Accueil Santé Grossesse Le Xanax peut-il être pris pendant la grossesse ?

Le Xanax peut-il être pris pendant la grossesse ?

Les grossesses peuvent être stressantes. Pendant la grossesse, les femmes et leurs partenaires doivent se rendre à plusieurs rendez-vous chez le médecin, décider de quelle manière accoucher et préparer le logement pour accueillir le bébé. Ces responsabilités peuvent causer de l’anxiété, en particulier aux femmes qui sont déjà aux prises avec les montagnes russes émotionnelles de la grossesse.

Pour lutter contre l’anxiété, de nombreuses femmes enceintes utilisent des médicaments tels que Xanax. Bien que Xanax soit conçu pour réduire les sentiments anxieux, il peut également entraîner certains dangers pour la mère et son fœtus. Avant d’utiliser le médicament, il est important de connaître les risques concernant la consommation de Xanax pendant la grossesse.

Qu’est-ce que Xanax ?

Aussi connu sous le nom alprazolam, Xanax est un médicament sous ordonnance qui sert à traiter l’anxiété et les troubles de panique. Le Xanax calme l’anxiété en diminuant l’activité dans le cerveau et en ralentissant le système nerveux central.

Bien que le médicament puisse apaiser, Xanax peut également provoquer des sensations euphorisantes, entraînant parfois un risque d’abus et de dépendance.

Les effets secondaires du Xanax peuvent être les suivants :

  • Somnolence
  • Étourdissements
  • Vertiges
  • Nausées
  • Bouche sèche
  • Douleur articulaire

Le Xanax peut également causer une overdose. Les symptômes du surdosage de Xanax comprennent la confusion, l’essoufflement, les problèmes d’élocution, de coordination et d’équilibre, des hallucinations et des convulsions. Si une personne enceinte présente l’un de ces symptômes après la prise du médicament, appelez immédiatement les urgences.

Les dangers du Xanax pendant la grossesse

Pendant la grossesse, un certain nombre de femmes utilisent des médicaments sur ordonnance. La prise de certains médicaments pendant la grossesse peut être nocive pour la mère et pour son bébé.

Xanax n’est pas sans danger pendant la grossesse. Aux Etats-Unis le médicament est étiqueté par la “Food and Drug Administration” (l’administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments) comme un médicament de grossesse de catégorie D, ce qui signifie qu’il peut nuire au fœtus. Les autres substances de la catégorie D comprennent les inhibiteurs de l’enzyme de conversion et les tétracyclines.

Au cours des trois premiers mois de la grossesse, la prise de Xanax pourrait augmenter le risque de malformations congénitales. Ces malformations peuvent inclure une fente palatine, une fente labiale ou d’autres problèmes de naissance graves pouvant entraîner des complications à long terme pour la santé.

Une étude publiée dans la revue “Obstetrics and Gynecology” a examiné les effets du Xanax sur le foetus au cours du premier trimestre de la grossesse. Sur les 411 foetus, 13 étaient nés avec des anomalies congénitales et 47 fausses couches.

L’utilisation tardive de Xanax au cours d’une grossesse peut également provoquer un syndrome qui affaiblit les muscles de votre bébé. Les nouveau-nés atteints de ce trouble ne peuvent pas contrôler leurs bras, leurs jambes et leur tête jusqu’à trois semaines après la naissance. Ce trouble peut également affecter la fréquence cardiaque, la respiration et la température corporelle du bébé.

Bébés nés dépendants du Xanax

Le Xanax est un médicament pouvant provoquer une dépendance. Une mauvaise utilisation du Xanax, y compris la prise de fortes doses du médicament, pendant de longues périodes peut conduire à une toxicomanie. Bien qu’un trouble lié à l’utilisation de substances psychoactives peut grandement affecter la santé de la mère, il peut également se transmettre au fœtus.

La prise de Xanax pendant les 4 à 9 mois de la grossesse peut faire naître un bébé dépendant à la benzodiazépine.

Lors du sevrage de benzodiazépines comme Xanax, les bébés risquent d’endurer :

  • Déshydratation
  • Problèmes de respiration
  • Trouble alimentaire
  • Décoloration de la peau (cyanose)

Les nourrissons nés dépendants aux benzodiazépines peuvent également faire face à l’irritabilité, aux troubles du sommeil et, dans les situations extrêmes, aux convulsions. Les effets du sevrage peuvent durer plusieurs semaines ou plusieurs mois. Pour empêcher votre bébé de naître dépendant au Xanax, demandez à votre médecin d’autres solutions pour gérer votre anxiété.

Alternatives à la prise de Xanax pendant la grossesse

Pour les femmes enceintes, l’anxiété n’est pas rare. Bien que la prise de Xanax ne soit pas sans risque pendant la grossesse, vous ne devez pas ignorer votre anxiété. Une anxiété non traitée peut causer des problèmes de santé chez les mères et les nourrissons. Par exemple, l’anxiété peut vous empêcher de manger correctement, ce qui peut conduire votre foetus à ne pas recevoir suffisamment de nutriments durant la grossesse.

Discutez avec votre médecin des méthodes alternatives pour traiter vos problèmes d’anxiété. Votre médecin vous recommandera peut-être des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, qui se sont révélés être des options plus sûres pour réduire l’anxiété. Des psychothérapies telles que la thérapie cognitivo-comportementale peuvent également aider les femmes enceintes à gérer leur anxiété.

Voici d’autres méthodes pour réduire le stress et l’anxiété :

  • Exercice physique
    • L’exercice physique libère des endorphines qui améliorent votre humeur. L’activité physique peut également vous aider à développer vos muscles et à avoir un sommeil de meilleure qualité.
  • Réduire la consommation de caféine
    • Présente dans le café et les boissons énergisantes, la caféine est un stimulant qui peut entraîner de l’anxiété lorsqu’il est pris à fortes doses. Si vous buvez du café pendant la grossesse, veillez à le boire avec modération.
  • Passez du temps avec votre famille et vos amis
    • Le soutien social peut vous aider à faire face à l’anxiété. Passer du temps avec des êtres chers peut  vous rassurer et vous donner un sentiment de confiance en vous. Pour les femmes, passer du temps avec des amis permet parfois de libérer de l’oxytocine, un anti-stress naturel.
  • Pratiquer la pleine conscience
    • Les activités de pleine conscience, comme la méditation, peuvent aider à réduire les pensées négatives et l’anxiété. L’ une des activités les plus populaires de la pleine conscience est le yoga.
  • Notez vos pensées
    • Noter vos pensées peut améliorer votre humeur, réduire votre stress et même vous aider à faire face à la dépression .

Les femmes enceintes dépendantes de Xanax ne doivent pas arrêter subitement de prendre ce médicament. Arrêter subitement de prendre un médicament lors d’une dépendance à celui-ci peut entraîner des symptômes de sevrage néfastes chez l’individu. Au lieu d’arrêter brusquement le médicament, parlez-en à votre médecin. Votre médecin vous aidera pour réduire progressivement la substance.

Lire aussi : 
Le Xanax fait-il grossir ou maigrir ?
Pourquoi le Xanax est-il si addictif ?
Les effets de l’alcool sur la peau

Auteur de l'article

Date de publication

Catégorie

Articles populaires

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...