Lait de vache : Quand et comment en donner à votre bébé ?

Publié le 

Pourquoi est-il recommandé d’attendre que le bébé ait 12 mois pour commencer à lui donner du lait de vache ?

Le système digestif d’un bébé n’a pas la capacité de digérer les protéines du lait de vache aussi facilement que celles du lait maternel ou du lait maternisé. En outre, le lait de vache contient des taux élevés de protéines et de minéraux, susceptibles de surcharger les reins du bébé. 

Il est très important de garder à l’esprit que le lait de vache ne contient pas la quantité adéquate de fer, de vitamine C et d’autres nutriments dont les bébés ont besoin. Le lait de vache peut même causer une anémie ferriprive chez certains bébés, car les protéines du lait peuvent irriter sa paroi intestinale et causer du sang dans les selles. Enfin, le lait de vache ne contient pas les types de graisses conseillés pour le bon développement du bébé. 

En revanche, une fois que le système digestif de votre bébé est prêt à le digérer, le lait de vache deviendra un excellent complément à une alimentation saine comprenant des céréales, des légumes, des fruits et de la viande. 

Pourquoi devrais-je commencer à donner du lait de vache à mon bébé ?

Le lait de vache est une excellente source de calcium. Il aidera donc votre enfant à avoir des os et des dents solides. Le calcium est également essentiel dans le processus de coagulation du sang et du développement musculaire. 

Le lait de vache est aussi l’une des rares sources de vitamine D, qui aide le corps à mieux absorber le calcium, ce qui est essentiel à la croissance des os. (S’exposer au soleil est une autre façon de faire le plein de vitamine D). 

Le lait fournit des protéines pour la croissance et des glucides afin que votre bébé ait toute l’énergie dont il a besoin. Certaines études indiquent que le risque que votre enfant souffre un jour d’hypertension, d’accident vasculaire cérébral, de cancer du côlon et de fractures de la hanche, diminue considérablement s’il consomme le calcium dont il a besoin dès son plus jeune âge. 

Devrais-je arrêter d’allaiter quand mon bébé commence à boire du lait de vache ?

Il n’y a aucune raison d’arrêter d’allaiter votre bébé une fois que vous lui donnez du lait de vache. Vous pouvez continuer à l’allaiter même au-delà de sa première année.

Quelle quantité de lait mon bébé devrait-il boire ?

La plupart des bébé d’un an consomment suffisamment de calcium et de vitamine D s’ils boivent 220 à 350 ml de lait de vache par jour, ou une quantité équivalente d’autres produits dérivés du lait, tels que le fromage et le yaourt.

 

En revanche ne donnez pas à votre enfant plus d’un litre de lait par jour. Si la soif de votre bébé persiste, offrez-lui de l’eau. 

Puis-je donner du lait écrémé ou demi-écrémé à mon bébé ?

Dans la plupart des cas si votre enfant a moins de 2 ans, pas encore. On recommande généralement aux bébés d’un an de boire du lait entier, sauf s’ils sont sujets à l’obésité. Les enfants de moins de 2 ans ont besoin d’une grande quantité de matières grasses qui sont présentes dans le lait entier.

Le lait écrémé contient trop de protéines et de minéraux pour les enfants de cet âge. Une fois que votre enfant aura 2 ans, vous pourrez lui donner du lait écrémé ou demi-écrémé, à condition qu’il n’ait pas de problèmes de croissance. 

Exceptions possibles : si les parents sont en surpoids ou obèse, ou s’il y a dans la famille des antécédents d’obésité, de cholestérol élevé ou de maladie cardiovasculaire, le médecin de votre enfant peut vous recommander de commencer dès maintenant à lui donner du lait demi-écrémé (avec 2% de matière grasse) . 

Mon enfant ne veut pas boire de lait de vache. Comment faire ?

Certains enfants aiment le lait dès le premier instant où ils y goûtent. Cependant, comme le lait de vache a une texture, une saveur et même une température différentes de celles du lait maternel ou du lait maternisé, certains hésitent à l’accepter. 

