Peut-on donner du lait maternel conservé à un bébé ?

Publié le 

Vous vous demandez si et quand le lait maternel conservé est bon pour votre bébé ? Il y a beaucoup de choses à penser lorsqu’il s’agit d’allaiter et d’utiliser du lait maternel conservé, soit dans une tasse ou dans un biberon.

La plupart des médecins affirment que l’allaitement est la chose la plus importante que vous puissiez faire pour que votre bébé grandisse heureux et en bonne santé. Mettez de côté tous les aspects psychologiques qui font l’objet de débats sur la durée de l’allaitement maternel.

La valeur nutritionnelle du lait maternel est excellente pour votre bébé mais parfois, il n’est pas toujours pratique d’allaiter : votre bébé peut par exemple avoir du mal à téter, ou ne pas avoir faim. Tirer et conserver votre lait maternel est donc un choix logique.

Puis-je donner du lait maternel conservé à mon bébé ? La réponse est : Oui

Le lait maternel conservé n’est pas aussi bon que l’allaitement maternel direct, mais il ne perd pas beaucoup de sa valeur nutritive s’il est consommé dans un délai raisonnable. La règle de base ici est de le réfrigérer si vous ne l’utilisez pas immédiatement. Certains nutritionnistes disent que vous pouvez le conserver jusqu’à cinq jours, mais nous vous recommandons de l’utiliser beaucoup plus tôt et de ne donner à votre bébé que du lait maternel d’un jour ou de deux jours maximum.

Préoccupations liées au biberon

L’une des choses dont vous devrez tenir compte lorsque vous donnerez du lait conservé à votre bébé, c’est qu’il pourrait commencer à préférer le biberon à votre mamelon. Les tétines des biberons sont spécialement conçues pour permettre à votre bébé de commencer à téter facilement, ce qui lui procure une satisfaction presque instantanée.

Cela dit, il ne faut pas céder à la paresse de votre bébé. Vous devriez continuer à l’allaiter en plus de lui donner de temps à autre un biberon de lait conservé. Cela vous aidera à réduire la pression sur vous si vous produisez plus de lait que vous ne pouvez lui donner à boire, et c’est aussi un bon moyen pour impliquer papa dans le processus d’alimentation.

Vous trouverez votre juste milieu, et les choses se stabiliseront d’elles-mêmes, mais seulement si vous vous assurez de ne pas renoncer totalement à l’allaitement maternel.

Préoccupations nutritionnelles

L’allaitement maternel est préférable à l’allaitement au biberon avec du lait maternel conservé mais ce dernier contient encore beaucoup de bons éléments nutritifs pour votre bébé.

Lait maternel conservé et lait maternisé

Le lait maternel conservé est meilleur pour votre bébé que le lait maternisé, le lait maternisé ne devrait être utilisé que lorsque vous n’êtes pas en mesure d’allaiter ou de manière insuffisante. La principale chose à se rappeler est que votre bébé tire plus d’avantages de votre lait qu’il n’en tirerait de n’importe quel autre lait ou aliment.

Profitez de ces moments avec votre bébé lorsque vous l’allaitez et le nourrissez avec votre propre lait. D’ici peu, il mangera des aliments solides et vous chérirez ces souvenirs.

Lire aussi : 14 aliments que vous ne devriez jamais donner à un bébé

Articles populaires

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

Quels fruits et légumes contiennent le plus de pesticides et comment les réduire ?

La consommation de fruits et de légumes est essentielle à une alimentation saine, mais tous les consommateurs ne sont pas conscients de la quantité...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...