Grossesse à haut risque : Informations, causes, tests, éléments à surveiller et conseils

Une grossesse à haut risque est une grossesse qui a plus de chance de rencontrer des problèmes avant, pendant ou après l’accouchement. Cela nécessite une surveillance plus attentive qu’une grossesse classique.

Cependant, même s’il existe un risque de complications, avec des soins appropriés et réguliers une grossesse à haut risque peut bien se dérouler et donner naissance à un bébé en bonne santé.

 

Voici ce que vous devez savoir sur les soins, les tests et la surveillance d’une grossesse à haut risque, ainsi que des conseils pour y faire face.

Dépistage

Le dépistage est un moyen de rassembler des informations pour voir si une personne présente un risque de développer certaines maladies. Les tests de dépistage ne permettent pas d’établir un diagnostic, mais ils peuvent aider les prestataires de soin à identifier les personnes pouvant développer des problèmes de santé. 

Les professionnels de la santé contrôlent et surveillent toutes les femmes enceintes lors de leurs rendez-vous prénataux. Le dépistage commence dès votre première visite et se poursuit tout au long de votre grossesse. Certains des outils de dépistage et des tests utilisés par les médecins sont : 

  • Livret de famille
  • Carnet de santé
  • Antécédents de grossesse
  • Examen physique 
  • Des mesures telles que le poids et la pression artérielle
  • Ultrason
  • Analyses de sang et d’urine

Si vos antécédents médicaux ou tout autre résultat de dépistage montrent que vous risquez davantage de faire face à des complications au cours de votre grossesse, votre médecin vous suivra de plus près ainsi que votre grossesse.

 

Qu’est-ce que la grossesse à haut risque ?

Environ 20 à 30% des grossesses entrent dans la catégorie des risques élevés. Votre médecin peut déterminer que vous présentez un risque élevé si vous êtes atteint d’une maladie ou si vous développez un problème de santé une fois que vous êtes enceinte.

Vos antécédents médicaux, l’état de votre grossesse actuelle et même votre âge peuvent augmenter les risques de complications pour vous et le bébé que vous portez.

 

Voici certaines des raisons pour lesquelles votre grossesse peut être à haut risque :

Votre âge : la grossesse est généralement la moins à risque lorsque l’on a un âge dans la vingtaine. Vous êtes plus susceptible de rencontrer des problèmes si vous êtes :

  • Adolescente
  • Âgée de plus de 35 ans (âge maternel avancé)

Vos antécédents de grossesse : les informations sur les grossesses que vous avez eues précédemment aident votre médecin à déterminer votre niveau de risque. Les problèmes de grossesse antérieurs comprennent :

  • Plusieurs fausses couches
  • Problème d’infertilité durant une longue période
  • Accouchement prématuré lors d’une grossesse précédente
  • Grossesse qui s’est terminée par un accouchement précoce
  • Mort à la naissance ou la perte d’un nouveau-né
  • Grossesse ayant entraîné une césarienne
  • Si vous avez déjà vécu cinq grossesses ou plus

Vos antécédents médicaux : si vous avez déjà un problème de santé connu avant votre grossesse, votre médecin vous suivra attentivement pour éviter que votre problème s’aggrave ou se répercute sur votre grossesse. Les problèmes de santé pouvant entraîner des complications de la grossesse incluent :

  • Fibromes dans votre utérus
  • Opération antérieure de votre utérus
  • Diabète
  • Hypertension artérielle
  • Maladie cardiaque
  • Cancer
  • Maladie rénale
  • HIV (virus du sida)
  • Obésité
  • Troubles auto-immuns

L’état de votre grossesse actuelle : les médecins examineront l’évolution de votre grossesse actuelle pour déterminer si vous êtes susceptible de présenter des complications.

