Effets secondaires du Imodium pour les chiens

Publié le : 

Lorsque votre chien a la diarrhée, il peut être souhaitable de donner certains médicaments à votre chien pour l’aider à aller mieux. Cependant, il est important de connaître également les dangers de ces médicaments.

Dans cet article nous allons nous intéresser à un anti-diarrhéique nommé Imodium, nous regarderons notamment les effets secondaires potentiels ainsi que les bienfaits qu’il peut apporter à votre chien.

Qu’est-ce que Imodium ?

Fréquemment utilisé par les humains pour traiter les diarrhées occasionnelles, Imodium (appelé génériquement Loperamide) agit en ralentissant les contractions dans les intestins. Lorsque votre chien a la diarrhée, le passage des aliments se fait trop rapidement dans l’intestin, empêchant ainsi l’absorption des nutriments et de l’eau, ce qui peut entraîner une déshydratation et divers troubles de santé parfois graves.

Traiter votre chien avec Imodium : procéder avec prudence

Bien que le Imodium puisse sembler être un traitement parfaitement sûr pour votre chien, il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles Imodium peut parfois être déconseillé, à moins d’avis contraire de la part de votre vétérinaire. Par conséquent, il est toujours conseillé de contacter votre vétérinaire avant de donner quelque médicament que ce soit à votre chien, qu’il s’agisse d’un traitement en vente libre spécialement conçu pour les chiens ou d’un médicament sur ordonnance.

Voici plusieurs raisons de réfléchir à deux fois avant de donner Imodium à votre chien :

La cause de la diarrhée de votre chien est indéterminée

Il existe diverses raisons pour lesquelles votre chien peut avoir la diarrhée ou des selles molles. Il est donc essentiel de savoir pourquoi il est malade pour identifier le traitement approprié. Qu’il s’agisse d’une indigestion ou d’un problème de santé sous-jacent, seul votre vétérinaire peut déterminer la cause des problèmes digestifs de votre chien.

Bien qu’il puisse être tentant de donner à votre chien un médicament en vente libre tel que Imodium, il peut en réalité aggraver son état. Par conséquent, si la diarrhée de votre chien semble chronique ou récurrente, amenez-le chez le vétérinaire dès que possible pour diagnostiquer la cause de sa maladie et déterminer le meilleur traitement.

La diarrhée de votre chien peut être nécessaire

Que ce soit chez l’homme ou chez le chien, la diarrhée est le moyen naturel utilisé par le corps pour éliminer les toxines de notre système digestif. Malheureusement, les chiens sont plus sujets à cette maladie, car ils sont susceptibles de se livrer à de nombreux comportements non hygiéniques (comme manger par terre et consommer des matières fécales ou des ordures). Ils sont également d’avantage exposés à des risques de contamination comme les parvovirus canin provenant d’autres animaux.

Gardant cela à l’esprit, il est souvent préférable de laisser la nature suivre son cours et de faire attention à tenir votre chien aussi hydraté que possible en cas de diarrhée occasionnelles, car si vous lui donnez de l’Imodium vous empêchez en réalité son corps de se désintoxiquer. Si la diarrhée de votre chien est persistante, prenez rendez-vous avec son vétérinaire.

Certaines races de chien peuvent ne pas tolérer Imodium

Certaines races de chien peuvent être susceptibles d’avoir une mauvaise réaction avec Imodium. Selon certains experts, de nombreuses races de chiens de berger ont une prédisposition génétique qui les empêche de tolérer certains médicaments, dont Imodium. Ces races de chiens comprennent les chiens de bergers anglais (aussi appelés bobtail), les bergers de Shetland, les bergers Allemands et Australiens, les Whippets à poils longs, les Skye Terriers et les Silken Windhounds (aussi appelés lévrier de soie). Ces races de chien possèdent généralement une mutation génétique (le gêne MDR1) qui les empêche de tolérer de nombreux médicaments.

