à la caféine. Ils ont constaté qu’au sein du groupe agoraphobe, 71 % ont signalé des sensations associés à des crises de panique après avoir consommé de la caféine.

Recommandations

Puisque la plupart des gens, sans test génétique, ne peuvent pas savoir s’ils sont porteurs ou non de la mutation du récepteur A2a, la plupart d’entre eux devront évaluer l’innocuité de la consommation de caféine en fonction de leurs antécédents actuels d’anxiété et de tendance aux crises de panique.

Ceux qui éprouvent de l’anxiété et qui ne sont pas des consommateurs habituels de caféine devraient s’abstenir complètement de consommer de la caféine. Ils doivent savoir quels produits contiennent de la caféine et les éviter.

Ceux qui consomment quotidiennement de la caféine et qui souffrent également d’anxiété devraient essayer de maintenir leur consommation quotidienne de caféine assez constante ou la réduire. La consommation d’une quantité de caféine supérieure à la quantité habituelle pourrait augmenter les niveaux d’anxiété.

L’exercice physique peut aider à réduire l’anxiété causée par la caféine

D’autres recherches ont révélé que l’exercice physique régulier semble réduire la mesure dans laquelle la caféine augmente les niveaux d’anxiété chez les personnes sujettes à l’anxiété.

Dans cette étude, les chercheurs ont exposé un groupe d’hommes sujets à l’anxiété à 60 minutes d’exercice physique et à 60 minutes de repos après l’administration de 800 mg de caféine, puis ont évalué leur niveau d’anxiété après chaque test.

Ils ont constaté que le repos n’a eu aucun effet sur la diminution du niveau d’anxiété rapporté, mais que l’exercice a réduit de façon significative le niveau d’anxiété rapporté par les participants.

En fin de compte, l’exercice physique pourrait donc réduire la mesure dans laquelle la caféine augmente l’anxiété chez les personnes déjà sujettes à des problèmes d’anxiété.

Articles populaires

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...