Somnifères et Alcool : Quel risque ?

Publié le : 

Le mélange de somnifères et d’alcool peut accroître les effets des deux substances. Les somnifères sont des substances sédatives qui diminuent généralement l’activité du système nerveux central, ce qui est également le cas de l’alcool.

La prise de deux médicaments qui affectent l’organisme de la même façon peut aggraver leurs effets et entraîner des problèmes de santé dangereux.

Les somnifères courants mélangés à de l’alcool

Certains des médicaments sur ordonnance les plus courants pour dormir comprennent :

  • Stilnox (zolpidem)
  • Dalmane (flurazépam)
  • Lunesta (eszopiclone)
  • Nuctalon (estazolam)
  • Normison (témazépam)
  • Mogadon (nitrazépam)
  • Noctamide (lormétazépam)
  • Rohypnol (flunitrazépam)
  • Halcion (triazolam)
  • Desyrel (trazodone)
  • Imovane (zopiclone)

Bien que ces médicaments d’ordonnance aident tous à dormir, d’autres somnifères peuvent être achetés en vente libre. Les somnifères en vente libre les plus courants comprennent la mélatonine et les médicaments contenant de la diphenhydramine.

Le mode d’action de ces médicaments est quelque peu différent, mais presque tous ces médicaments diminuent d’une certaine façon l’activité cérébrale d’une personne et peuvent causer des effets secondaires graves lorsqu’ils sont mélangés à de l’alcool.

Effets secondaires du mélange de somnifères avec de l’alcool

Les effets secondaires du mélange d’alcool et de somnifères sont dus au fait que chaque substance augmente les effets de l’autre.

Les effets secondaires courants du mélange de somnifères et d’alcool comprennent :

  • Diminution de l’activité du système nerveux
  • Risque accru de surdosage
  • Risque accru de dépendance aux somnifères
  • Risque accru de troubles liés à la consommation d’alcool
  • Trouble du sommeil, comme le somnambulisme, l’insomnie ou la somnolence au volant
  • Troubles de la mémoire
  • Diminution de la qualité du sommeil
  • Risque de décès

Souvent, les effets du mélange de ces substances sont liés à un dérèglement du système nerveux, y compris les parties du cerveau qui affectent la respiration, la cognition et la vigilance.

Risque de surdosage

Le risque d’une overdose de somnifères et d’alcool est très réel. Des études montrent que de nombreux somnifères courants peuvent être mortels lorsqu’ils sont mélangés à de l’alcool, surtout si on en consomme une trop grande quantité.

La mort peut survenir lorsque la combinaison de ces deux substances diminue le niveau de respiration au-delà de ce qui est nécessaire pour l’organisme, ou si cette combinaison affecte le cœur.

Bien qu’il soit courant de penser le risque de mortalité de l’association d’un somnifère avec de l’alcool soit lié à des changements du rythme cardiaque ou de la respiration, la mort peut aussi être provoquée par le manque de vigilance, de jugement et de coordination. Cette déficience rend potentiellement mortelles des activités apparemment simples comme nager, conduire ou traverser la route.

Interactions avec le sommeil

Le mélange de somnifères et d’alcool peut également entraîner le somnambulisme et des troubles du sommeil ou de la mémoire. Il existe par exemple plusieurs cas documentés de somnambulisme, avec le populaire médicament Stilnox.

Lorsque l’alcool est mélangé à un médicament comme Stilnox, ces effets sont pires. Ces troubles pourraient entraîner des blessures ou, dans certaines situations, comme la conduite en état d’endormissement, peuvent mener à une arrestation ou à d’autres conséquences juridiques non intentionnelles.

Diminution de la qualité du sommeil

Le mélange de somnifères et d’alcool n’améliore pas le sommeil. Bien que cette combinaison puisse rendre une personne plus fatiguée et l’endormir plus rapidement, ce sommeil sera de mauvaise qualité.

Les changements au niveau du cerveau qui surviennent lors de la consommation d’alcool, en particulier lorsqu’ils sont combinés à des somnifères, réduisent les ondes cérébrales liées au sommeil et diminuent la qualité du sommeil.

Points clés : Les somnifères et l’alcool

Le mélange d’alcool et de somnifères peut créer plusieurs effets secondaires dangereux et potentiellement mortels. Il s’agit notamment de :

  • Diminution de la vivacité d’esprit
  • Blessure résultant d’un manque de vigilance ou d’une altération du jugement
  • Troubles de la coordination
  • Somnambulisme
  • Troubles de la mémoire
  • Fatigue accrue
  • Respiration lente ou difficile
  • Mort

La combinaison de ces deux substances est dangereuse et devrait être évitée. Les personnes qui sont susceptibles de mélanger ces substances comprennent celles qui consomment fréquemment de l’alcool et qui souffrent d’insomnie ou celles qui ont une dépendance aux somnifères.

Articles populaires

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment...

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps...

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière...