Oxycodone pendant la grossesse : Quel risque ?

Publié le : 

La prise d’oxycodone est-il sans risque pendant la grossesse ?

Lorsqu’une femme tombe enceinte, tout ce qu’elle ingère peut affecter le développement du fœtus. C’est vrai pour les aliments et les boissons, ainsi que pour les médicaments en vente libre, les substances illégales et les médicaments sur ordonnance.

Étant donné que les fœtus sont très sensibles aux substances et aux médicaments et que la barrière placentaire est très permissive, il est recommandé aux femmes enceintes de ne pas prendre de médicaments. Cela peut s’avérer particulièrement difficile pour les femmes enceintes qui prennent régulièrement des médicaments sur ordonnance afin de maintenir un équilibre dans leur quotidien.

L’oxycodone est un médicament d’ordonnance prescrit aux patients qui éprouvent une douleur légère ou intense. Il est classé comme analgésique et est un dérivé de la thébaïne. Il appartient à la famille des opioïdes.

Il n’existe pas suffisamment de recherches disponibles pour déterminer de façon définitive tous les risques possibles associés à la prise d’oxycodone pendant la grossesse. Pour cette raison, il n’est pas recommandé de prendre de l’oxycodone durant la gestation, afin de prévenir tout risque éventuel.

Les femmes devraient également éviter les combinaisons médicamenteuses qui contiennent de l’oxycodone pendant leur grossesse. En effet, la consommation d’opioïdes pendant la grossesse peut augmenter le risque de sevrage néonatal chez un nouveau-né.

Si vous prenez actuellement de l’oxycodone et que vous tombez enceinte, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant le plus tôt possible. Vous ne devriez pas ajuster votre programme de traitement à l’oxycodone ou arrêter brusquement de prendre l’oxycodone avant d’en avoir parlé avec votre médecin.

Si vous arrêtez brusquement votre traitement à l’oxycodone, vous courrez un risque accru de symptômes de sevrage, ce qui peut avoir un effet négatif sur vous et sur votre fœtus en développement.

Si vous voulez arrêter votre traitement à l’oxycodone, votre médecin diminuera probablement votre dose de façon progressive pour donner à votre corps le temps de s’adapter à des quantités plus faibles du médicament.

Effets de l’oxycodone sur le fœtus

La prise d’oxycodone pendant la grossesse peut produire de nombreux effets secondaires sur le fœtus, en particulier pendant le premier trimestre de la grossesse. Parmi ces effets secondaires nocifs, on retrouve :

Retard mental ;
Omphalocèle (une partie des viscères sont extériorisés de la paroi abdominale après la naissance) ;
Glaucome congénital ;
– Spina bifida.

Un autre effet secondaire de l’utilisation excessive d’oxycodone pendant la grossesse comprend le syndrome de sevrage néonatal. Les bébés qui naissent avec le syndrome de sevrage néonatal peuvent éprouver des problèmes de sommeil, des tremblements, des convulsions, des problèmes d’alimentation, de l’irritabilité et un risque accru de problèmes respiratoires.

Bébés nés avec une addiction à l’oxycodone

Si une mère consomme de l’oxycodone lors de sa grossesse, son bébé peut naître dépendant de ce dernier. Le nouveau-né devra alors subir un sevrage qui peut être traité à l’hôpital, mais le bébé peut avoir des effets à long terme et avoir besoin de soins supplémentaires pendant plusieurs mois après la naissance.

Les symptômes de la dépendance à l’oxycodone chez les bébés peuvent comprendre :

Diarrhée ;
Pleurs excessifs ou aigus ;
Fièvre ;
Réflexes hyperactifs ;
Irritabilité ;
Mauvaise alimentation ;
Crises d’épilepsie ;
Problèmes de sommeil ;
Transpiration ;
Tremblements.

Articles populaires

Le chocolat blanc est-il bon pour la santé ?

Le chocolat blanc est composé de beurre de cacao,...

Les bienfaits du sport pour la santé

Pratiquer une activité physique régulière aide à rester en...

La mayonnaise fait-elle vraiment grossir ?

La mayonnaise est un ingrédient essentiel dans les recettes...