Yacon et diabète : Le yacon est-il bon pour les diabétiques ?

Publié le 

Le yacon est un tubercule comestible qui est utilisé depuis des siècles au Pérou, non seulement comme aliment mais aussi comme remède naturel.

Malgré son utilisation traditionnelle dans cette région, la vérité est que pour le reste du monde, il était pratiquement inconnu jusqu’à il y a peu. Ce n’est qu’au début des années 2000 que le yacon a commencé à gagner en popularité, notamment en raison de ses bienfaits médicinaux, et surtout de ses propriétés antidiabétiques.

Le yacon (Smallanthus sonchifolius) est un membre de la famille des tournesols ; il a de petites fleurs jaunes et développe des tubercules comestibles qui peuvent avoir différentes couleurs, du jaune ou de l’orange, au rouge, au rose ou au violet. Chaque variété a un goût différent, mais tous les yacon ont une texture croquante et sont riches en eau.

Outre sa texture croquante et son goût sucré similaire à celui de la pomme, le yacon est apprécié pour une autre caractéristique très particulière : sa teneur élevée en fructo-oligosaccharides ; c’est pourquoi il a été considéré comme un bon allié dans le traitement du diabète.

Les avantages du yacon pour le diabète

Les tubercules de yacon sont composés principalement d’eau et de fructo-oligosaccharides ; ce sont des sucres (hydrates de carbone) qui ne peuvent pas être digérés par l’organisme, leur consommation se traduit par un faible apport calorique et de glucose dans le sang. Cet effet est très bénéfique pour les personnes atteintes de diabète, ou qui souhaitent simplement perdre du poids.

Les principaux avantages scientifiquement prouvés du yacon pour le diabète sont les suivants :

1. Les effets antihyperglycémiques

Comme mentionné ci-dessus, la plus grande quantité de glucides dans le yacon sont des fructooligosaccharides, qui ne sont pas métabolisés ou absorbés par le corps humain, et n’augmentent donc pas le taux de glucose sanguin.

Les fructooligosaccharides favorisent également la production de glucose dans le foie, ce qui contribue à réduire les taux de glucose à jeun. En outre, une étude a rapporté que le yacon pourrait aider à augmenter la sensibilité à l’insuline dans l’organisme.

2. Aide à réguler la pression sanguine

L’hypertension, ou pression artérielle élevée, est une maladie qui est généralement liée à des maladies métaboliques, comme le diabète. Le Yacon contient de grandes quantités de potassium, un minéral qui agit comme un vasodilatateur (détend les vaisseaux sanguins) et réduit le stress sur le système cardiovasculaire.

Il améliore également la circulation sanguine et l’oxygénation, réduisant ainsi le risque de développer une athérosclérose, un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.

3. Aide à normaliser le cholestérol

Les fructooligosaccharides du yacon peuvent également être utiles pour contrôler le taux de cholestérol, un besoin courant chez les diabétiques.

Leur consommation a été associée à une diminution des niveaux de triglycérides à jeun et de lipoprotéines de basse densité (mauvais cholestérol), ce qui contribue à prévenir de nombreux problèmes cardiaques typiques chez les personnes diabétiques.

4. Favorise la perte de poids

Le yacon a la capacité de remplir l’estomac sans fournir beaucoup de calories ; cet effet rassasiant peut être très bénéfique pour une perte de poids à long terme.

Comme l’obésité est aussi étroitement liée au diabète, l’inclusion du yacon dans l’alimentation régulière est une excellente mesure pour les personnes atteintes d’obésité.

5. Aide à protéger le foie

Dans une étude publiée en 2008 dans la revue Food and Chemical Toxicology, l’association du yacon et de la silymarine (composant actif du chardon-marie) a permis d’améliorer les taux de cholestérol et de sucre dans le sang chez les patients atteints du syndrome métabolique.

Dans l’étude, les participants ont consommé 2,4 g de yacon et 0,8 g de silymarine par jour pendant 90 jours, ce qui a permis de réduire le taux de cholestérol et d’éviter l’accumulation de graisses dans le foie.

6. Aide à avoir une bonne santé cardiovasculaire

Les maladies cardiovasculaires sont devenues la première cause de mortalité dans le monde. En plus des fructooligosaccharides, le yacon contient une quantité importante de polyphénols aux propriétés hypolipidémiques, hypoglycémiques et antioxydantes ; il a été démontré que ces composés favorisent une bonne santé cardiovasculaire et réduisent le risque de développer des complications diabétiques.

7. Améliore le taux de testostérone

Les scientifiques ont rapporté que de faibles niveaux de testostérone sont associés à un risque accru de développer un diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires. Précisément, le sirop de yacon peut agir comme un stimulant naturel de la testostérone et comme un traitement de l’infertilité.

Au cours d’une étude menée par la Therapeutics and Biomolecules, la consommation de yacon a augmenté les niveaux de testostérone sérique et le nombre de spermatozoïdes chez les animaux ; les chercheurs ont conclu que ce tubercule était efficace pour traiter la stérilité masculine et les dysfonctionnements érectiles.

