Peut-on mélanger Stilnox (Zolpidem) avec l’alcool ?

Publié le 

L’un des problèmes les plus importants rencontrés avec l’alcool concerne son association avec d’autres substances comme les médicaments, que ce soit accidentellement ou délibérément, pouvant entraîner une surdose ou d’autres problèmes. Dans de nombreux cas, les personnes ignorent que le mélange d’alcool avec les médicaments peuvent provoquer une réaction grave dans l’organisme. Dans d’autres cas, les personnes font ce mélange pour éprouver de l’euphorie ou pour soigner eux-mêmes leurs problèmes de santé comme l’insomnie ou l’anxiété, sans consulter un médecin au préalable pour en comprendre les risques.

Le médicament contre l’insomnie Zolpidem, plus connu sous le nom Stilnox, est un médicament qui compte certains risques lorsqu’il est associé à l’alcool. Le mélange de ces deux substances, que ce soit accidentellement ou délibérément, peut entraîner une réaction dangereuse dans l’organisme, voire même la mort.

Mélange d’alcool et de médicaments

Le mélange d’un médicament avec l’alcool est généralement déconseillé, sauf si votre médecin vous y autorise. La raison en est que les médicaments peuvent interagir avec l’alcool et provoquer une réaction inattendue ou mauvaise, voire même rendre le médicament inefficace dans l’organisme. Dans le pire des cas, le fait de mélanger des médicaments avec l’alcool peut causer des problèmes à vie, y compris la mort.

L’alcool agit sur le cerveau et le corps d’une manière similaire à celle de certains types de médicaments, appelés sédatifs ou dépresseurs du système nerveux central. En réalité, l’alcool est en soi considéré comme un dépresseur/sédatif. Pour cette raison, la combinaison d’alcool avec des médicaments sédatif peut entraîner des problèmes similaires à ceux rencontrés lors de la combinaison de deux médicaments sédatifs. Peu importe le type de médicament consommé, il est généralement considéré comme mauvais de boire de l’alcool tout en prenant un médicament sans demander d’abord conseil à votre médecin.

Dépresseurs du système nerveux central

En comprendre davantage sur les dépresseurs du système nerveux central (les sédatifs) permet de savoir pourquoi le mélange d’alcool avec d’autres médicaments peut être risqué. Plus précisément, ces médicaments entraînent un ralentissement des messages transmis à travers le corps par le système nerveux. Ralentir le système nerveux central peut avoir les conséquences suivantes :

  • Somnolence
  • Fonction cognitive ralentie
  • Ralentissement du rythme cardiaque et de la respiration
  • Diminution de l’anxiété
  • Coordination difficile

La combinaison de deux dépresseurs du système nerveux central ou plus augmente l’intensité des symptômes. C’est ce qui se produit lorsqu’une personne mélange de l’alcool à Stilnox, qui est un dépresseur conçu spécifiquement pour aider une personne à mieux dormir.

Comment fonctionne Stilnox

Stilnox est un sédatif hypnotique qui simule un cycle veille-sommeil dans le cerveau, cette simulation conduit le plus souvent la personne qui la prend à s’endormir. Cependant, ce cycle simule parfois le somnambulisme, permettant à la personne d’être active pendant son sommeil sans avoir conscience de ce qu’elle fait vraiment.

Souvent, la personne peut ne pas se souvenir de ses phases de somnambulisme. Cela peut être particulièrement dangereux si la personne boit de l’alcool ou adopte des comportements à risque, tels que conduire, avoir des relations sexuelles ou toute autre activité pouvant causer des dommages non seulement à l’individu, mais également aux autres.

    Pourquoi les gens mélangent Stilnox et Alcool ?

    Parfois, les gens mélangent des médicaments avec de l’alcool pour obtenir un effet spécifique. Par exemple, un article en anglais de “Psychology Today” décrit comment certaines personnes combinent somnifère et alcool pour dormir plus profondément. Cette idée est fausse, car le sommeil résultant d’une consommation excessive d’alcool ne favorise pas le sommeil profond. En outre, comme indiqué ci-dessus, si cela est fait avec Stilnox, cela peut entraîner des effets dangereux.

    D’autres peuvent utiliser les deux ensemble pour ressentir un effet euphorique ou hallucinatoire. Ce type de toxicomanie peut comporter des risques : non seulement des risques physiques et comportementaux, mais aussi le risque de dépendance à l’une ou aux deux substances, entraînant une utilisation continue, des abus et un risque de surdosage.

    Résultats spécifiques du mélange de Stilnox et d’alcool

    Le mélange de Stilnox et d’alcool peut provoquer certaines des réactions typiques du mélange de plusieurs dépresseurs, tels que :

    • Respiration ou fréquence cardiaque extrêmement lente
    • Confusion
    • Somnolence sévère
    • Maladresse et perte de coordination

    De plus, l’alcool et Stilnox peuvent avoir des interactions inattendues. Cela peut inclure des comportements bizarres, des sauts d’humeur, une perte de conscience ou l’impossibilité de se souvenir des moments passés sous l’influence des deux substances.

    Il est important de noter que, parfois, ces effets peuvent entraîner la mort, soit par un arrêt de la respiration, soit en participant à des activités dangereuses, telles que la conduite. La consommation simultanée d’alcool et de Stilnox peut empêcher la personne d’avoir un contrôle sur ses comportements, l’amenant ainsi à se livrer à des activités qui ne seraient normalement pas les siennes si la personne n’était pas sous l’influence de ces substances.

    Ce n’est pas parce qu’une pratique est courante qu’elle est forcément sûre pour la santé

    Certaines personnes supposent que puisque beaucoup de personnes consomment de l’alcool tout en prenant Stilnox, alors cela ne serait pas dangereux pour la santé. Comme vu plus haut, cette idée est fausse.

    Il est toujours important de consulter un médecin avant de mélanger un médicament avec de l’alcool.

    Obtenir de l’aide

    En cas de mélange d’alcool et de Stilnox, il est important que la personne soit aidée le plus rapidement possible pour éviter un surdosage ou d’autres complications. La première étape consiste à obtenir de l’aide d’urgence si la personne est toujours sous l’influence des deux substances afin de s’assurer que le surdosage n’a pas eu lieu.

    Une fois que les effets du Stilnox et de l’alcool ont disparu, certaines personnes peuvent avoir besoin de l’assistance professionnelle d’un programme de traitement de l’alcoolisme ou de la toxicomanie. Grâce aux programmes d’éducation, de thérapie et de soutien proposés dans certains centres, les individus peuvent comprendre pourquoi la combinaison médicament/alcool est risquée et acquérir les compétences nécessaires pour gérer la toxicomanie.

    Lire aussi : 

        Articles populaires

        Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

        Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

        Les effets de l’alcool sur la peau

        Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

        Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

        N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

        La viande rouge est-elle cancérigène ?

        Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

        9 aliments mauvais pour le cerveau

        Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....