Accueil Santé Grossesse Les effets de l'héroïne sur la grossesse

Les effets de l’héroïne sur la grossesse

La prise d’héroïne pendant la grossesse peut engendrer de graves problèmes de santé pour le foetus, comme une naissance prématurée, des malformations congénitales ou encore la mortinaissance, qui intervient lorsque le bébé meurt après 20 semaines de gestation, à l’inverse de la fausse couche survenant avant 20 semaines.

Si vous êtes enceinte et que vous prenez de l’héroïne, n’arrêtez pas de la prendre sans d’abord consulter votre médecin traitant ou un professionnel de santé.
En effet,
l’arrêt soudain de l’héroïne et donc son sevrage brutal peut causer de graves problèmes à votre bébé, y compris la mort.

Par ailleurs, un traitement à base méthadone ou de buprénorphine, sur conseil de votre médecin, peut vous aider à réduire votre dépendance à l’héroïne d’une manière sécuritaire pour votre bébé.

Qu’est-ce que l’héroïne ?

L’héroïne est un opiacé. Les opioïdes d’ordonnance, comme l’oxycodone, la morphine et la codéine, sont utilisés comme analgésiques après une blessure ou une chirurgie. Vous avez besoin d’une ordonnance de votre médecin traitant pour obtenir ce genre de médicaments.

L’héroïne est une drogue de rue, considérée comme illégale, et fabriquée à partir de la morphine, qui est un opioïde. L’héroïne peut être une poudre blanche ou brune, ou une substance gluante noire et collante appelée héroïne “black tar” (ce qui signifie goudron noir en français). L’héroïne peut être injectée, fumée ou inhalée.

Parfois, des personnes consomment un opioïde sur ordonnance et en deviennent dépendants. La toxicomanie est une maladie du cerveau qui vous pousse à consommer des drogues, même si elles sont nocives pour vous. La dépendance affecte la maîtrise de soi et la capacité de parvenir à arrêter de prendre une drogue.

Par ailleurs, lorsqu’une personne devient dépendante des opioïdes sur ordonnance, elle peut essayer de les acheter illégalement. Les héroïnomanes commencent souvent à consommer de l’héroïne après être devenus dépendants des opioïdes sur ordonnance. D’autre part, l’héroïne est souvent mélangée au fentanyl pour la rendre plus forte, en démultipliant ses effets, mais aussi les risques.

La consommation d’héroïne peut-elle nuire à la santé ?

Oui. L’héroïne affecte votre système nerveux central et le fonctionnement de votre cerveau. Elle peut vous donner des démangeaisons, vous endormir et vous rendre gravement malade. La consommation d’héroïne peut causer de graves problèmes de santé, notamment :

Toxicomanie ;
Coma (lorsque vous devenez inconscient pendant une longue période de temps et que vous ne pouvez pas répondre aux voix, aux sons ou faire le moindre mouvement) ;
– Infections cardiaques et pulmonaires ;
Infections comme le VIH ou l’hépatite (lorsque l’héroïne est injectée avec une aiguille sale ou partagée, favorisant la transmission sanguine) ;
Maladies rénales et hépatiques ;
Insuffisance respiratoire (lorsque trop peu d’oxygène passe de vos poumons dans votre sang ou quand vos poumons ne peuvent pas éliminer le dioxyde de carbone de votre sang).

L’héroïne peut-elle causer des problèmes pendant la grossesse ?

En effet, la consommation d’héroïne pendant la grossesse peut être dangereuse, voire mortelle. Cela peut engendrer de graves problèmes, notamment :

Malformations congénitales. Présentes à la naissance, les malformations congénitales modifient la forme ou la fonction d’une ou de plusieurs parties du corps. Elles peuvent causer des problèmes de santé générale, de développement du corps ou de fonctionnement du corps.
Décollement placentaire. Il s’agit d’une maladie grave dans laquelle le placenta se sépare de la paroi de l’utérus avant la naissance. Le placenta alimente le bébé en nourriture et en oxygène par le cordon ombilical. Le décollement placentaire peut de fait causer des saignements très abondants et peut être mortel pour la mère ainsi que son futur enfant.
Naissance prématurée. Lorsqu’elle survient trop tôt, avant 37 semaines de grossesse, on parle de naissance prématurée.
Insuffisance pondérale à la naissance. Elle correspond à la naissance d’un nouveau-né pesant moins de 2,5 kilogrammes.
Syndrome d’abstinence néonatale. Il survient lorsqu’un bébé est exposé à un opiacé dans l’utérus avant la naissance et qu’il subit un sevrage après la naissance.
La mortinatalité.
Syndrome de mort subite du nourrisson. Il correspond à la mort inexpliquée d’un bébé de moins d’un an.

Auteur de l'article

Date de publication

Catégorie

Articles populaires

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

Quels fruits et légumes contiennent le plus de pesticides et comment les réduire ?

La consommation de fruits et de légumes est essentielle à une alimentation saine, mais tous les consommateurs ne sont pas conscients de la quantité...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...