 

Vous pouvez être à risque si :

  • Vous portez plus d’un bébé
  • Votre bébé ne grandit pas comme prévu
  • Les tests prénatals montrent que votre bébé a un problème génétique ou un problème de santé

Certains problèmes de santé peuvent survenir pendant la grossesse. Votre grossesse peut devenir à haut risque si vous développez :

  • Diabète gestationnel
  • Pré-éclampsie
  • Placenta praevia
  • Béance du col de l’utérus
  • Une incompatibilité Rhésus

Les choix que vous faites dans votre vie quotidienne : Vos choix quotidiens peuvent avoir un impact important sur votre santé et votre grossesse. Vous êtes plus susceptible de rencontrer des complications pendant la grossesse si vous :

  • Buvez de l’alcool
  • Fumez des cigarettes
  • Utilisez des drogues récréatives
 

Médecins à consulter

Lorsque vous avez une grossesse à haut risque, vous irez chez le médecin plus souvent que si votre grossesse n’est pas considérée à haut risque. Vous pouvez également voir plus de médecins ou un type de médecin différent. Parmi les médecins qui traitent les grossesses à haut risque l’on trouve :

  • L’obstétricien (OB) : en fonction de votre situation, votre obstétricien peut prendre soin de vous tout au long de votre grossesse à haut risque.
  • Le périnatologue : Un périnatologue est un obstétricien spécialisé en médecine maternelle et fœtale. Il s’occupe des mères et des bébés pendant les grossesses à haut risque. Vous pouvez rencontrer un périnatologue dans le cadre de vos soins et toujours voir votre obstétricien si besoin est.
  • Les autres médecins : votre obstétricien ou votre périnatologue peuvent vous référer à d’autres médecins. Vous pouvez consulter un cardiologue qui peut vous aider à contrôler votre pression artérielle ou surveiller un problème cardiaque, ou un endocrinologue pour contrôler votre glycémie ou surveiller un problème thyroïdien. Vous pouvez également voir des médecins spécialisés dans d’autres domaines de la médecine, selon vos besoins. 
 

Tests recommandés

Étant donné que votre médecin vous suivra et vous surveillera plus étroitement au cours d’une grossesse à haut risque, les tests sont généralement nombreux. Vous pouvez avoir plusieurs des tests suivants :

  • Analyse sanguine pour l’anémie (taux de fer), la glycémie et des infections telles que le VIH
  • Tests d’urine pour vérifier la présence d’une infection des voies urinaires ou de protéine dans l’urine
  • Surveillance du poids et de la pression artérielle
  • Ultrasons de votre utérus, de votre col de l’utérus et du bébé
  • Une clarté nucale du cou de votre bébé à la fin du premier trimestre
  • Analyse de la fréquence cardiaque du foetus
  • Tests génétiques tels que prélèvement des  villosités choriales, cordocentèse (prélèvement de sang de cordon ombilical) ou  amniocentèse
  • Test de tolérance au glucose)
  • Analyse de l’alpha foetoprotéine
  • Échocardiogramme du foetus
  • Test d’évaluation du bien-être foetal
 

Conseils

Il y a des choses que vous devriez faire pour essayer d’être en aussi bonne santé que possible pendant une grossesse, cela est particulièrement important durant une grossesse à haut risque. Si votre grossesse est à haut risque, voici ce que vous pouvez faire :

  1. Préparez-vous à la grossesse : Prenez rendez-vous avec votre obstétricien ou gynécologue lorsque vous songez à tomber enceinte, en particulier si vous avez un problème de santé tel que le diabète ou de l’hypertension. Votre médecin peut rassembler des informations sur votre état de santé général, vous conseiller sur la façon de rester en bonne santé et vous diriger vers d’autres médecins que vous devrez peut-être consulter en fonction de vos besoins.
  2. Prenez de l’acide folique : l’acide folique aide à prévenir l’insuffisance pondérale à la naissance et les incapacités congénitales telles que le spina bifida, qui peuvent entraîner une grossesse à haut risque et des problèmes irréversibles pour votre enfant. L’acide folique peut également aider à réduire le risque d’autres maladies liées à la grossesse, telles que l’hypertension artérielle gravidique, la pré-éclampsie et les maladies cardiaques. La recommandation est de 400 microgrammes (0,4 mg) d’acide folique par jour pour toutes les femmes en âge de procréer, mais particulièrement pour celles qui sont ou souhaitent devenir enceintes. Si possible, commencez à prendre de l’acide folique avant de tomber enceinte et continuez d’en prendre tout au long de votre grossesse.
  3. Allez à tous vos rendezvous chez le médecin : les grossesses à haut risque nécessitent plus de surveillance, de soins et de traitements qu’une grossesse classique. Cela peut donc prendre beaucoup de temps et vous pouvez finir par en avoir marre, mais il est important de continuer à vous rendre à vos rendez-vous médicaux et effectuer les tests et examens prénatals que l’on vous demande. C’est vraiment important.
  4. Nourrissez votre corps : mangez bien et buvez beaucoup d’eau. Si vous avez des besoins alimentaires particuliers, si vous avez le diabète, ou si vous avez un trouble de l’ alimentation, votre médecin peut vous recommander de voir un nutritionniste ou une diététicienne pour être sûr que vous apportez à votre corps ce dont il a besoin pendant votre grossesse. Vous devez également prendre vos vitamines prénatales et toutes les autres vitamines, suppléments et médicaments dont vous avez besoin.
  5. Prenez de bonnes décisions : suivez les conseils et les instructions de votre médecin. Si vous fumez, essayez d’arrêter de fumer et demandez de l’aide si vous en avez besoin. Éloignez-vous de l’alcool et des drogues récréatives. Si vous prenez des médicaments sur ordonnance, utilisez-les selon les directives de votre médecin et assurez-vous que tous les médecins que vous consultez sachent que vous êtes enceinte.
 

