La viande rouge est-elle cancérigène ?

Publié le 

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf, l’agneau, le porc et la chèvre.

On dit que la viande rouge augmente le risque de souffrir de plusieurs problèmes de santé à long terme, y compris des problèmes cardiovasculaires, même si d’autres études sont nécessaires sur le sujet.

En revanche, qu’en est-il des rumeurs selon lesquelles la viande rouge cause le cancer ?

La différence entre la viande rouge non transformée et la viande rouge transformée

Avant de se plonger dans la recherche sur le lien entre la viande rouge et le cancer, il est important de comprendre les différents types de viande rouge.

Viande rouge non transformée

Les viandes rouges non transformées sont celles qui n’ont pas été modifiées ou altérées. En voici quelques exemples :

  • steak
  • côtelettes de porc
  • jarrets d’agneau
  • côtelettes de mouton

La viande rouge non transformée peut être nutritive et bénéfique pour la santé. Elle est souvent remplie de protéines, de vitamines, de minéraux et d’autres nutriments importants.

En revanche, la viande rouge perd une partie de sa valeur nutritionnelle lorsqu’elle est transformée.

Viande transformée

La viande transformée désigne la viande qui a été modifiée d’une façon ou d’une autre, souvent pour améliorer son goût, sa texture ou accroître sa durée de conservation.

Voici des exemples de viandes rouges transformées :

  • salami
  • jambon
  • bacon
  • saucisse
  • mortadelle

Comparativement à la viande rouge non transformée, la viande rouge transformée est généralement moins riche en nutriments et plus riche en sel et en gras.

Lire aussi : Quels fruits et légumes contiennent le plus de pesticides et comment les réduire ?

Ce que dit la recherche

Au fil des ans, de nombreuses études ont examiné les effets sur la santé de la consommation de viande rouge transformée et non transformée.

Jusqu’à présent, les résultats ont été mitigés, mais il existe néanmoins des preuves démontrant que manger beaucoup de viande rouge peut augmenter votre risque de développer certains cancers.

Ce que dit le centre international de recherche sur le cancer

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) fait partie de l’Organisation mondiale de la santé. Il est composé d’experts internationaux qui travaillent à la classification des cancérogènes possibles.

Lorsqu’il y a beaucoup de preuves suggérant que quelque chose peut causer le cancer, les membres du CIRC passent plusieurs jours à examiner les études scientifiques sur le cancérogène possible.

Les conclusions du centre international de recherche sur le cancer

En 2015, 22 experts de 10 pays se sont réunis pour évaluer les recherches existantes sur le lien entre la viande rouge et le cancer.

Ils ont passé en revue plus de 800 études réalisées au cours des 20 dernières années. Certaines études ne portaient que sur la viande rouge transformée ou non transformée. D’autres études portaient sur les deux.

Les conclusions du centre international de recherche sur le cancer indiquent :

  • Manger régulièrement de la viande rouge augmente probablement le risque de cancer colorectal.
  • Manger régulièrement de la viande transformée augmente le risque de cancer colorectal.

Les experts ont également trouvé des preuves suggérant un lien entre la consommation de viande rouge et le cancer de la prostate ainsi que le cancer du pancréas, mais d’autres études sont nécessaires.

Lire aussi : 9 aliments mauvais pour le cerveau

Pour réduire le risque de cancer, évitez la viande transformée.

Si vous cherchez à réduire votre risque de cancer colorectal et potentiellement d’autres types de cancer, évitez de consommer des viandes transformées.

Le centre international de recherche sur le cancer a classé la viande transformée comme cancérogène du groupe 1. En d’autres termes, le groupe 1 signifie qu’il y a suffisamment d’études pour démontrer que cela cause le cancer chez les humains. Pour vous donner un peu de contexte, voici d’autres carcinogènes du groupe 1 :

  • le tabac
  • les rayonnements UV
  • l’alcool

Bien qu’il y ait des preuves solides pour suggérer que tous les agents du groupe 1 causent le cancer chez les humains, ils ne posent pas nécessairement tous le même niveau de risque.

Par exemple, manger une saucisse n’est pas nécessairement aussi risqué que fumer une cigarette quand il s’agit de risque de cancer.

Le rapport du centre international de recherche sur le cancer conclut que la consommation quotidienne de 50 grammes de viande transformée augmente le risque de cancer de 18%.

Les experts suggèrent de ne manger ces viandes qu’une fois de temps en temps. Envisagez d’en profiter lors d’occasions spéciales plutôt que de les intégrer à votre alimentation quotidienne.

Attention à la consommation de viande rouge

La viande rouge non transformée est généralement considérée comme saine pour la santé. Elle offre de bonnes quantités de :

  • protéine
  • vitamines, telles que B-6 et B-12
  • les minéraux, y compris le fer, le zinc et le sélénium

Pourtant, le rapport du centre international de recherche sur le cancer conclut que la consommation régulière de viande rouge augmente probablement le risque de certains cancers.

Néanmoins, il n’est pas conseillé d’éliminer complètement la viande rouge de votre régime alimentaire. Il suffit de faire attention à la façon dont vous la préparez et à la quantité que vous en consommez.

Lire aussi : Que se passerait-il si tout le monde devenait végétalien ?

Méthodes de cuisson

Les experts du centre national de recherche sur le cancer ont également noté dans leur rapport que la façon dont vous cuisinez la viande rouge peut avoir un impact sur le risque de cancer.

Griller, brûler, fumer ou cuire de la viande à très haute température semble augmenter le risque. Néanmoins, les experts expliquent également qu’il n’y a pas assez de preuves pour en faire des recommandations officielles.

Conclusion

La viande rouge a fait l’objet d’un examen minutieux en raison de ses liens potentiels avec plusieurs problèmes de santé, dont le cancer. Les experts qui se sont penchés sur le sujet pensent que manger régulièrement de la viande rouge peut augmenter votre risque de cancer colorectal.

Les experts s’entendent également sur le fait qu’il y a suffisamment de preuves pour pouvoir affirmer que manger beaucoup de viande transformée augmente votre risque de cancer.

Néanmoins, il n’est pas nécessaire d’éliminer complètement la viande rouge de votre alimentation. Essayez simplement de vous en tenir à de la viande rouge non transformée de haute qualité et limitez votre consommation à 2 ou 3 portions par semaine.

Articles populaires

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

Quels fruits et légumes contiennent le plus de pesticides et comment les réduire ?

La consommation de fruits et de légumes est essentielle à une alimentation saine, mais tous les consommateurs ne sont pas conscients de la quantité...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...