Les bienfaits du miel de thym

Publié le 

Le miel de thym est fabriqué par les abeilles à partir du nectar de fleurs du thym sauvage ou de toute plante du genre Thymus.

Ce miel gourmet relativement cher est délicieux sur du pain perdu et des crêpes, mais il peut aussi ajouter de la saveur et de la douceur au thé et aux infusions à base de plantes. Outre les aspects culinaires, le miel de thym apporte également des bienfaits pour la santé grâce à ses fortes propriétés antioxydantes, anti-cancéreuses et anti-allergéniques.

Le miel de thym a de fortes propriétés antioxydantes

Le miel de thym possède de fortes propriétés antioxydantes. Une étude polonaise comparant les propriétés antioxydantes de 10 miels a montré que le miel de thym (avec d’autres miels de couleur foncée comme le miel de framboise, d’aubépine et d’airelle noire) avait les activités antioxydantes les plus élevées ainsi que les niveaux les plus élevés de polyphénols et flavonoïdes, composés qui sont connus pour leurs fortes propriétés antioxydantes.

Les antioxydants aident à neutraliser les radicaux libres, qui sont des molécules instables générées par la lumière du soleil, la fumée de cigarette, la pollution atmosphérique, les pesticides, les infections et le métabolisme.

On pense que ces molécules instables contribuent au développement de nombreuses maladies et affections, y compris les maladies cardiaques, diverses formes de cancer, la cellulite, la cataracte et l’asthme. Les radicaux libres peuvent également favoriser le vieillissement prématuré de la peau, c’est pourquoi les antioxydants piégeant les radicaux libres jouent un rôle clé dans les régimes anti-rides.

Lire aussi : Le miel fait-il grossir ou maigrir ?

Le miel de thym a des effets anti-cancéreux

Le cancer est l’une des principales causes de décès dans le monde, et on s’attend à ce que les décès dus aux cancers continuent d’augmenter. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez faire beaucoup pour réduire votre risque de cancer : vous pouvez commencer à faire de l’exercice pour réduire votre excès de poids corporel, arrêter de fumer, consommer moins d’alcool et commencer à suivre un régime de prévention du cancer qui comprend de nombreux aliments sains aux propriétés anti-cancer potentielles.

Dans le cadre de votre régime anticancéreux, vous devriez également réduire votre consommation de sucre blanc et passer à des édulcorants plus sains comme le miel de thym. Non seulement le miel de fleurs de thym est considéré comme un bon choix pour les personnes à la recherche d’une alternative plus saine au sucre de table, mais il a également été démontré que le miel de thym réduit le risque de prolifération de cellules cancéreuses de l’endomètre et de la prostate.

Lire aussi : Les dangers du miel pour la santé

Le miel de thym contient de la quercétine et d’autres composés antiallergéniques.

Le miel est souvent utilisé comme remède contre les allergies printanières en raison des petites quantités de pollen qu’il contient. Ceux qui recommandent le miel comme remède contre les allergies saisonnières affirment que la consommation quotidienne de miel avant la saison des allergies peut aider votre corps à s’habituer au pollen et à s’immuniser contre.

Cependant, des scientifiques ont signalé que c’est généralement le pollen qui souffle dans le vent (libéré par les plantes non fleuries comme les arbres et les mauvaises herbes) qui cause les allergies saisonnières, et non le pollen des fleurs portées par les abeilles.

Toutefois, une étude récente a montré que le pollen collecté par les abeilles a des effets anti-allergéniques. Cela dit, la plupart des miels que vous trouverez dans les magasins ont été filtrés et contiennent donc très peu, voire pas du tout, de pollen.

Une grande partie du débat sur la question de savoir si le miel est un bon aliment anti-allergique s’est concentrée sur la teneur en pollen du miel. Cependant, certains miels, dont le miel de thym, sont naturellement riches en substances autres que le pollen qui peuvent exercer des effets anti-allergènes.

Le miel de thym, par exemple, contient des niveaux exceptionnellement élevés de quercétine par rapport à d’autres miels. Plusieurs études scientifiques ont démontré que la quercétine est capable de réduire les réactions allergiques en stabilisant les membranes cellulaires des mastocytes et des basophiles, ce qui les empêche de libérer de l’histamine.

En outre, le miel de thym contient des niveaux élevés d’acide rosmarinique, un polyphénol particulièrement abondant dans certaines herbes culinaires comme le romarin, le thym, le basilic, la marjolaine et la sauge. Des études animales et humaines suggèrent que l’acide rosmarinique peut aider à empêcher les réactions allergiques. Ces effets positifs semblent être liés à sa capacité à empêcher les réponses immunoglobulines allergiques et l’inflammation causée par les leucocytes.

Lire aussi : 12 bienfaits du miel pour la santé

Articles populaires

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....