Accueil Animaux Prednisolone et Prednisone pour chien et chat : Risque, utilisation, effets secondaires

Prednisolone et Prednisone pour chien et chat : Risque, utilisation, effets secondaires

Renseignements généraux sur la prednisone et la pednisolone

La prednisone et la prednisolone appartiennent à un groupe de médicaments appelés corticostéroïdes. Ils sont utilisés pour gérer l’inflammation dans les maladies et les affections où le système immunitaire joue un rôle important.

Le corps fabrique un corticostéroïde naturel appelé cortisol dans les glandes surrénales. Les effets anti-inflammatoires de la prednisone et de la prednisolone sont environ quatre fois plus forts que ceux du cortisol naturel.

Les utilisations courantes de la prednisone et de la prednisolone comprennent la prise en charge et le traitement de maladies du système immunitaire comme le lupusl’anémie hémolytique ou la thrombocytopénie ; de nombreux troubles du système nerveux central ; certains types de cancer ; des maladies de la peau ; des réactions allergiques comme l’urticaire et la démangeaison ; des maladies orthopédiques ; des troubles hormonaux comme la maladie d’Addison ; des maladies respiratoires comme l’asthme ; des troubles digestifs inflammatoires et plusieurs autres conditions. Vérifiez auprès de votre vétérinaire pour connaître la raison précise pour laquelle votre animal prend ce médicament.

Les chats peuvent avoir besoin de doses plus élevées que les chiens pour être soignés, mais ils sont moins susceptibles de développer des effets secondaires indésirables.

La prednisone et la prednisolone sont couramment utilisées en médecine vétérinaire et sont considérées comme une pratique acceptée.

Comment administrer la prednisone et la pednisolone au chat et au chien

Donnez ce médicament à votre animal exactement de la façon dont votre vétérinaire vous l’a prescrit, si possible avec des aliments pour réduire les risques d’irritation de l’estomac.

Lorsque la prednisone ou la pednisolone est administrée une fois par jour pour les chiens, il est préférable de le faire le matin. Lorsqu’elle est administrée une fois par jour aux chats, il est préférable de le faire le soir, car cela se rapproche plus du cycle hormonal naturel de l’animal.

Les doses de prednisone ou de prednisolone utilisées en cas d’urgence et dans le traitement de maladies auto-immunes sont supérieures aux doses utilisées dans d’autres circonstances.

Lavez-vous les mains après avoir donné ce médicament à votre animal.

Effets secondaires

N’oubliez pas de discuter de tout éventuel effet secondaire avec votre vétérinaire. Néanmoins, l’administration à court terme de prednisone ou de prednisolone est peu susceptible de causer des effets secondaires graves.

Comme ces médicaments affectent presque tous les fonctionnement de l’organisme, ils peuvent causer un certain nombre d’effets secondaires différents. Plus la dose est élevée et plus le médicament est administré longtemps, plus le risque d’effets secondaires est élevé.

Les effets secondaires les plus courants chez le chien comprennent une augmentation de la soif, de la miction et de l’appétit. Parce que des médicaments comme la prednisone et la prednisolone inhibe le système immunitaire, votre animal peut être plus vulnérable aux infections. Communiquez avec votre vétérinaire si votre animal présente des signes de fièvre ou d’infection.

D’autres effets secondaires qui peuvent survenir, en particulier lors d’un traitement à long terme, comprennent le syndrome de Cushing, qui peut se manifester sous la forme d’un pelage sec, d’une perte de poils ou du développement d’un ventre en pot.

Certains animaux peuvent devenir agressifs lorsqu’ils prennent de la prednisone ou de la prednisolone.

Bien que les chats soient moins susceptibles de développer des effets secondaires que les chiens, une augmentation de la soif, de la miction, de l’appétit, du gain de poids, des problèmes gastro-intestinaux et des changements de comportement surviennent occasionnellement. Si votre chat est diabétique et qu’il prend de l’insuline, sa dose d’insuline peut nécessiter un changement.

Précautions à prendre

Gardez tous les médicaments hors de la portée des enfants. La prednisone et la prednisolone sont des médicaments d’ordonnance qui doivent être administrés selon les directives de votre vétérinaire et uniquement à l’animal pour lequel ils ont été prescrits. Ne donnez pas ce médicament à une personne.

