Curcuma et diabète : Le curcuma est-il recommandé pour les diabétiques ?

Publié le 

Vous avez certainement déjà entendu parler du curcuma et de ses puissants bienfaits pour la santé. Cette racine d’origine indienne, également connue sous le nom de curcuma aromatica ou curcuma longa, est utilisée dans la médecine ayurvédique depuis des siècles, tant pour le traitement de maladies courantes que pour la guérison et la prévention d’affections plus graves.

Le curcuma est aujourd’hui considéré comme une alternative prometteuse dans le traitement des maladies chroniques, notamment le diabète, l’arthrite, le cancer et l’hypertension.

Dans cet article, nous discuterons des bienfaits du curcuma dans la lutte contre le diabète, une maladie métabolique qui touche des millions de personnes dans le monde.

Pourquoi le curcuma est-il bon pour les diabétiques ?

Si vous avez entendu parler du curcuma, alors vous avez probablement aussi entendu parler de la curcumine, son principal composé actif et celui auquel on attribue presque toutes les propriétés de l’épice.

Ce polyphénol a fait l’objet de nombreuses études, s’avérant être un excellent antioxydant, anti-inflammatoire, anticancéreux, antibactérien et antiviral.

Mais en termes de diabète, qu’est-ce qui rend le curcuma si spécial ?

1. Exerce des propriétés anti-inflammatoires dans l’organisme

C’est sans doute l’effet le plus puissant du curcuma. Selon les preuves scientifiques obtenues au fil des décennies, le pouvoir anti-inflammatoire de la curcumine est exceptionnel, ce qui en fait l’un des plus puissants au monde.

Dans une étude, 117 participants atteints du syndrome métabolique ont été divisés en deux groupes ; le premier groupe a reçu une dose de 1 gramme de curcumine par jour pendant 8 semaines, tandis que le second groupe n’a reçu qu’un placebo. Au bout de 8 semaines, les participants prenant de la curcumine ont montré une diminution significative de leur taux sanguin d’agents inflammatoires.

Puisque l’inflammation et le diabète sont des conditions étroitement liées, tout ce qui aide à contrôler l’une sera utile pour contrecarrer l’autre.

Moins il y a de molécules inflammatoires dans l’organisme d’un diabétique, mieux le pancréas fonctionne, plus il est sensible à l’insuline et donc mieux il contrôle sa glycémie.

2. Réduit la glycémie

Il semble y avoir différents mécanismes par lesquels le curcuma soutient la santé du pancréas, améliore la sensibilité à l’insuline et régule plus efficacement les niveaux de glucose sanguin. Voici quelques exemples :

  • Une étude menée en 2014 a conclu que la curcumine peut aider à réduire la glycémie en diminuant la production de glucose dans le foie. De plus, ses composés peuvent stimuler la sécrétion d’insuline, augmenter la sensibilité à l’insuline et aider à combattre l’inflammation.
  • En 2017, une recherche a été consacrée à l’étude de l’effet du curcuma dans le traitement des patients souffrant de foie gras non alcoolisé, une condition liée au diabète. Il a été constaté qu’après avoir consommé 1000 mg de curcuma, 3 fois par jour pendant 12 semaines, les participants ont eu une réduction moyenne de 1,22 % de leur glycémie, une augmentation de 17,69 % de la production d’insuline et une réduction de 19,8 % de l’insulinorésistance.

3. Il a un grand pouvoir anti-oxydant

C’est un autre avantage important quand on parle de curcuma et de diabète. De nombreuses études ont montré que l’effet antioxydant de la curcumine aide à combattre le stress oxydatif causé par les radicaux libres dans les cellules.

Le stress oxydatif a été lié à l’origine de nombreuses maladies, notamment les problèmes cardiaques, le cancer et même le diabète lui-même. Il est également prouvé qu’il joue un rôle important dans le développement des complications diabétiques les plus courantes.

4. Favorise un taux de cholestérol sain

Les personnes atteintes de diabète et de prédiabète ont souvent des taux élevés de lipides et de triglycérides, une condition qui les rend plus susceptibles de développer une maladie cardiaque et de l’athérosclérose, entre autres risques.

Heureusement, le curcuma et la curcumine servent également à réduire le mauvais cholestérol (LDL) et les triglycérides, et aident à maintenir des valeurs de cholestérol sanguin plus saines.

5. Aide à contrôler le poids corporel

Certaines recherches suggèrent que la curcumine pourrait être utile dans le traitement et la prévention de l’obésité, ainsi que d’un certain nombre de maladies chroniques connexes.

