Comment faire cohabiter deux chats

La cohabitation entre chats est un sujet complexe qui généralement soulève pas mal de doutes.

Avant d’adopter un deuxième félin à la maison il faut vous assurer que le premier est capable de se sociabiliser avec les autres félins, car si tel n’est pas le cas il est fort probable que vous vous retrouviez avec des problèmes de cohabitation à gérer. Voici donc quelques conseils.

Préparer la maison pour l’arrivée du chat

Bien que les chats n’aient pas pour habitude d’être particulièrement compétitif, il faudra préparer la maison afin qu’il n’existe pas de conflit pour la nourriture, l’eau, les jouets, etc. Pour cela vous allez devoir organiser votre maison pour y faire cohabiter harmonieusement deux ou plusieurs chats.

Dans un premier temps il est important qu’ils puissent tous disposer de leur propre gamelle, litière, et bol d’eau. Il est conseillé de toujours avoir une litière de rechange au cas où.

Dans un second temps il faudra que vos chats disposent de plusieurs endroits où se reposer, comme des étagères et structures hautes pour chats, comme ça si l’un d’eux se sent mal à l’aise à un moment donné il pourra se réfugier en hauteur (chose qu’ils adorent tout particulièrement).

Ne pas oublier non plus les grifouilles qui sont essentielles pour le marquage avec les griffes et pour éviter que vos meubles finissent déchiquetés. N’oubliez pas non plus les jouets et accessoires pour qu’ils s’amusent. Si vous avez la place les fontaines à eau sont également particulièrement appréciées par les chats.

La présentation

Tous les professionnels ne suivent pas cette technique mais la plupart du temps lorsqu’un nouveau chat arrive à la maison, on prépare une pièce pour lui dans laquelle il vivra pendant quelques jours. Cette méthode aide à faire comprendre aux autres chats de la maison qu’un nouvel individu est arrivé et leur permet de reconnaître son odeur sous la porte.

Il est important que la présentation se fasse dans un lieu tranquille avec peu de stimuli et que vous soyez préparé à réagir face à n’importe quelle réaction de la part de vos animaux. Généralement les chats se renifleront, grogneront peut-être un peu ou se mettront des coups de pattes.

Dès l’instant qu’ils ne se battent pas, vous ne devrait pas intervenir : il s’agit là de respecter leur manière de communiquer. Si jamais le nouveau chat ne se sent pas bien au début il aura tendance à se réfugier en hauteur sur les étagères et structures que vous avez préparé.

Bien que vous ne deviez pas participer à la présentation en elle-même, vous pouvez renforcer les comportements positifs comme lorsque vos chats se tiennent tranquilles ensemble, ne crachent ou ne grognent pas.

Comment savoir si deux chats s’entendent bien ?

Les premiers jours, voire même les premières semaines, il est probable que les chats crachent, essaient de se faire peur l’un l’autre, etc. Il faudra leur laisser le temps de s’accepter. Cela peut prendre du temps parfois, même plusieurs mois mais ils finiront par se tolérer.

Vous saurez que vos deux chats s’entendent bien lorsqu’il dormirons ensemble et se lécheront mutuellement. Dans certains cas les chats ne deviennent pas amis et maintiennent un comportement assez hostile l’un envers l’autre. Les causes de ce problème sont multiples et peuvent varier de la génétique, à des expériences vécues, en passant par le trauma où les punitions.

il n’est pas toujours possible de savoir ce qui est arrivé à votre chat avant que vous ne l’ayez adopté mais vous pouvez améliorer la situation. Voici donc 5 conseils pour la cohabitation entre chats.

Les étapes à suivre pour travailler sur un potentiel problème de comportement entre chats varient complètement selon le diagnostic, selon les ressources et le pronostic du cas. C’est pourquoi il est totalement impossible d’expliquer un traitement universel de modifications de comportement générique qui sera adapté à tous les cas.

Conseil 1 : Le renforcement positif

On utilisera le renforcement positif pour encourager les attitudes positives en présence d’un autre chat comme le fait de se tenir tranquille ou de se renifler sans montrer d’hostilité. Autre exemple : si lorsque vous jouez avec l’un des deux il crache ou bien tape l’autre, vous devrez arrêter immédiatement de jouer avec lui afin qu’il comprenne que son comportement est négatif. Cette action se nomme la punition négative : on retire au chat quelque chose qui lui est agréable afin qu’il prenne conscience de son mauvais comportement. Tout ceci sans cris et sans violence bien évidemment.

Conseil 2 : Stimulation

Stimuler votre chat physiquement et mentalement l’aidera à garder un esprit et un corps actif, renforçant son bien-être et améliorant l’enrichissement et l’apprentissage.

Conseil 3 : Compléments

Dans certaines boutiques vous trouverez un produit appelé “phéromones pour chats“, il s’agit d’une copie synthétique des phéromones émises par les chattes qui allaitent et qui aide les chatons à se relaxer.

On peut utiliser ce produit ou bien les croquettes de bonne qualité avec l’étiquette “anti stress”.

Conseils 4 : Eviter certaines erreurs

Il faudra éviter de commettre certaines erreurs comme utiliser le spray avec l’eau pour ne pas leur faire encore plus peur, les poursuivre, ou bien de forcer les présentations en les enfermant tout seuls dans une pièce.

Conseil 5 : Aller voir un spécialiste

Si la cohabitation entre vos chats est impossible ou empire avec le temps, il est recommandé d’aller voir un spécialiste comme un vétérinaire ou un éthologue qui a étudié le comportement des animaux.

Lire la suite : Première visite chez le vétérinaire pour votre chat : À quoi s’attendre ?

Dernière mise à jour de l'article le
L'équipe d'experts qualifiés de Umvie.com
Les experts qualifiés de Umvie.com sont des rédacteurs et experts qualifiés dans leur domaine. Ils sont spécialement sélectionnés pour leurs connaissances approfondies et leur expérience, ainsi que pour leur capacité à communiquer des informations complexes de manière claire et utile.