Autres bienfaits généraux du yacon pour la santé

Le yacon possède de nombreux autres bienfaits :

  • Il est riche en antioxydants. Les antioxydants contribuent à prévenir de nombreuses maladies et à stimuler le système immunitaire.
  • Il a des propriétés antifongiques. La feuille de yacon a des propriétés antifongiques qui sont utilisées par la médecine traditionnelle andine depuis des millénaires.
  • La feuille et les racines de yacon contribuent à la prévention du cancer. Plusieurs enquêtes ont suggéré que dans les racines et les feuilles du yacon pousse un champignon unique qui a des propriétés anticancéreuses.
  • Le yacon peut être utilisé comme un édulcorant naturel. Il permet de remplacer d’autres sources d’édulcorants moins adaptées aux diabétiques, comme les édulcorants artificiels ou le sucre.
  • Il a des propriétés prébiotiques, ce qui favorise une bonne santé digestive et prévient le développement d’affections telles que la constipation et les colites.

Comment utiliser le yacon pour traiter le diabète

Le yacon cru a un goût légèrement sucré et une texture croquante, semblable à celle des pommes. Les peuples andins mangent le yacon cru, comme s’il était un fruit, associé à du jus de citron et du miel, ou dans des salades. Cependant, le yacon peut également être bouilli, rôti ou cuit au four pour remplacer certains des glucides courants (pommes de terre, riz, pain).

D’autres préparations populaires sont le sirop de yacon et le thé de yacon.

Le sirop de yacon est un édulcorant naturel fabriqué à partir des racines et constitue une excellente source de fructo-oligosaccharides.

Le thé de yacon, en revanche, est obtenu à partir des feuilles, qui sont riches en acides protocatéchiques, chlorogéniques, caféiques et féruliques. Cette infusion aux propriétés hypoglycémiques et antioxydantes est un remède andin traditionnel pour le traitement du diabète et des maladies causées par les radicaux libres, comme l’artériosclérose.

Le yacon déshydraté est utilisé pour fabriquer des farines, des chips, des purées, des jus et des édulcorants.

Contre-indications et effets secondaires

Les principales conclusions relatives aux risques de la consommation de yacon sont les suivantes :

  • En 2005, une étude animale publiée dans la revue scientifique Food and Chemical Toxicology n’a révélé aucun taux de toxicité ni aucun effet secondaire indésirable après 4 mois de consommation régulière de racine de yacon. À l’appui de cette conclusion, une étude humaine publiée en avril 2009 a indiqué que les participants ne présentaient aucun effet négatif après 120 jours de supplémentation.
  • Selon le site WebMed, les fructooligosaccharides semblent être sûrs lorsqu’ils sont consommés à moins de 30 grammes par jour. Cependant, elles peuvent provoquer des gaz intestinaux (flatulences), des bruits intestinaux, des ballonnements, des maux d’estomac et des diarrhées chez certaines personnes. Au moins un cas de choc anaphylactique en réaction à l’ingestion de racine de yacon a également été documenté chez un individu présentant une allergie sévère à cette plante.
  • Des chercheurs ont indiqué que les feuilles de yacon ne devraient être utilisées que pour la préparation du thé, car lorsqu’elles sont consommées directement, elles peuvent être légèrement toxiques pour les reins.
  • On n’en sait pas encore assez sur la consommation de fructooligosaccharides pendant la grossesse et l’allaitement, c’est pourquoi leur utilisation à ce stade n’est pas recommandée. En général, les personnes qui ont un problème de santé spécifique doivent consulter leur médecin avant de les consommer.

Pour aller plus loin…

Pour en savoir plus sur le diabète, vous pouvez lire nos autres sur le sujet :

Références et ressources :
  • Yacon (Smallanthus sonchifolius) as a Food Supplement: Health-Promoting Benefits of Fructooligosaccharides. (2016, juillet 1). Consulté le 29 février 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4963912/
  • Yacon (Smallanthus sonchifolius): a functional food. – PubMed – NCBI. (s. d.). Consulté le 29 février 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23709016
  • Yacon syrup: beneficial effects on obesity and insulin resistance in humans. – PubMed – NCBI. (s. d.). Consulté le 29 février 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19254816
  • Effect of potassium intake on blood pressure. – PubMed – NCBI. (s. d.). Consulté le 29 février 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2104250
  • Fructo-oligosaccharide effects on serum cholesterol levels. An overview. – PubMed – NCBI. (s. d.). Consulté le 29 février 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26016937
  • Gunnars, K. B. (2018, mai 11). Can Yacon Syrup Really Help You Lose Weight? An Objective Look. Consulté le 29 février 2020, à l’adresse https://www.healthline.com/nutrition/does-yacon-syrup-work#section4
  • Maca (Lepidium meyenii) and yacon (Smallanthus sonchifolius) in combination with silymarin as food supplements: in vivo safety assessment. – PubMed – NCBI. (s. d.). Consulté le 29 février 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18054420
  • Natural phenolic compounds as cardiovascular therapeutics: potential role of their antiinflammatory effects. – PubMed – NCBI. (s. d.). Consulté le 29 février 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15320840
  • The Spermatogenic Effect of Yacon Extract and Its Constituents and Their Inhibition Effect of Testosterone Metabolism. (s. d.). Consulté le 29 février 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3762319/
  • Yacon Root: Health Benefits & Side Effects | Livestrong.com. (s. d.). Consulté le 29 février 2020, à l’adresse https://www.livestrong.com/article/411828-yacon-root-health-benefits-side-effects/

Articles populaires

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...