Les pois chiches sont-ils recommandés contre la constipation ?

Publié le 

Les pois chiches sont-ils recommandés contre la constipation ?

La constipation est un trouble fréquent. Elle se caractérise principalement par le sentiment d’évacuation incomplète ou difficile, qui peut s’accompagner d’autres symptômes, tels que ballonnements, lourdeurs gastriques et abdominales.

Son apparition est souvent liée à une nutrition inadéquate, par exemple pauvre en eau et en fibres. Mais comment corriger notre alimentation pour lutter contre la constipation ? Quels sont les aliments recommandés ?

Constipation et nutrition : l’importance de l’eau, des fibres alimentaires et de la flore bactérienne.

La première règle pour lutter contre la constipation est de s’assurer que vous obtenez la bonne quantité de fibres.

Présents dans les fruits, les légumes et grains entiers, ces composés sont de précieux alliés de l’intestin : alors que les fibres de type insoluble facilitent le transit intestinal, celles solubles rendent les matières fécales plus volumineuses et compactes, en plus d’augmenter la fréquence évacuations. Alors, il est recommandé de consommer les aliments riches en fibres à l’instar des pois chiches.

Dans l’alimentation contre la constipation, l’apport de quantités adéquates d’eau joue également un rôle central. D’autant plus si la consommation de fibres augmente, étant donné qu’en l’absence d’une bonne hydratation, le problème peut même s’aggraver.

L’eau potable aide à digérer les fibres, réduit l’enflure, adoucit les selles et, par conséquent, favorise le transit intestinal. Les experts conseillent de consommer au moins 2 litres d’eau par jour (correspondant à environ 8 à 10 verres).

Les pois chiches débarrassent les vaisseaux du cholestérol et des toxines.

Par rapport aux autres légumineuses, les pois chiches sont plus protéinés mais, contrairement aux protéines animales, ils n’augmentent pas les graisses dans le sang.

Ils ont un apport calorique plus élevé que les haricots et les lentilles mais aussi un bon pourcentage d’acide linoléique, absent dans les autres légumineuses.

Cet acide gras essentiel, abondant dans les fruits secs et dans certaines huiles, est essentiel pour notre corps car il prévient l’inflammation et agit positivement au niveau cardiovasculaire : il abaisse le taux de mauvais cholestérol et a une action protectrice sur la circulation sanguine.

L’action anti-cholestérol également des saponines et des fibres contenues dans les pois chiches favorise votre digestion. La fibre a également une fonction anti-constipation : en régulant le transit intestinal, elle maintient la zone délicate du côlon en bonne santé.

Riches en vitamines et minéraux

Les pois chiches sont également une source de vitamines et de minéraux : le bêta-carotène, les vitamines B et, parmi les minéraux, le phosphore, le potassium et le magnésium, précieux pour le fonctionnement du cerveau.

Pour faciliter l’absorption du fer par notre corps, il est conseillé d’ajouter aux pois chiches un aliment contenant de la vitamine C, ou du jus de citron.

Les pois chiches sont un véritable super-aliment.

Les pois chiches sont une excellente source de glucides complexes (23 g pour 100 g), de fibres (7,6 g pour 100 g), de protéines végétales (8,9 g pour 100 g), de fer, de zinc, de phosphore, de vitamines B et bien plus encore.

Les pois chiches aident à contrôler la glycémie 

Les glucides représentent plus de 27% des pois chiches. Ce sont des glucides complexes, c’est-à-dire qu’ils se composent principalement d’amidon et sont digérés lentement de sorte que lorsque vous les mangez, vous évitez les pics soudains de votre glycémie contrairement aux glucides simples trouvés dans les aliments transformés tels que le pain blanc.

La teneur élevée en fibres facilite le processus digestif.

Les fibres agissent en déplaçant les aliments dans le tube digestif et en aidant vos selles à se former de sorte que les déchets et les toxines soient éliminés de votre corps.

De plus, les fibres aident également à équilibrer la flore intestinale, à stimuler les bactéries saines et à réduire les bactéries malsaines. Les fibres vous aident également à prévenir des problèmes rénaux et l’obésité.

Articles populaires

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...