9 aliments mauvais pour le cerveau

Publié le 

Le cerveau est l’organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l’on mange. Certains aliments sont néanmoins beaucoup plus nocifs que d’autres pour notre cerveau.

Huiles végétales

Toute huile est forcément plus saine qu’une grosse plaque de beurre, non ? Pas si vite. Les huiles de colza, de tournesol et de soja contiennent des niveaux plus élevés d’oméga-6, un acide gras qui favorise l’inflammation dans votre cerveau.

Une étude réalisée en 2017 a établi un lien entre l’huile de colza, en particulier, et les troubles de la mémoire et la maladie d’Alzheimer. Néanmoins, les huiles qui contiennent des oméga-3 anti-inflammatoires, comme l’huile d’olive, pourraient être bénéfiques pour le cerveau.

Thon

Bien qu’un sandwich au thon occasionnellement ne soit pas un problème, vous devriez y réfléchir à deux fois avant d’en faire une partie intégrante de votre régime alimentaire. Le mercure (présent dans les poissons comme le thon, le requin ou l’espadon) est toxique pour les humains et peut s’accumuler dans le cerveau, ce qui peut avoir de graves répercutions lorsqu’il est ingéré en grandes doses.

Des chercheurs de l’Université de Floride du Sud, aux Etats-Unis, ont découvert que les personnes présentant des taux élevés de mercure dans leur circulation sanguine présentaient une baisse de 5 % de la fonction cognitive.

Il peut donc être conseillé de vous limiter à une portion de thon par semaine. Le saumon, les sardines et le maquereau, par contre, sont faibles en mercure et riches en oméga-3 sains pour le cerveau.

Lire aussi : Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Aliments frits

Les aliments frits comme les frites ne sont pas seulement mauvais pour la taille, ils peuvent aussi causer des problèmes au cerveau. Dans une étude publiée dans le Journal of Nutritional Science, les personnes qui avaient une alimentation riche en aliments frits ont obtenu de mauvais résultats aux tests qui évaluaient l’apprentissage, la mémoire et les fonctions cérébrales.

Les chercheurs pensent que la consommation d’aliments frits contribue à l’inflammation et au rapetissement du cerveau. Choisissez donc des aliments cuits au four ou grillés plutôt que aliments panés ou frits.

Boissons sucrées

Attention aux boissons gazeuses, aux jus de fruits, aux boissons énergisantes et au thé sucré. En effet, une grande quantité de sucre dans le cerveau cause des dommages neurologiques.

Ces boissons sucrées contiennent également parfois du fructose, un type de sucre simple qui peut augmenter votre risque de démence.

Les gras trans

Bien que les acides gras trans aident à prolonger la durée de conservation et à rehausser la saveur de certains aliments, les acides gras trans sont mauvais pour le cerveau.

En effet, certaines études ont révélé qu’un apport élevé en gras trans (que l’on trouve dans les aliments transformés comme les gâteaux) peut causer l’accumulation de plaque dans le cerveau, augmentant ainsi le risque de troubles cognitifs comme la maladie d’Alzheimer.

Sucres raffinés

Le pain blanc, les pâtes, le riz, les céréales et le sucre ne sont que quelques-uns des glucides que vous devriez éviter si vous voulez que votre cerveau fonctionne à 100%.

Ces aliments sont rapidement absorbés dans la circulation sanguine, ce qui fait grimper les taux de glycémie et d’insuline. Plus votre glycémie est élevée, plus votre risque de développer le diabète ou la maladie d’Alzheimer, est élevé.

Néanmoins, tous les glucides ne sont pas égaux. Le pain de blé entier, le riz brun, le quinoa et l’orge contiennent des fibres alimentaires qui nourrissent les bactéries de l’intestin et régulent l’inflammation.

Alcool

Bien qu’un verre occasionnel de vin rouge puisse être sain pour la santé, boire en excès est toxique pour votre cerveau, peu importe votre âge.

Pour protéger votre cerveau, consommez de l’alcool avec modération. Il est recommandé de ne pas boire plus d’un verre par jour pour les femmes et deux verres par jour pour les hommes.

Lire aussi : Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Fast food

Il va presque sans dire que les fast food peuvent être mauvais pour votre santé. Tout d’abord, les niveaux élevés de gras saturés que l’on trouve dans les hamburgers et les frites peuvent rendre plus difficile la lutte contre la plaque qui cause la maladie d’Alzheimer.

Tout le sodium contenu dans la nourriture de fast food peut aussi faire monter en flèche votre tension artérielle, pouvant causer un déclin cognitif à long terme.

Sucres ajoutés

Comme les boissons sucrées, les sucres ajoutés peuvent entraîner des troubles de la mémoire et un déclin cognitif. Malheureusement, environ 90% des aliments que l’on trouve dans les rayons des grandes surfaces sont riches en sucre ajouté.

En cas de doute, vérifiez la liste des ingrédients sur le côté de la boîte : si le sucre figure parmi les premiers ingrédients, c’est un bon indicateur que le produit est riche en sucre ajouté.

Articles populaires

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

Quels fruits et légumes contiennent le plus de pesticides et comment les réduire ?

La consommation de fruits et de légumes est essentielle à une alimentation saine, mais tous les consommateurs ne sont pas conscients de la quantité...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...