Plus de 50 000 cas de cancers du sein sont diagnostiqués chaque année en France. Pour ces femmes, la vie continue même si rien ne sera plus jamais pareil. Tous les ans, le mois d’octobre est consacré à faire connaître cette maladie et à aider les victimes à avancer. Mais comment s’accepter de nouveau après ce changement ? Est-il possible de retrouver un semblant de féminité devant les ravages de ce cancer ? Découvrez comment il est possible de se reconstruire après un cancer du sein et quelles options s’offrent aujourd’hui aux patientes pour éprouver à nouveau la joie de vivre.

Reconstruction après un cancer du sein : la chirurgie esthétique

Environ 20 % seulement des victimes du cancer du sein optent pour la reconstruction mammaire. Ce chiffre demeure relativement bas bien que les interventions soient déjà en grande partie prises en charge par les mutuelles de santé.

De plus, la chirurgie reconstructrice pour les seins ne cesse de se perfectionner comme on peut le voir sur ce site qui détaille les avancées en la matière. Et pourtant, les femmes hésitent à se lancer dans la reconstruction peut-être par crainte des idées reçues, par peur de l’inconnu ou tout simplement par résignation.

En France, l’association du Ruban Rose mène la bataille pour faire connaître et lever les tabous entourant le cancer du sein. Elle accompagne les victimes pour surmonter cette épreuve en véhiculant un message particulièrement positif.

L’association donne l’opportunité aux femmes ayant déjà subi ce traumatisme de s’exprimer sur la maladie et comment la vaincre. D’ailleurs, les témoignages sur la reconstruction mammaire se multiplient à travers les reportages ou des vidéos personnelles postées sur le web. Des femmes courageuses comme Majoly Dion expliquent comment l’acceptation de soi et le recours à une chirurgie reconstructrice ont redonné du sens à leur vie.

chirurgie esthétique reconstruction sein

La chirurgie, mais aussi d’autres alternatives après une mastectomie

Généralement, les patientes qui doivent subir une mastectomie ont la possibilité de recourir à la reconstruction mammaire immédiate. En d’autres termes, une prothèse mammaire est insérée dans le vide laissé par l’ablation immédiatement après l’enlèvement des cellules cancéreuses.

Les victimes du cancer du sein y trouvent un certain réconfort, car l’absence du sein est à peine perceptible. Ces femmes s’acceptent plus facilement devant un miroir et supportent mieux le regard inquisiteur des autres.

Allant plus loin encore, les spécialistes proposent de perfectionner l’apparence du sein reconstruit grâce à plusieurs techniques de reconstruction du mamelon. On trouve aujourd’hui des tatouages de mamelon en 3D qui épousent parfaitement le teint et les proportions pour un rendu très naturel.

Le mamelon peut aussi être recréé de manière chirurgicale à travers une greffe depuis l’autre mamelon intact ou avec un lambeau du sein reconstruit qui sera remodelé en mamelon.

Il reste aussi l’option d’adopter les prothèses mammaires externes pour reconstruire le volume de sa poitrine et cacher les cicatrices d’une mastectomie. On trouve aujourd’hui sur le marché des prothèses en silicone à l’apparence réaliste qui viennent se poser à l’endroit où devrait se trouver le sein.

D’autres viennent se glisser dans des dessous spéciaux pour restituer la symétrie visuelle des seins.

Catégories : Santé

La Rédaction

La Rédaction

La rédaction de Umvie.com est composée de rédacteurs indépendants sélectionnés pour leur capacité à communiquer des informations complexes de manière claire et utile.