Le pamplemousse est-il bon ou mauvais contre la constipation ?

Publié le 

Le pamplemousse fait partie des agrumes comme l’orange et le citron. C’est un fruit amer que l’on retrouve souvent dans les pays tropicaux comme la Chine, le Vietnam, la Malaisie.

Tous les agrumes ont la réputation d’être de bons laxatifs, donc des remèdes contre la constipation. Qu’en est-il pour le pamplemousse ?

Tout d’abord, qu’est-ce que la constipation ?

La constipation se caractérise par le fait de ne pas arriver à aller à la selle durant 3 jours ou plus. Elle est dite chronique si les troubles durent plus de trois mois.

Elle est souvent accompagnée de symptômes tels que des douleurs abdominales, des ballonnements et des gaz. Dans un tels cas, certains aliments comme les céréales raffinés, les matières grasses et la viande sont à bannir, alors que d’autres comme le pamplemousse peuvent aider à lutter contre la constipation.

De même, la consommation d’alcool et de tabac peut perturber le fonctionnement normal de votre appareil digestif et à la longue causer des troubles.

1/5ième de la population française souffrirait de constipation. La constipation toucherait plus les femmes que les hommes. Si elle n’est pas traitée, elle peut être la cause de plusieurs autres troubles tels que l’anorexie, l’obésité, les reflux gastriques et la mauvaise haleine.

Les agrumes tels que le pamplemousse sont des remèdes efficaces contre la constipation.

Le pamplemousse, un laxatif naturel

Le pamplemousse agit sur le transit intestinal comme un laxatif qui facilite l’évacuation des déchets. En effet, sa teneur en acide booste le processus digestif en plus de ses propriétés anti oxydant.

En cas de constipation, l’idéal serait de prendre un grand verre de jus de pamplemousse naturel, sans ajouts, le matin à jeun.

La prise de laxatif médicamenteux ne devrait être employée qu’en dernier recours, et de préférence sur prescription de votre médecin. 

Quelques précautions à prendre

Le pamplemousse est acide. De ce fait, il peut vous poser des complications si vous avez des problèmes gastriques ou œsophagiens. Cela peut se manifester par des irritations de l’œsophage et des brûlures gastriques.

Le pamplemousse est incompatible avec les médicaments antiacides. D’autres traitements médicamenteux peuvent être incompatibles avec l’usage du pamplemousse. Il peut s’agir d’un traitement anti-infectieux, contre le cholestérol, contre le cancer, etc.

Il existe en tout une quarantaine de médicaments incompatibles avec l’usage du pamplemousse d’où l’intérêt de consulter votre médecin si vous suivez déjà un traitement.

En outre, si vous êtes anorexique, le pamplemousse pourrait aggraver votre cas du fait de ses propriétés anti-poids et le sentiment de satiété qu’il vous procure.

Par contre, si vous faîtes de la boulimie ou souffrez d’une forme d’obésité, rien de tel qu’un bon verre de jus de pamplemousse pris régulièrement afin d’éviter non seulement la constipation mais également de maîtriser votre prise de poids.

Publicité