Cette intolérance peut être toxique pour votre chien et même entraîner la mort. Assurez-vous donc de consulter votre vétérinaire avant de donner à votre chien tout type de médicament, même s’il n’appartient pas à l’une des races de chien énumérées ci-dessus. Votre chien peut être testé pour la présence de gènes MDR1. Connaître ces informations peut être particulièrement utile pour les propriétaires de chiens de race, surtout si leur mélange est indéterminé.

L’état de santé de votre chien pose un risque

Tout comme certains médicaments peuvent poser un risque pour les personnes ayant déjà des problèmes de santé, les mêmes règles s’appliquent à votre compagnon à fourrure. Connaître les antécédents médicaux complets de votre chien et consulter son vétérinaire tous les ans pour un bilan de santé est non seulement crucial pour le maintenir en bonne santé, mais peut également aider à éviter tout médicament ou traitement potentiellement dangereux. Des mesures de précaution doivent être utilisées chez les chiens traités avec Imodium, en particulier ceux chez qui on a diagnostiqué une maladie d’Addison, une hypothyroïdie canine, une maladie des reins, des poumons ou du foie.

Insistons encore sur le fait d’aller demander conseil auprès de votre vétérinaire avant d’envisager de donner Imodium à votre chien, car des recherches ont montré que certaines complications pourraient survenir si ce médicament est administré sans supervision professionnelle.

Le poids de votre chien doit être pris en compte

Consultez toujours d’abord votre vétérinaire pour déterminer la posologie appropriée en fonction du poids de votre chien (surtout s’il fait moins de 20 kg) ainsi que des autres conditions de santé décrites ci-dessus. Si votre vétérinaire approuve l’utilisation de Imodium pour traiter la diarrhée de votre chien, il peut suggérer le médicament sous forme liquide. Comme pour tout médicament (sur ordonnance ou en vente libre), veillez à suivre les instructions de votre vétérinaire exactement comme indiqué pour garantir la sécurité et le bien-être de votre animal.

Effets secondaires du Imodium pour les chiens

Comme tout médicament, Imodium présente un risque d’effets secondaires lorsqu’il est prescrit à votre chien. Par conséquent, il est essentiel de respecter les instructions et les dosages indiqués par votre vétérinaire.

Certains des effets secondaires peuvent inclure :

  • Vomissement
  • Ballonnement
  • Flatulence
  • Perte de poids
  • Diarrhée avec du sang
  • Constipation
  • Sédation
  • Constipation
  • Pancréatite
  • Mégacôlon toxique

De plus, les interactions médicamenteuses doivent être prises en compte si votre chien est également traité avec des médicaments tels que des IMAO (Inhibiteurs de monoamine oxydase), des barbituriques ou des antihistaminiques, entre autres. Assurez-vous d’examiner attentivement toutes les interactions médicamenteuses possibles avec votre vétérinaire avant de donner Imodium à votre chien.

De plus, Imodium ne doit pas être utilisé plus de cinq jours consécutifs. Si votre vétérinaire en a approuvé l’utilisation et que votre chien souffre toujours de diarrhée chronique ou de symptômes connexes, retournez consulter votre vétérinaire.

Discuter du traitement de votre chien avec le vétérinaire

Si votre chien souffre de diarrhée fréquente ou de selles molles ou liquides, ou si sa diarrhée actuelle est grave, assurez-vous de contacter votre vétérinaire au plus vite. Certains autres signes peuvent également nécessiter une consultation rapide, notamment :

  • Vomissement
  • Signe de douleur ou sensibilité abdominale
  • Léthargie ou fatigue extrême
  • Signes de déshydratation
  • Perte de poids
  • Selles avec du sang

Une fois que vous avez pris rendez-vous avec votre vétérinaire, parlez-en avec lui pour déterminer le meilleur traitement pour la diarrhée de votre chien. Si Imodium se présente comme un traitement viable, pensez à faire les choses suivantes :

  • Assurez-vous d’informer votre vétérinaire si votre chien a déjà eu une réaction négative à l’ivermectine.
  • Informez votre vétérinaire si votre chien a ou a déjà eu d’autres problèmes de santé et lesquels.
  • Informez votre vétérinaire de tout autre supplément ou médicament (en vente libre ou sur ordonnance) que vous donnez actuellement à votre chien.
  • Pendant le rétablissement de votre chien, demandez à votre vétérinaire quels sont les besoins alimentaires spécifiques de votre chien. Il peut recommander des aliments spécifiques, tels que du riz et de la viande bouillie.
  • Contactez votre vétérinaire si les symptômes de votre chien persistent après 2 jours.
  • Ne continuez pas à administrer Imodium pendant plus de 5 jours à moins que votre vétérinaire n’en décide autrement.

