Accueil Santé Grossesse Prendre Imodium pendant la grossesse : Est-ce dangereux ?

Prendre Imodium pendant la grossesse : Est-ce dangereux ?

Lorsque vous êtes enceinte, il peut être difficile de déterminer quels médicaments sont sans danger et lesquels ne le sont pas. Même les médicaments disponibles sans ordonnance peuvent ne pas être considérés comme sûrs pour les femmes enceintes.

Malheureusement, la grossesse peut entraîner des modifications hormonales et physiques qui peuvent à leurs tours causer certains désagréments nécessitant d’être traités, comme la diarrhée.

Un des médicaments souvent pris pour lutter contre la diarrhée est Imodium. Malgré son utilisation si répandue, Imodium est-il sans danger pendant la grossesse ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Imodium et grossesse

Le principe actif d’Imodium est appelé lopéramide. Le lopéramide est destiné à réduire la fréquence et la gravité de la diarrhée. Imodium agit en ralentissant le transit intestinal. Il est également recommandé pour le traitement d’affections spécifiques telles que la gastro-entérite, les maladies inflammatoires de l’intestin et le syndrome du grêle court.

Les effets secondaires de Imodium ont tendance à être assez légers. Les effets indésirables fréquents comprennent les douleurs abdominales, la somnolence, les vomissements, la bouche sèche et la constipation.

Bien qu’Imodium soit disponible en vente libre, son utilisation fait l’objet de controverses. Le lopéramide est techniquement un opioïde, au même titre que les analgésiques narcotiques.

À des doses thérapeutiques normales recommandées, le lopéramide ne peut pas franchir la barrière hémato-encéphalique et n’a donc pas les effets psychoactifs des autres opioïdes. Néanmoins, à fortes doses, il peut pénétrer dans le cerveau et provoquer un sentiment d’euphorie et d’autres effets analogues à ceux des opioïdes.

Peut-on prendre Imodium pendant la grossesse ?

Il est peut-être acceptable de prendre à l’occasion Imodium selon les instructions de votre médecin, mais rien n’indique qu’il soit véritablement sans danger.

Aux Etats-Unis, Imodium est classé comme un médicament de catégorie C par la FDA (Food and Drug Administration). La FDA classe les médicaments en fonction de leur degré de sécurité ou de leur risque pendant la grossesse.

Un médicament de catégorie c se situe entre les deux et fait partie d’une zone grise. Il peut exister des preuves d’effets nocifs sur le fœtus lors d’études chez l’animal, mais les médicaments de catégorie C ne font l’objet d’aucune étude de grossesse contrôlée évaluant leur sécurité.

Par mesure de précaution, en règle générale, la plupart des médicaments de catégorie C doivent être pris uniquement si les avantages de leur consommation l’emportent sur les risques potentiels. Si vous êtes une femme enceinte, demandez toujours conseil à un médecin avant de décider de consommer un médicament.

La diarrhée est un symptôme fréquent de la grossesse. La diarrhée pendant la grossesse peut être causée par des modifications hormonales et du régime alimentaire, ainsi que par de l’anxiété.

La diarrhée a tendance à être plus fréquente au troisième trimestre, souvent parce que le corps commence à se préparer à l’accouchement.

Les médecins mettent parfois en garde contre le Imodium et les autres anti-diarrhéiques, car parfois la diarrhée est un moyen pour le corps d’éliminer les toxines et les bactéries nocives présentes dans l’organisme.

Prendre Imodium peut ralentir ce processus et augmenter le nombre de toxines dans le corps. Les médicaments anti-diarrhéiques peuvent également augmenter la constipation, un autre symptôme courant de la grossesse.

Imodium peut-il causer des malformations congénitales ?

Il n’y a pas assez de données à l’heure actuelle pour dire s’il est sûr ou non de prendre Imodium pendant la grossesse. La plupart des médecins pensent que prendre Imodium à une dose normale et peu fréquente n’entraînera pas un risque accru de malformations congénitales, mais il n’y a aucune garantie.

En revanche, si une femme enceinte prend de fortes doses d’Imodium pour ses effets opioïdes, cela pourrait contribuer à un risque de malformations congénitales similaire à celui d’un médicament analgésique opioïde. Même si Imodium n’est pas lié à des maladies congénitales spécifiques, ne le prenez pas sans en avoir d’abord discuté avec votre médecin.

Alternatives à Imodium pendant la grossesse

Habituellement, les femmes enceintes pensent qu’il est préférable d’éviter les médicaments lorsque cela est possible, car peu d’entre eux sont considérés comme totalement sûrs. Un médecin peut également conseiller à une patiente enceinte d’éviter Imodium, en particulier au cours du premier trimestre.

Le premier trimestre est celui où un bébé est en plein développement et où ses organes commencent à se constituer. Il est préférable d’éviter les médicaments au cours du premier trimestre si cela est possible. Voici quelques alternatives à la prise de Imodium pendant la grossesse :

  • Attendre que cela passe, sans prise de médicament. La plupart des diarrhées, même pendant la grossesse, disparaîtront d’elles-mêmes en quelques jours. Cependant, il est important de rester hydraté. En cas de sang dans les selles, il est important de contacter immédiatement un médecin.
  • Éviter certains aliments peut être un bon moyen de prévenir la diarrhée ou de l’empêcher de s’aggraver. Les aliments qui ont tendance à aggraver la diarrhée comprennent les aliments épicés, les aliments riches en fibres, les aliments riches en matières grasses et frits, ainsi que le lait et les produits laitiers.
  • La consommation de yaourts ou de boissons probiotiques peut aider à rétablir le système digestif.

Auteur de l'article

Date de publication

Catégorie

Articles populaires

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...