Le miel fait-il grossir ou maigrir ?

Publié le 

Le miel est une substance alimentaire sucrée produite par les abeilles. La composition du miel dépend de l’environnement dans lequel les abeilles sont amenées à le produire.

Le pH moyen du miel est de 3,9 et peut être conservé pendant plusieurs dizaines d’années s’il est correctement scellé. La couleur du miel peut varier de l’or foncé ou de l’ambre au brun clair.

Le miel foncé a plus de propriétés antibactériennes et antioxydantes. Le miel se compose de grandes quantités de sucre, en plus d’autres nutriments.

Alors, le miel fait-il grossir ? Allons le découvrir.

Le miel fait-il grossir ou non ? Voici les faits

La consommation excessive de n’importe quel aliment est nocive. Une personne prend du poids lorsque son apport calorique dépasse ses besoins quotidiens.

Les calories peuvent provenir d’un excès de sucres (glucides) et de graisses, et cela peut inclure le miel. Ces calories excédentaires sont stockées dans l’organisme sous forme de graisses, ce qui entraîne une prise de poids.

Il est généralement conseillé de réduire sa consommation de sucre pour maintenir un poids santé ou pour perdre du poids. La réduction du sucre contribue également à minimiser l’apparition de certaines maladies.

Le miel et les sucres raffinés sont sucrés, mais il y a une énorme différence dans leur teneur en nutriments. Le sucre contient plus de calories que le miel. 30 grammes de sucre contient 108 calories. La même portion de miel ne contient que 85 calories.

Le sucre raffiné est une source transformée de glucides, tandis que le miel est un aliment entier naturel.

De plus, le sucre n’a pas d’éléments nutritifs, alors que le miel en a, et il procure de nombreux bienfaits pour la santé.

Lire aussi : 12 bienfaits du miel pour la santé

Valeur nutritionnelle et relation avec le poids

Une cuillère à soupe de miel contient 64 calories et 17 grammes de glucides. Le miel n’a pas de fibres alimentaires, mais il contient plus de 80 % de sucre, de fructose et de glucose naturels.

Les glucides du miel se présentent sous forme de fructose, de glucose, de maltose et de saccharose.

Le miel contient également des traces de vitamines comme le folate, la choline et la vitamine C, ainsi que des minéraux comme le calcium et le potassium.

Les sucres naturels du miel lui confèrent une douceur intense, suffisante pour satisfaire toutes les envies sucrées.

Nutriments

Consommer du miel avec modération n’entraîne pas de prise de poids, et c’est une option plus saine que le sucre de table pauvre en nutriments.

Comme le sucre, le miel est immédiatement absorbé dans le sang ; cependant, si vous le consommez avec modération avec des aliments à faible indice glycémique, vous pouvez contrôler l’augmentation de la glycémie.

La cause de la prise de poids est l’accumulation de graisses dans l’organisme.

Les vitamines et minéraux naturels contenus dans le miel métabolisent l’excès de graisses et de cholestérol dans les cellules et les tissus, prévenant ainsi l’obésité.

Le miel réduit l’accumulation de graisses sur les parois des vaisseaux sanguins.

Il augmente également le bon cholestérol dans l’organisme et réduit la tension cardiovasculaire, ce qui aide à mener une vie active et saine.

Lorsqu’il est consommé la nuit, le miel aide à prévenir l’insomnie, augmente le métabolisme et soulage les hormones du stress. Il améliore également la digestion.

Le miel est bénéfique pour la santé lorsqu’il remplace le sucre transformé et est consommé avec modération.

C’est un édulcorant naturel plein de nutriments et d’antioxydants.

Un antioxydant unique appelé pinocembrine se trouve uniquement dans le miel.

Le miel est la forme la plus simple de sucre, ce qui signifie qu’il ne peut pas être décomposé davantage et qu’il est rapidement absorbé dans le flux sanguin par l’intestin grêle.

Miel et perte de poids : Que disent les études ?

Dans une étude publiée dans Nutrition Research, l’effet du miel et du sucre sur l’obésité chez le rat a été comparé.

On a constaté que les rats qui recevaient du miel mangeaient moins pendant la journée que ceux qui recevaient du sucre.

