Seresta (aussi connu sous le nom Oxazépam) est un anxiolytique appartenant à la catégorie des benzodiazépines. Avant de regarder plus spécifiquement les dangers que représente la combinaison de Seresta et d’alcool, intéressons-nous au cas des benzodiazépines.

Mélange de benzodiazépines avec d’autres substances

L’un des plus grands risques de nombreux médicaments d’ordonnance n’est pas le médicament lui-même, mais c’est ce qui se produit lorsque les gens les combinent à d’autres substances. L’association de benzodiazépines (comme le Seresta) et d’opioïdes en est un exemple.

Les benzodiazépines affectent le neurotransmetteur GABA et ralentissent le système nerveux central, c’est pourquoi elles sont utiles pour traiter des conditions comme l’anxiété et l’insomnie.

Les opioïdes sont des analgésiques sur ordonnance qui ciblent des récepteurs spécifiques du système nerveux central et servent également à ralentir le système nerveux central.

À elles seules, les benzodiazépines ne sont pas nécessairement dangereuses lorsqu’elles sont consommées telles que prescrites. Néanmoins, lorsque les benzodiazépines sont combinées à des opioïdes, la combinaison peut être mortelle.

Étant donné que les deux ralentissent le système nerveux central, la respiration et le rythme cardiaque peuvent tomber à un niveau dangereux ou mortel. Les risques associés aux benzodiazépines et aux opioïdes sont si graves qu’une mise en garde est généralement émise avec ces médicaments d’ordonnance.

Les benzodiazépines sont impliquées dans la majorité des overdoses. Néanmoins, les overdoses avec les benzodiazépines se produisent presque toujours lorsque les benzodiazépines sont consommées en combinaison avec une autre substance.

Les benzodiazépines sont également couramment utilisées par les personnes souffrant de troubles liés à l’abus d’alcool.

Environ la moitié de tous les alcooliques ont un problème d’abus de benzodiazépines, alors venons-en à notre sujet principal, quels sont les risques de mélanger du Seresta et de l’alcool ?

Lire aussi : Seresta favorise-t-il la perte de poids ou la prise de poids ?

Les risques de mélanger le Seresta et l’alcool

Seresta (oxazépam) est une benzodiazépine. Ses effets peuvent prendre des heures à se faire sentir.

Seresta est généralement prescrit pour l’anxiété et l’insomnie. Il a un effet calmant comme d’autres benzodiazépines. En raison de son long délai d’action, le risque d’utilisation abusive est moindre, bien qu’il soit toujours possible.

Comme d’autres benzodiazépines, Seresta affecte le système nerveux central. Il augmente les effets du GABA, qui est un neurotransmetteur en charge de calmer la suractivité des neurones.

Les personnes qui utilisent Seresta peuvent sembler somnolentes et avoir des problèmes d’équilibre, de coordination et de parole. Plusieurs des effets secondaires visibles de Seresta sont similaires à ceux de l’alcool.

L’alcool affecte également le système nerveux central.

Le système nerveux central est responsable du contrôle de l’assimilation de l’information sensorielle, du contrôle des fonctions motrices et du contrôle de la pensée, du raisonnement et des émotions.

L’alcool ralentit le système nerveux central. Ce ralentissement est la raison pour laquelle les symptômes de l’alcoolisme comprennent des troubles de l’élocution, des temps de réaction lents, des troubles de la vision et de la mémoire.

Les effets similaires du Seresta et de l’alcool rendent leur mélange dangereux. Chacune des deux substances augmente les effets l’une de l’autre. 

Puisque le Seresta et l’alcool ont un impact sur le système nerveux central, leur mélange peut provoquer un ralentissement de la respiration jusqu’à la perte de conscience, le coma ou la mort.

Le risque d’effets secondaires indésirables est également plus élevé lorsqu’une personne mélange du Seresta et de l’alcool. Ces effets secondaires peuvent comprendre des nausées et des vomissements.

Au fil du temps, lorsqu’une personne mélange régulièrement du Seresta et de l’alcool, elle peut être à risque de problèmes gastro-intestinaux, de lésions hépatiques et rénales, et de lésions neurologiques.

Des effets secondaires psychologiques peuvent survenir chez les personnes qui combinent régulièrement les benzodiapézines et l’alcool. Par exemple, une mauvaise utilisation à long terme du Seresta et de l’alcool peut entraîner de la dépression, de l’anxiété ou des troubles psychotiques, ainsi qu’une dépendance physique aux deux substances.

Lire aussi : Les effets de l’alcool sur la peau

Catégories : Santé

Mathilde Loison

Mathilde Loison

Mathilde Loison est une rédactrice indépendante spécialisée dans la rédaction d'article de santé et de nutrition.