 

Si cela arrive à votre enfant, essayez de mélanger le lait de vache avec votre lait maternel ou du lait maternisé (par exemple, commencez avec 1/4 de lait entier et 3/4 du lait qu’il a l’habitude de boire). Puis, petit à petit, augmentez la proportion de lait de vache dans le mélange jusqu’à ce que votre bébé prenne 100% de lait entier. Une autre chose qui peut vous aider est de servir le lait à la température ambiante. 

Si votre enfant n’aime pas le lait ou les produits laitiers, il ne sera pas facile pour lui d’atteindre la quantité minimale quotidienne recommandée. Cependant, il existe de nombreuses façons d’inclure ces produits dans le régime alimentaire de votre enfant :

  • Mélangez le lait avec les céréales de petit-déjeuner de votre enfant.
  • Préparez des flans, des smoothies et des milkshakes.
  • Servez du yaourt ou du fromage cottage comme collation.
  • Faîtes des soupes et des crèmes avec du lait plutôt que de l’eau.
 

Et s’il refuse catégoriquement de consommer des produits laitiers ? Ou s’il suit un régime végétarien strict ?

Si, pour une raison quelconque, votre enfant ne reçoit pas suffisamment de vitamine D et de calcium provenant de lait et d’autres produits laitiers, le pédiatre peut vous recommander de lui donner du lait de soja enrichi ou des suppléments de vitamine D et de calcium. 

Devrais-je acheter du lait biologique ou sans hormones pour mon enfant ?

Bien qu’il n’y ait actuellement aucune étude prouvant que ces types de lait conviennent mieux aux bébés, considérez-les comme une bonne option (attention : le lait biologique est généralement plus cher). 

Il est déconseillé de donner aux enfants du lait “cru” ou non pasteurisé. Il peut contenir des bactéries ou des parasites, pouvant provoquer des maladies graves et même la mort. 

Mon enfant pourrait-il être allergique au lait ?

Si votre enfant a déjà consommé des préparations à base de lait de vache quand il était bébé et qu’il n’a eu aucun problème, vous pouvez être assuré qu’il n’aura pas de problèmes avec le lait de vache. Même les bébés exclusivement nourris au sein au cours de la première année de vie tolèrent souvent bien le lait de vache. 

Si vous avez nourri votre bébé à base de lait de soja pour des raisons médicales, il est essentiel de consulter votre médecin avant de commencer à lui donner du lait de vache.

Notez cependant que les vraies allergies au lait de vache sont relativement rares. Seuls 2 à 3% des bébés sont allergiques au lait et la quasi-totalité d’entre eux surmontent ce problème en grandissant. (Découvrez ici toutes les informations à savoir sur l’allergie au lait).

Voici donc les principaux symptômes d’une allergie au lait :

  • Eruption cutanée ou urticaire, particulièrement autour de la bouche et du menton.
  • Douleur abdominale.
  • Vomissements.
  • Démangeaisons.

Une congestion nasale chronique, un nez qui coule, une toux, une respiration sifflante ou une difficulté à respirer peuvent aussi indiquer une possible allergie au lait qui affecte le système respiratoire de votre enfant. Si votre jeune enfant présente l’un de ces symptômes, parlez-en à votre médecin. 

Emmenez immédiatement votre enfant aux urgences (ou appelez-les) s’il développe soudainement l’un des symptômes suivants :

  • Difficulté à respirer.
  • Peau qui devient violette ou bleue.
  • Il devient très pâle ou faible.
  • Eruption cutanée ou de l’urticaire sur tout le corps.
  • Diarrhée avec du sang.

Ceux-ci pourraient être les symptômes d’une réaction allergique grave, appelée choc anaphylactique (également appelé anaphylaxie) , qui peut mettre la vie de votre enfant en danger. 

Si votre enfant est effectivement allergique au lait de vache, vous devrez éliminer de son alimentation les autres produits laitiers tels que le fromage cottage, le lait concentré, la crème, la crème glacée, le yaourt, le beurre, les margarines contenant du lait, lait au chocolat et lait en poudre.

Lire aussi : 14 aliments que vous ne devriez jamais donner à un bébé

Articles populaires

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...