Les meilleurs médicaments pour dormir

L’insomnie existe depuis aussi longtemps que le sommeil. D’après certains sondages environ 67% des femmes déclarent avoir fréquemment des problèmes de sommeil et 35% des adultes souffrent d’insomnie chaque nuit.

Depuis quelques dizaines d’année de très nombreux somnifères ont vu le jour, à tel point qu’il peut parfois être difficile de s’y retrouver. Certains somnifères ne présentent pas le même degré d’effets secondaires ou de risques de dépendance que d’autres, il peut donc être important de bien s’informer sur ces médicaments.

Une bonne nuit de sommeil, sans la gueule de bois

Les classes de somnifères les plus anciennes, en particulier les benzodiazépines comme Valium et Xanax font plus que vous aider à dormir. Elles affectent la façon dont vous dormez.

Elles ont tendance à réduire certains cycles du sommeil, en particulier les cycles trois et quatre (les cycles du sommeil les plus profonds et les plus reposants). Certaines personnes rapportent des effets secondaires avec ces médicaments tels que la gueule de bois. C’est parce qu’ils ont tendance à avoir une “demi-vie” plus longue, c’est-à-dire la durée pendant laquelle le médicament reste dans votre corps.

Les hypnotiques non benzodiazépines tels que le Stilnox partagent toutefois des avantages conséquents par rapport aux générations précédentes de somnifères :

  • Leur demi-vie est relativement courte, vous ne vous réveillerez donc pas le lendemain avec la gueule de bois, en principe.
  • Ils sont moins susceptibles de provoquer une dépendance ou des symptômes de sevrage si on les compare aux anciens somnifères.

Cela s’explique par le fait que les médicaments comme le Stilnox agissent uniquement sur des récepteurs spécifiques de votre cerveau qui sont centrés sur le sommeil, tandis que les groupes de médicaments plus anciens (comme les benzodiazépines) ont un effet plus généralisé sur plusieurs récepteurs du cerveau.

Les somnifères ne conviennent pas à tout le monde

Si vous souffrez d’insomnie en raison de troubles respiratoires liés au sommeil (ce qu’on appelle aussi l’apnée du sommeil) ou par exemple du syndrome des jambes sans repos, les somnifères ne résoudront pas votre problème. Il est également souvent déconseillé aux femmes enceintes de prendre des somnifères. Lorsque vous êtes enceinte, demandez toujours conseil à votre médecin avant de vous décider à prendre un médicament.

Certains somnifères peuvent avoir des effets secondaires inhabituels. Les médicaments sur ordonnance tels que le Stilnox peuvent provoquer des comportements bizarres pendant le sommeil. Certaines personnes ont signalé que sous l’effet du médicament elles devenaient somnambules et conduisaient leur voiture ou mangeaient pendant leur sommeil. Des réactions allergiques sévères et un gonflement du visage peuvent également survenir avec ce type de médicament.

- Publicité-

Lire aussi : 5 effets secondaires effrayants du Stilnox

Si votre médecin vous prescrit l’un de ces médicaments, sachez que des effets indésirables peuvent survenir. Pensez à demander à votre partenaire ou d’autres adultes qui vivent avec vous de garder un oeil sur vous pour d’éventuels troubles nocturnes.

Quels sont les meilleurs somnifères ?

Le nombre de médicaments disponibles pour traiter l’insomnie ou divers troubles du sommeil peut être vraiment déroutant. Lequel pourrait vous convenir ? La meilleure personne pour répondre à cette question est votre médecin ou un centre spécialisé dans le sommeil si vos difficultés laissent votre médecin perplexe. Pour vous donner une idée de quelques questions à poser à votre médecin, voici une introduction rapide aux médicaments actuellement disponibles sur le marché :

Stilnox : Le somnifère le plus couramment prescrit, Stilnox a une demi-vie modérée de moins de deux heures et demie. Cela signifie que Stilnox est idéal pour vous aider à vous endormir, mais il peut être moins utile si vous avez tendance à vous réveiller dans la nuit.

Lire aussi : Combien de temps Stilnox reste-t-il dans l’organisme ?

Stilnox CR : Stilnox CR a été conçu pour cibler les problèmes de sommeil les plus courants : difficulté à s’endormir et difficulté à rester endormi. Pensez-le comme un médicament à deux couches : une couche se dissout rapidement pour vous aider à vous endormir, la deuxième couche se dissout plus lentement pour vous aider à rester endormi.

Benzodiazépines : Ces somnifères plus anciens, comprenant des médicaments comme le valium et l’halcion, sont utiles lorsque vous souhaitez un médicament qui fasse effet plus longtemps dans votre organisme. Par exemple, ils ont déjà été utilisés efficacement pour traiter des problèmes de sommeil tels que le somnambulisme et les terreurs nocturnes. Les benzodiazépines peuvent néanmoins entraîner un fort risque de dépendance.

Ces médicaments ne sont pas tous identiques : le Valium, par exemple, a une demi-vie beaucoup plus longue (environ 6 à 8 heures) et reste donc dans votre organisme beaucoup plus longtemps que Halcion, qui a une demi-vie de 3 à 4 heures.

Antidépresseurs : L’insomnie est un symptôme courant de la dépression. Ainsi, certains antidépresseurs, tels que le trazodone, peuvent parfois être particulièrement efficaces dans le traitement de l’insomnie et de l’anxiété causées par la dépression, même s’ils ne sont pas spécifiquement approuvés pour le traitement de l’insomnie.

Dans ces cas, l’antidépresseur aide à traiter le problème de sommeil mais traite en réalité la cause sous-jacente. Vos problèmes de sommeil pourraient-ils être liés à la dépression ? Si vous pensez que cela peut être le cas, parlez-en à votre médecin.

Vous pouvez combinez les médicaments avec de bonnes habitudes de sommeil

L’insomnie peut parfois être considérée comme un trouble chronique et de bonnes habitudes peuvent aider à y faire face.

Voici les bonnes habitudes que vous pouvez éventuellement adopter pour vous aider à mieux dormir :

  • Utilisez votre lit uniquement pour dormir, pas pour regarder des séries ou pour travailler sur votre ordinateur portable.
  • Évitez de consommer de la caféine, de la nicotine et de l’alcool pendant quatre à six heures avant de vous coucher et ne faîtes pas de sport trop tard le soir.
  • Assurez-vous que votre chambre est reposante et calme. Procurez-vous un masque de sommeil ou une machine à bruit blanc si vous ne pouvez pas bloquer la lumière ou le bruit venant de l’extérieur.
  • Levez-vous et allez vous coucher à la même heure tous les jours (oui, même le week-end !)

Des études ont également montré que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) peut être un traitement très efficace contre les troubles du sommeil.

L'équipe d'experts qualifiés de Umvie.com
L'équipe d'experts qualifiés de Umvie.com
Les experts qualifiés de Umvie.com sont des rédacteurs et experts qualifiés dans leur domaine. Ils sont spécialement sélectionnés pour leurs connaissances approfondies et leur expérience, ainsi que pour leur capacité à communiquer des informations complexes de manière claire et utile.

Suivez Umvie sur les réseaux sociaux

Articles populaires