Cela pourrait être d’une grande aide pour les personnes atteintes de diabète, car des facteurs tels que la résistance à l’insuline, l’hyperglycémie, l’hyperlipidémie et d’autres symptômes inflammatoires augmentent le risque de surpoids et d’obésité.

Dans l’autre sens, on sait que l’obésité contribue à un état d’inflammation chronique de bas niveau dans l’organisme, qui peut déclencher des troubles métaboliques comme la résistance à l’insuline et le diabète de type 2.

Comment consommer le curcuma lorsqu’on est diabétique ?

Le curcuma peut être consommé de plusieurs façons. Comme il s’agit principalement d’une épice, l’option la plus simple serait de l’inclure dans vos repas, par exemple dans les sauces, les soupes, les smoothies et les viandes.

Cependant, quand il s’agit d’utiliser le curcuma comme un remède naturel pour le diabète ou d’autres problèmes de santé, les meilleures façons de profiter de ses avantages sont par le biais de suppléments et de thé.

Curcuma en capsules

Non seulement c’est l’une des alternatives les plus populaires, mais c’est aussi la plus recommandée. Les suppléments de curcuma en capsule assurent une plus grande biodisponibilité de ses composés. Cela signifie qu’une fois la digestion terminée, il y en aura encore une bonne concentration dans notre corps.

Cela s’explique par le fait que la plupart des suppléments en curcuma encapsulent la curcumine dans des liposomes (membrane double couche et bulles faites de phospholipides), et on sait que la présence d’une source de graisse augmente significativement son absorption dans l’organisme.

Plusieurs études ont montré que la prise de curcumine / curcuma sous forme de supplément provoque des effets plus rapides et plus importants.

3 Conseils pour choisir un bon supplément de curcuma

  • Vérifiez l’étiquette du produit pour vous assurer que le curcuma a été combiné avec des phospholipides.
  • Recherchez les suppléments qui contiennent un niveau élevé de curcuminoïdes. Par exemple, l’étiquette pourrait indiquer 95 % de curcuminoïdes (ce qui signifie que le curcuma a été modifié pour rendre la curcumine plus soluble et biodisponible dans l’organisme).
  • Choisissez des capsules de curcuma avec de l’extrait de poivre noir ou de la pipérine, car cela améliore aussi grandement son absorption.

Thé au curcuma

Egalement très populaire et efficace, le thé ou l’infusion de curcuma sert à obtenir les propriétés médicinales de la racine. Il peut être préparé avec du rhizome frais, sous forme de poudre, ou en utilisant des sachets de thé commerciaux.

Dans ce cas, il peut être recommandé d’opter pour du curcuma frais dans la mesure du possible, car il vous permet de profiter d’une plus grande concentration de composés actifs et d’huiles naturelles.

Quel est le dosage du curcuma pour un diabétique ?

En général, il n’y a pas de dose unique recommandée de curcuma ; la plupart des chercheurs et des institutions officielles suggèrent 500 à 2000 mg par jour, mais la dose peut varier selon la forme de consommation et la condition à traiter.

Comme il n’y a pas de dose standardisée pour le diabète, certaines personnes peuvent opter pour la dose moyenne qui a été utilisée dans plusieurs des études les plus pertinentes, mais pour rester du côté sécuritaire, il est préférable de suivre les directives du fabricant (si vous utilisez des suppléments) et de toujours consulter votre médecin.

Assurez-vous de vérifier régulièrement votre glycémie lorsque vous utilisez du curcuma ou tout autre remède contre le diabète. Aucune substitution de traitement n’est recommandée sans une supervision médicale appropriée.

Y a-t-il des contre-indications ?

Consommer du curcuma est considéré comme sûr dans la plupart des cas, cependant son utilisation comme remède ou supplément exige une grande prudence, surtout lorsque vous avez une condition comme le diabète.

Offre-t-elle d’excellents avantages ? Oui… mais une consommation excessive peut causer des effets secondaires et est contre-indiquée chez certaines personnes.

  • La prise d’une trop grande quantité de curcuma en combinaison avec des médicaments contre le diabète peut entraîner une glycémie trop basse.
  • Les diabétiques qui ont un trouble de la coagulation du sang, des problèmes de rein, de foie, de vésicule biliaire ou d’hypertension devraient toujours consulter leur médecin et procéder avec prudence.
  • Il est recommandé d’éviter le curcuma comme supplément pour traiter le diabète pendant la grossesse et l’allaitement.

Veuillez noter que certaines personnes peuvent être sensibles aux composés actifs du curcuma et développer des réactions allergiques. De plus, de fortes doses peuvent causer de la diarrhée, des nausées, des vomissements, des brûlures, de la constipation et divers troubles gastriques.

Lire aussi : Peut-on manger des fruits en ayant du diabète ?

Publicité