Remèdes naturels : Considérer les alternatives à Imodium pour la diarrhée de votre chien

Pour de nombreux propriétaires de chiens, trouver des traitements naturels pour que votre chien atténue son inconfort peut sembler être la meilleure option. Vous pouvez aider votre chien de différentes façons : suppléments, modifications de son régime alimentaire, maintien de son hydratation.

Comme souligné tout au long de cet article, il est vivement conseillé de consulter d’abord votre vétérinaire, car il sera non seulement en mesure de poser un diagnostic professionnel, mais également d’approuver les médicaments que vous voudrez peut-être essayer de donner à votre chien. Une fois que votre vétérinaire a confirmé que votre chien ne souffrait que de diarrhée et que ses symptômes ne sont pas révélateurs d’autres problèmes de santé sous-jacents, discutez avec lui des possibilités de traitements alternatifs tels que ceux décrits ci-dessous :

  • Probiotiques : Les probiotiques peuvent aider à favoriser une bonne santé digestive et peuvent soulager les diarrhées occasionnelles. Des recherches ont montré que certaines formes de probiotiques ont réduit la durée de la diarrhée de sept à quatre jours, tout en éliminant la nécessité d’un traitement antibiotique d’environ 10% par rapport au placebo.
  • Le jeûne : La plupart des animaux jeûneront naturellement s’ils sont malades. Cependant, il est également utile d’arrêter de nourrir votre chien s’il souffre d’un cas de diarrhée. Parlez à votre vétérinaire de la durée du jeûne, ainsi que des besoins alimentaires spécifiques dont il pourrait avoir besoin pendant sa convalescence. Certains vétérinaires pensent que l’eau filtrée ou de source est préférable à l’eau du robinet pendant la récupération.
  • Alimentation à base de viande bouillie : Bien que cela puisse sembler évident, ce que vous donnez à votre chien au cours de sa diarrhée peut avoir un impact considérable sur son rétablissement. De nombreux vétérinaires recommandent souvent aux propriétaires de nourrir leurs chiens malades avec un régime spécial fait maison comprenant du poulet bouilli sans peau et sans os et du riz blanc pendant plusieurs jours jusqu’à ce que les problèmes d’estomac de leur chien aient disparu. Ce type d’aliment doux et facile à digérer donne au tube digestif de votre chiot une chance de se reposer tout en lui fournissant les nutriments dont il a besoin. Si la diarrhée de votre chien n’est pas dissipée au bout de plusieurs jours, veillez à planifier immédiatement un suivi auprès de votre vétérinaire, car un régime alimentaire aussi peu varié ne fournit pas une nutrition canine complète (et peut entraîner de graves problèmes de santé et des carences à long terme).

Prévenir la diarrhée chez votre chien : conseils utiles

Bien qu’il n’existe aucun moyen infaillible d’éviter la diarrhée canine, il existe certaines pratiques que vous pouvez suivre pour réduire sa fréquence, notamment :

  • Évitez de changer subitement le régime alimentaire de votre chien
  • Évitez de donner à votre chien des os comme jouets ou comme collation (optez plutôt pour des jouets à mâcher en caoutchouc)
  • Ne laissez pas votre chiot jouer avec de petits objets qui peuvent être facilement avalés
  • Évitez de nourrir votre chien avec des restes de table ou de la nourriture humaine
  • Empêchez votre chien de se nettoyer lors de promenades et lorsqu’il est à l’extérieur
  • Faîtes vacciner votre chien tout au long de sa vie

Articles populaires