Ils ont également pris moins de poids et de graisse corporelle que les rats nourris au sucre.

Une autre étude publiée dans The Scientific World Journal dit que le miel aide à une meilleure perte de poids que le sucre.

De plus, une autre étude publiée dans The Journal of the American College of Nutrition a comparé l’effet du sucre et du miel chez les femmes en bonne santé et a révélé que le miel avait moins d’effet sur la glycémie que le sucre de table ordinaire.

Lire aussi : Les dangers du miel pour la santé

Utilisations, avantages et inconvénients du miel

Le miel ne doit pas être donné aux bébés car il peut causer le botulisme.

Les personnes dont le système immunitaire est affaibli devraient également s’abstenir de consommer du miel, car il peut donner lieu à des infections fongiques.

Le miel peut être utilisé pour traiter les plaies et les infections.

Il s’agit d’un remède efficace contre le rhume et la toux, il s’est parfois avéré plus efficace que les médicaments en vente libre (demandez conseil à votre médecin avant d’envisager de remplacer un médicament en vente libre par le miel).

Il peut être utilisé dans les recettes ou ajouté aux boissons.

Le miel est l’une des meilleures sources d’énergie à consommer avant et après un exercice physique.

Ses propriétés antimicrobiennes aident à prévenir les problèmes digestifs et à soulager la congestion.

Le miel réduit le taux de cholestérol sanguin en diminuant les lipoprotéines de basse densité (LDL).

Les diabétiques peuvent-ils consommer le miel ?

Il y a plusieurs points de vue et conclusions différents, et parfois contradictoires, concernant les bienfaits du miel pour le diabète.

Certains diététiciens pensent que bien que le miel soit naturel, il n’est pas meilleur que le sucre pour les personnes atteintes de diabète.

Selon une étude publiée dans le Journal of Medicinal Food, le miel peut aider à réduire le cholestérol et abaisser la glycémie et les lipides sanguins chez les diabétiques et les sujets hyperlipidémiques.

Une autre étude publiée dans l’International Journal of Biological Sciences propose l’utilisation possible du miel comme agent antidiabétique à l’avenir, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires dans ce domaine.

Ceci est basé sur le fait que le miel influence positivement les bactéries intestinales, ainsi que le foie et le pancréas, ce qui pourrait améliorer le métabolisme et le contrôle glycémique.

Comment utiliser le miel pour la perte de poids ?

Recette de thé au miel, à la cannelle et au citron

Beaucoup de gens témoignent que la prise de miel avec de la cannelle en poudre et de l’eau chaude aide à perdre du poids. De plus, le mélange de miel et d’eau chaude aide à éliminer les toxines du corps.

Voici une recette simple de thé au miel, à la cannelle et au citron qui vous aidera possiblement à perdre du poids.

Ingrédients :
1 tasse d’eau
1 cuillère à café de cannelle en poudre
1 cuillère à café de miel
1 cuillère à café de jus de citron

Instructions :
– Porter l’eau à ébullition. Dans un autre bol, mélanger le miel, la cannelle en poudre et le jus de citron.
– Verser l’eau dans le mélange de miel. Remuer et servir.

En conclusion, le miel n’entraîne pas de prise de poids lorsqu’il est consommé avec modération avec des aliments à faible index glycémique.

En réalité, il peut même aider à perdre du poids tout en combattant les envies sucrées et en stimulant le métabolisme. Cependant, d’autres recherches sont nécessaires en ce qui concerne les façons dont le miel peut être bénéfique pour notre santé.

On sait actuellement que le miel procure d’innombrables autres bienfaits pour la santé : il renforce l’immunité, soulage la toux et le rhume, favorise le sommeil, guérit les plaies, et plus encore.

Il est considéré depuis longtemps comme un “super aliment”, et il est mentionné dans presque tous les principaux écrits religieux.

Ainsi, à moins d’être diabétique, vous pouvez inclure au moins une cuillère à soupe de miel dans votre alimentation quotidienne.

Vous pouvez le prendre avec de l’eau tiède et du jus de citron le matin, le tartiner sur du pain grillé ou l’ajouter au café.

Si vous êtes diabétique, demandez d’abord conseil à votre médecin avant de consommer du miel.

Articles populaires

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....