Olive et diabète : Les diabétiques peuvent-ils manger des olives ?

Publié le 

Les olives sont régulièrement utilisées dans les recettes pour leur goût puissant et leur polyvalence culinaire. Mais sont-elles adaptées au régime d’un diabétique ? Découvrez ci-dessous si une personne diabétique peut manger des olives en toute sécurité.

Les olives sont-elles bonnes pour les diabétiques ?

L’olive est le fruit de l’olivier (Olea europaea), un arbre originaire de la région méditerranéenne. D’un goût fort et légèrement amer, les olives sont considérées comme un aliment peu calorique, bien que leur valeur nutritive varie légèrement selon leur type et leur taille.

En moyenne, une olive contient environ 5 calories et la plupart d’entre elles proviennent de sa merveilleuse teneur en graisses mono-insaturées. Si l’on prend l’exemple des olives vertes, 80 % des calories proviennent des lipides, 17 % des glucides et 3 % des protéines.

Les olives et l’huile d’olive contiennent toutes deux un acide gras très bénéfique appelé acide oléique. Elles constituent également une excellente source d’antioxydants, comme la vitamine E et la vitamine A, qui protègent l’organisme contre les dommages oxydatifs, un effet généralement associé à l’hyperglycémie.

Elles fournissent aussi des valeurs significatives de minéraux essentiels, par exemple 1 tasse d’olives contient 25 % de l’apport quotidien recommandé (AQR) en fer, 17 % de l’AQR en zinc et 27 % de l’AQR en calcium.

Mais que dit la science sur les olives et le diabète ?

Les avantages des olives pour le diabète

Bien que peu de recherches scientifiques aient été effectuées sur l’olive en particulier, plusieurs sous-produits de ce fruit, tels que l’huile d’olive, l’extrait d’olive et l’extrait de feuille d’olivier, ont été étudiés et des bénéfices prometteurs pour le contrôle du diabète ont été observés.

Parmi les principales conclusions, on peut citer que :

  • Après une enquête auprès de patients âgés, la consommation d’extrait d’olive a été associée à une réduction significative du poids et de l’indice de masse corporelle.
  • Il a été démontré que la prise d’extrait de feuilles d’olivier (500 mg une fois par jour sous forme de comprimés) améliore l’homéostasie du glucose et peut être efficace pour abaisser le taux de glucose chez les adultes atteints de diabète de type 2. De plus, des études menées sur des rats diabétiques ont révélé que cet extrait peut réduire de façon significative les taux de cholestérol, de triglycérides et de glucose sérique.
  • On a constaté que le mélange d’extraits de feuilles d’olivier et de trois autres plantes, aide à abaisser de façon sûre et efficace les niveaux de glucose chez les personnes atteintes de prédiabète et de diabète de type 2 d’apparition récente.
  • D’autres résultats indiquent que l’acide oléique présent dans l’huile d’olive stimule l’absorption du glucose dans les cellules et abaisse la pression artérielle.
  • Le régime méditerranéen, riche en huile d’olive, favorise l’équilibre des bactéries intestinales, améliore la sensibilité à l’insuline et réduit les symptômes du syndrome métabolique : hypertension artérielle, cholestérol élevé, prise de poids et résistance à l’insuline.
  • Il a été constaté que grâce à ses plus de 36 composés phénoliques, l’huile d’olive a de grands avantages anti-inflammatoires. Elle contribue au traitement du diabète de type 2 en offrant une protection contre le dysfonctionnement des cellules bêta, en améliorant la résistance du foie à l’insuline, en réduisant les dommages oxydatifs, en diminuant les facteurs de risque cardiovasculaire et en luttant contre la rétinopathie diabétique.

Les chercheurs pensent que, puisque l’huile d’olive et d’autres dérivés sont extraits directement des olives, les avantages de ce fruit pour le diabète sont très semblables.

Comment peut-on les consommer en toute sécurité ?

Il est très important de tenir compte du fait que, malgré les avantages mentionnés ci-dessus, les olives ont une teneur assez élevée en sodium et en matières grasses.

Une olive verte contient 52 mg de sodium, soit près de 3 % de l’apport quotidien recommandé. C’est pourquoi il n’est pas recommandé d’en manger en excès, surtout si vous êtes diabétique, en surpoids ou si vous faites de l’hypertension artérielle.

Consommez-les avec modération. 6 olives sont une portion sûre pour les personnes qui souffrent de diabète. Limitez à 12 la quantité totale d’olives que vous consommez en une journée, par exemple 6 olives à un repas et 6 à un autre moment.

Lire aussi : L’huile d’olive fait-elle grossir ou maigrir ?

Publicité