Valium et Alcool : Peut-on les mélanger ?

Publié le 

La Valium fait partie d’une classe de médicament appelée “benzodiazépines”. Il est généralement utilisé pour traiter des troubles d’anxiété. Le Valium est un médicament qui déprime (ralentit) le système nerveux central.

Les dépresseurs du système nerveux central comptent parmi les substances les plus consommées et les plus intoxicantes. Ces substances comprennent l’alcool, la marijuana, l’hydrocodone et les benzodiazépines.

Bien que plusieurs de ces substances affectent des régions légèrement différentes du cerveau, elles agissent toutes sur l’équilibre des neurotransmetteurs comme la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline, ce qui à son tour affecte le système de récompense du cerveau et peut mener à une intoxication ainsi qu’à une éventuelle dépendance.

Quels sont les effets du mélange de Valium avec de l’alcool ?

  • Confusion
  • Désorientation
  • Étourdissements
  • Perte de conscience
  • Dommages cérébraux
  • Sédation
  • Nausées
  • Coma
  • Mort
  • Diarrhées et changements d’appétit
  • Agitation ou excitation
  • Respiration lente ou difficile
  • Comportements inhabituels
  • Problèmes de mémoire
  • Somnolence
  • Sentiment dépressif
  • Diminution de la capacité mentale
  • Fonction motrice ralentie
  • Manque de coordination

Comment le valium interagit-il avec l’alcool ?

Certains dépresseurs du système nerveux central agissent sur des systèmes cérébraux similaires. L’alcool et les benzodiazépines, comme le Valium, agissent sur les récepteurs de l’acide gamma-aminobutyrique (GABA) dans le cerveau, entraînant des effets très similaires.

Autrefois, le valium était souvent utilisé comme thérapie médicamenteuse pour traiter les symptômes de sevrage de l’alcool puisque le Valium et l’alcool affectent la même région du cerveau. Cependant, cela signifie également que la combinaison du Valium et de l’alcool peut être très dangereuse et entraîner une surdose.

Pourquoi le Valium et l’alcool sont utilisés

Le Valium est le nom commercial d’une benzodiazépine, le diazépam. Généralement, ce médicament est prescrit pour traiter l’anxiété généralisée, le trouble panique et le trouble obsessionnel-compulsif (TOC). Il est parfois prescrit en dérogation des directives de la notice pour traiter les symptômes de sevrage de l’alcool, en particulier le delirium tremens, qui peut entraîner des hallucinations, de la paranoïa et des convulsions.

La plupart des benzodiazépines, y compris le Valium, ne sont prescrites que pour une courte période de moins de deux semaines. Le Valium peut rapidement mener à une dépendance physique, donc il n’est pas recommandé de prendre le médicament quotidiennement pendant plus de deux semaines, sauf pour des conditions très spécifiques comme certains troubles convulsifs.

La prise de Valium en plus grandes quantités que celles prescrites, ou sans ordonnance, représente un abus. Comme la substance agit sur les récepteurs GABA, elle peut provoquer une intoxication, de l’euphorie et de la relaxation, ce qui peut entraîner une dépendance.

Certains autres effets secondaires du Valium :

  • Somnolence
  • Étourdissements
  • Faiblesse physique
  • Nausées, diarrhées et changements d’appétit
  • Agitation ou excitation
  • Vision trouble

Alcool

L’alcool agit sur les récepteurs GABA, ce qui peut entraîner une intoxication. Les effets secondaires de l’alcool sont très similaires à ceux associés à l’intoxication au Valium. Les effets secondaires de la consommation d’alcool comprennent :

  • Perte de coordination physique
  • Euphorie
  • Diminution des inhibitions
  • Augmentation de la tension artérielle
  • Perte de mémoire ou trous de mémoire
  • Vision floue ou double

Comment le Valium et l’alcool agissent sur les récepteurs GABA

L’acide gamma-aminobutyrique (GABA) est un neurotransmetteur très important, qui intervient dans la rapidité avec laquelle les neurones se déclenchent. Les personnes qui ont des troubles convulsifs, de l’anxiété ou qui font de l’insomnie ont souvent moins de GABA disponible pour modérer la vitesse de communication entre les neurones, ce qui entraîne un sentiment de tension, de vigilance, voire de peur.

Cependant, l’alcool et les benzodiazépines, ainsi que d’autres sédatifs comme les barbituriques ou les somnifères, se lient aux sites récepteurs GABA, ce qui permet au neurotransmetteur de demeurer disponible dans le cerveau plus longtemps. Les neurones se déclenchent alors plus lentement.

Cet effet permet par exemple aux personnes souffrant d’épilepsie ou d’autres troubles convulsifs de réduire leur risque de convulsions. Et pour les personnes anxieuses, une faible dose d’un médicament comme le Valium peut aider à réduire la tension et la peur.

Comme l’alcool et le Valium agissent tous deux sur les récepteurs GABA dans le cerveau, ils induisent des effets similaires, surtout à fortes doses. Les prendre ensemble peut aussi être très dangereux.

L’alcool et les benzodiazépines comme le Valium augmentent la biodisponibilité des substances intoxicantes, et lorsque ces deux substances sont prises ensemble, elles augmentent la biodisponibilité l’une de l’autre, ce qui augmente le risque de surdose ou d’empoisonnement.

Lire aussi : Les effets de l’alcool sur la peau

Surdosage par mélange

Beaucoup de gens peuvent accidentellement mélanger des benzodiazépines comme le Valium avec de l’alcool. Les doses standard de Valium prescrites avec de petites quantités d’alcool ne sont pas susceptibles de causer une surdose, mais elles peuvent quand même augmenter le risque d’effets secondaires comme :

  • Une somnolence accrue
  • Respiration lente ou difficile
  • Comportements inhabituels
  • Problèmes de mémoire

Traitement pour mettre fin à l’abus de Valium et d’alcool

Selon l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), lorsque du Valium ou d’autres benzodiazépines sont mélangés à de l’alcool, l’agressivité et les comportements hostiles sont plus probables.

Les personnes qui prennent du Valium pour gérer leur anxiété ou des troubles de l’humeur connexes risquent d’aggraver leurs symptômes lorsqu’elles combinent le Valium à l’alcool.

Le Valium est une benzodiazépine à longue durée d’action ; il est donc facile de prendre ce médicament tel qu’il est prescrit, puis de boire accidentellement de l’alcool en plus du médicament, ce qui expose la personne à des effets secondaires graves ou à une surdose.

L’augmentation du GABA dans le cerveau augmente le risque de sédation, ce qui peut réduire l’apport d’oxygène et modifier la circulation sanguine, entraînant une amnésie ou des pertes de mémoire, ce qui peut nuire à la mémoire à long terme.

Si une personne cesse soudainement de boire et/ou de consommer du Valium, elle court un risque beaucoup plus grand d’effets secondaires graves. Les personnes qui veulent cesser d’abuser de ces substances, en particulier en combinaison, doivent consulter un médecin pour une désintoxication sans danger.

Lire aussi : Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Articles populaires

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...