N’arrêtez pas brusquement de donner de la prednisone ou de la prednisolone à votre animal de compagnie, surtout s’il a reçu de fortes doses ou s’il a pris le médicament pendant une longue période. Cela peut entraîner des conséquences graves, voire mortelles. La dose doit être diminuée progressivement. Votre vétérinaire vous conseillera sur la façon d’arrêter lentement le médicament.

La prednisone et la prednisolone inhibe la réponse immunitaire. Les animaux recevant de la prednisone ou de la prednisolone peuvent être plus sensibles aux infections bactériennes ou virales. La prednisone et la prednisolone peuvent également masquer les signes d’infection, comme une température élevée.

La réponse immunitaire à la vaccination peut être réduite chez les animaux qui reçoivent de la prednisone ou de la prednisolone.

La prednisone et la prednisolone ne sont généralement pas utilisées chez les animaux atteints d’infections fongiques systémiques. Le traitement de la maladie d’Addison peut être considéré comme une exception.

La prednisone doit être convertie en prednisolone dans le foie. Les animaux atteints d’insuffisance hépatique devraient recevoir de la prednisolone plutôt que de la prednisone.

La prednisone et la prednisolone doivent être évitées ou utilisées avec précaution chez les jeunes animaux en raison de l’inhibition immunitaire et du risque d’ulcères gastro-intestinaux. Elle doit être évitée pendant la grossesse et l’allaitement à moins que les avantages ne l’emportent sur les risques.

Interactions médicamenteuses

Assurez-vous de passer en revue avec votre vétérinaire tous les médicaments ou suppléments que votre animal de compagnie peut recevoir.

Les médicaments qui peuvent causer des interactions médicamenteuses avec la prednisone et la prednisolone comprennent l’aspirine et d’autres salicylates, la phénytoïne, le phénobarbital, la rifampicine, la cyclosporine, l’érythromycine, le mitotane, les anticholinestérase comme la néostigmine et la pyridostigmine, l’amphotéricine B ou les diurétiques, tels le furosémide.

Le risque d’ulcères d’estomac peut être accru si la prednisone ou la prednisolone est utilisée en même temps que d’autres médicaments susceptibles de causer des ulcères, comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Les taux de digitoxine et de potassium doivent être surveillés de près chez les animaux qui prennent de la prednisone et de la prednisolone.

La prednisone et la prednisolone peuvent augmenter les besoins en insuline chez les animaux diabétiques.

Surdosage

Si vous soupçonnez que votre animal de compagnie ou un autre animal a été victime d’une surdose accidentelle ou a mangé ce médicament par inadvertance, appelez immédiatement votre vétérinaire ou un centre antipoison pour animaux. Apportez toujours l’ordonnance avec vous lorsque vous emmenez votre animal pour le traitement.

Informations supplémentaires

Les corticostéroïdes sont des hormones produites par les glandes surrénales. Le cortisol est l’hormone corticostéroïde naturelle. Les corticostéroïdes sont essentiels à la vie et affectent le métabolisme de l’animal et le fonctionnement de toutes les cellules et de tous les systèmes organiques. Leurs effets anti-inflammatoires sont dus à de multiples actions au niveau cellulaire.

Il existe deux principaux types d’hormones produites par les glandes surrénales, les minéralocorticoïdes et les glucocorticoïdes. Il existe de nombreux corticostéroïdes différents et différents états pathologiques sont traités avec différents corticostéroïdes en fonction de la pharmacologie de chaque médicament (effet, vitesse d’action, durée d’action).

L’utilisation chronique ou inappropriée de corticostéroïdes peut causer des changements hormonaux et métaboliques mettant la vie en danger.

Le syndrome de Cushing  est causé par un excès de corticostéroïdes. La maladie d’Addison est causée par une insuffisance de minéralocorticoïdes et parfois de glucocorticoïdes.

Le syndrome de Cushing et la maladie d’Addison sont potentiellement mortelles et peuvent survenir accidentellement en raison d’une surutilisation ou d’un sevrage brusque après un traitement prolongé aux corticostéroïdes.

Auteur de l'article

Date de publication

Catégorie

Articles populaires

Quels fruits et légumes contiennent le plus de pesticides et comment les réduire ?

La consommation de fruits et de légumes est essentielle à une alimentation saine, mais tous les consommateurs ne sont pas conscients de la quantité...

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...