Signes et symptômes

Pendant toute la grossesse, vous devez être à l’affût des signes de santé et ne pas hésiter à consulter un médecin au moindre doute. C’est d’autant plus vrai lorsque votre grossesse est à haut risque. Alors, soyez vigilante et faites attention à :

  • Saignement
  • Un changement de type ou d’odeur de pertes vaginales
  • Jet de fluide
  • Crampes
  • Contractions
  • Infection urinaire (cela peut être une sensation de brûlure ou une douleur lorsque vous urinez)
  • Mal de tête
  • Vision trouble
  • Se sentir faible ou très étourdi
  • Fièvre
  • Un changement dans les mouvements du bébé 

Si vous pensez que quelque chose ne va pas, contactez votre médecin ou rendez-vous directement à l’hôpital pour un contrôle.

Complications

Comme mentionné précédemment, une grossesse à haut risque peut se dérouler sans incident et la plupart des grossesses à risque élevé donnent naissance à un bébé en bonne santé. Lorsque vous recevez un traitement approprié, suivez les conseils de votre médecin et faites tout votre possible pour prendre soin de vous et de votre corps, vous pouvez réduire significativement le risque de complications.

Le nombre croissant de femmes enceintes qui ont plus de 30 ans, et les problèmes de santé qu’elles peuvent rencontrer augmentent le nombre de grossesses à haut risque. Bon nombre de ces grossesses sont qualifiées à risque, mais ne suscitent que des préoccupations mineures.

Cependant, une grossesse à haut risque peut parfois être plus grave, ou bien une grossesse à faible risque peut rencontrer un problème inattendu et devenir à haut risque. Lorsque de graves complications surviennent pendant la grossesse, cela peut être dangereux pour la mère et le bébé et conduire à : 

Des complications graves peuvent même devenir fatales. Bien que cela soit rare dans les pays développés, les complications d’une grossesse à haut risque peuvent entraîner le décès d’une mère ou d’un bébé. 

Le mot de la fin

Apprendre que votre grossesse est à haut risque peut être stressant. Les sentiments d’anxiété, de tristesse et même de colère sont normaux, mais une inquiétude constante tout au long de votre grossesse n’est pas bonne pour votre santé.

Votre partenaire, votre famille et vos amis peuvent être une excellente source de soutien. Cependant, si vous avez besoin de quelqu’un d’autre pour vous entourer, vous pouvez contacter votre médecin ou obtenir rendez-vous chez un professionnel de la santé pouvant vous aider à surmonter vos émotions. Une fois que vous vous sentez plus en contrôle, vous pourrez vous concentrer sur votre santé et profiter de votre grossesse.

N’oubliez pas que le fait que votre grossesse soit qualifiée de grossesse à haut risque ne signifie pas que quelque chose de terrible va se passer. Cela signifie simplement que vous avez besoin d’un peu plus d’attention et de surveillance, pour vous ainsi que votre bébé. En vous rendant à tous vos rendez-vous, suivez les instructions de votre médecin et restez sereine. En suivant les conseils de votre médecin vous pouvez minimiser les risques et ainsi garder toutes les chances de votre côté pour mettre au monde un bébé en bonne santé.

Dernière mise à jour de l'article le
L'équipe d'experts qualifiés de Umvie.com
Les experts qualifiés de Umvie.com sont des rédacteurs et experts qualifiés dans leur domaine. Ils sont spécialement sélectionnés pour leurs connaissances approfondies et leur expérience, ainsi que pour leur capacité à communiquer des informations complexes de manière claire et utile.