Accueil Bébé Poire pour bébé : Peut-on donner de la poire à son bébé...

Poire pour bébé : Peut-on donner de la poire à son bébé ?

 

Les poires sont riches en fibres, en potassium et en vitamine C. Grâce à leur teneur élevée en fibres, les poires, comme les autres fruits, sont d’excellents moyens de réduire les risques de cancer et de crise cardiaque ainsi que pour maintenir un taux de cholestérol sain. Elles sont également recommandées pour aider à soulager la constipation chez un bébé.

Les poires sont douces pour le ventre et sont donc recommandées pour les bébés qui peuvent souffrir de reflux. Les poires ne contiennent ni sodium, ni graisses saturées, ni cholestérol. Elles contiennent deux types de sucres, le glucose et le fructose.

Valeur nutritionnelle d’une poire (de taille moyenne)

VITAMINES : Vitamine A – 38 IU, Vitamine C – 7 mg, Vitamine B1 (thiamine) – .2 mg

Vitamine B2 (riboflavine) – .25 mg

Niacine – 0,26 mg

Folate – 12 mcg

Contient d’autres vitamines en petites quantités.

MINÉRAUX : Potassium – 198 mg, Phosphore – 82,4 mg, Magnésium – 12 mg

Calcium – 15 mg

Sodium – 0 mg

Fer – 0,26 mg

Contient également de petites quantités de sélénium, de manganèse, de cuivre et de zinc.

A quel âge un bébé peut-il commencer à manger de la poire ?

Les poires peuvent commencer à être introduites dans le régime alimentaire du bébé à partir de l’âge de 4 à 6 mois. Comme toujours, il est recommandé de consulter le pédiatre de votre bébé au sujet de l’introduction d’aliments solides, car les généralités peuvent ne pas s’appliquer à votre bébé.

Comment bien choisir et conserver les poires pour l’alimentation des bébés

Bien que les poires ne fassent pas partie des aliment les plus contaminés par les pesticides, l’achat de poires biologiques peut être recommandé.

Les poires Williams sont le seul type de poire qui change de couleur à mesure qu’elle mûrit. Pour faire mûrir les poires, laissez-les sur votre comptoir ou mettez-les dans un sac en papier.

Pou conserver les poires, mettez-les au réfrigérateur à l’endroit le plus froid. Les poires ont tendance à mûrir de l’intérieur vers l’extérieur, une poire molle est donc souvent le signe d’une sur-maturité et peut être proche de la pourriture.

La meilleure façon de cuire les poires pour les recettes d’aliments pour bébés – les poires doivent-elles vraiment être cuites ?

Les poires n’ont pas besoin d’être cuites car lorsqu’elles sont mûres, elles sont déjà très douces et se transforment facilement en purée.

La cuisson à la vapeur des fruits est généralement recommandée pour les bébés de moins de 8 mois afin d’aider à décomposer les sucres et les fibres des fruits. Cependant, comme les poires sont douces pour le système digestif, voyez la question en fonction du système digestif de votre bébé et n’hésitez pas à demander conseil à un pédiatre. Si vous donnez une poire à un nourrisson qui commence tout juste à manger des aliments solides, faites cuire la poire à la vapeur légèrement.

Syndrome allergique oral

Le syndrome de l’allergie orale, ou syndrome pollen-aliment, survient lorsqu’une personne sensible ou allergique au pollen développe une réaction aux fruits/végétaux qui ont un type de pollen similaire. Les démangeaisons et l’enflure des lèvres, de la bouche et/ou de la gorge sont des symptômes typiques.

Ces symptômes apparaissent normalement quelques minutes après avoir mangé la nourriture incriminée et peuvent s’aggraver au printemps et à l’automne, pendant la saison pollinique. Il est rare que la vie d’une personne soit menacée par le syndrome de l’allergie orale. Voici quelques informations complémentaires :

Allergies au pollen de bouleau
Les allergies au pollen de bouleau sont associées aux allergies aux pommes, carottes, cerises, poires, pêches, prunes, fenouils, noix, pommes de terre, épinards, sarrasin, arachides, miel, céleris et kiwis.

Allergies au cèdre
Les allergies au cèdre du Japon sont associées au melon, à la pomme, à la pêche et au kiwi.

Allergies à l’armoise
Les allergies à l’armoise sont associées au céleri, à la carotte, aux épices, au melon, à la pastèque, à la pomme, à la noisette et à la châtaigne.

Pollen de graminées
Les allergies aux pollens de graminées sont associées au melon, à la tomate, à la pastèque, à l’orange, au riz et à la cerise.

Pollen d’herbe à poux
Les allergies à l’herbe à poux sont associées aux graines de melon, de camomille, de miel, de banane et de tournesol.

Latex
Les allergies au latex peuvent avoir des réactions croisées avec la banane, l’avocat, le kiwi et la papaye.

Auteur de l'article

Date de publication

Catégorie

Articles populaires

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...