Carotte et diabète : Les diabétiques peuvent-ils manger des carottes ?

Publié le 

Il ne suffit pas d’éviter les sucreries et les farines raffinées pour contrôler la glycémie. Les personnes diabétiques doivent faire très attention à inclure des aliments sains dans leur régime alimentaire, comme certains légumes.

L’un des légumes qui a toujours été au centre du débat est la carotte. On a longtemps pensé qu’elle n’était pas recommandée pour le diabète ; les chercheurs étaient convaincus qu’en raison de son goût sucré, la carotte pouvait avoir un impact négatif, et qu’il fallait donc en éviter la consommation.

Cependant, des études plus récentes ont montré que cette croyance n’était pas vraie et qu’en fait, manger des carottes pouvait avoir plus d’un avantage pour la santé.

Poursuivez votre lecture pour obtenir tous les détails : information nutritionnelle, indice glycémique, avantages, meilleures façons de manger de la carotte, précautions et autres conseils utiles à garder à l’esprit.

La carotte est-elle sans danger pour les diabétiques ?

Comme énoncé ci-dessus, la carotte est aujourd’hui considérée comme un bon légume pour le diabète, mais il est important de comprendre pourquoi et de savoir dans quelle mesure sa consommation est saine.

Données nutritionnelles sur les carottes

Dans une portion de 100 grammes de carotte crue, il y a environ :

  • Calories : 41
  • Glucides : 9,6 g
  • Sucre : 4,7g
  • Amidon : 1,4 g
  • Fibre : 2,8g
  • Protéines : 1g

Comme vous pouvez le constater, l’apport calorique et la quantité de glucides ne sont pas très importants, et malgré la présence d’une certaine quantité de sucres naturels, son impact est compensé par la présence de fibres alimentaires. De plus, la carotte est un légume non amylacé, une autre caractéristique qui la rend adaptée au diabète.

Selon l’American Diabetes Association (l’une des plus grandes associations américaines pour les diabétiques), les légumes non farineux sont l’un des meilleurs choix alimentaires pour les diabétiques, car ils fournissent généralement non seulement une grande variété de vitamines, de minéraux, de substances phytochimiques et de fibres, mais sont également pauvres en glucides et aident à satisfaire l’appétit.

D’autre part, l’indice glycémique de la carotte se situe entre faible et modéré (IG=39, plus ou moins 16 selon le mode de préparation), alors que sa charge glycémique indique une valeur faible pour une portion de 100 grammes.* Ces données nous amènent également à la conclusion que la consommation de carottes, tant que la taille des portions est contrôlée, ne déclenche pas de glycémie et ne représente pas un danger pour le diabète.

*L’indice glycémique de la carotte est plus élevé lorsqu’elle est consommée cuite.

Les avantages de la carotte pour les personnes diabétiques

Il vaut la peine de regarder au-delà de l’impact des carottes sur le taux de glucose, car selon plusieurs études, leur consommation peut être bénéfique aux diabétiques de bien d’autres façons.

Pour commencer, c’est un légume riche en vitamine A, vitamine C, vitamine K, vitamines B, potassium, manganèse, phosphore et autres micronutriments essentiels qui contribuent à une meilleure santé et renforcent le système immunitaire. On a même constaté que certains de ces nutriments aident à gérer le diabète.

Vitamine A

Au cours des dernières années, des preuves ont montré que la vitamine A peut réguler les voies métaboliques impliquées dans la pathogenèse de l’obésité et du diabète (type 1 et type 2). Certains essais ont observé que la vitamine A sérique ou l’apport de caroténoïdes provitaminiques A, comme le β-carotène présent dans les carottes, protège contre l’insulinorésistance et le syndrome métabolique.

Une étude menée chez les rongeurs pour examiner l’importance de la vitamine A dans le contrôle de la glycémie a révélé que les souris qui étaient déficientes en vitamine A présentaient un dysfonctionnement de leurs cellules pancréatiques β.

Les chercheurs ont également noté une diminution de la sécrétion d’insuline et un risque accru d’hyperglycémie. Ces résultats indiquent que la vitamine A peut contribuer à un meilleur contrôle de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

Vitamine B6

Les vitamines B jouent un rôle important dans de nombreux domaines du métabolisme. Plus précisément, la carence en vitamine B6 a été associée au diabète, bien qu’il ne soit pas encore clair si cette carence représente une cause du diabète, un effet, ou les deux. Certains groupes de recherche ont rapporté des effets positifs de l’administration de la vitamine B6 sur le contrôle de la maladie et la prévention de ses complications courantes.

Une étude a révélé que la carence en vitamines B1 et B6 était courante chez les personnes diabétiques de type 2 et que le développement précoce de la néphropathie diabétique était plus fréquent lorsque les taux de vitamine B6 étaient faibles.

Fibre

Vous avez probablement entendu dire qu’un apport adéquat en fibres alimentaires est une partie essentielle du contrôle de la glycémie, mais bien que ce soit l’aspect le plus important quand on parle de diabète, ce n’est pas le seul avantage des fibres à considérer.

Les fibres sont également connues pour aider à réduire le taux de cholestérol, à normaliser la régularité des selles, à favoriser le bon fonctionnement du système digestif et à aider à maintenir un poids santé.

Après avoir examiné 15 études, des chercheurs ont indiqué qu’il existe des preuves solides de l’importance des fibres alimentaires dans la réduction de la prévalence du diabète de type 2. L’apport quotidien en fibres s’est révélé efficace pour abaisser la glycémie, non seulement à jeun mais aussi à long terme.

Antioxydants

Compte tenu de son apport en vitamine C, en caroténoïdes (alpha-carotène, bêta-carotène, lutéine), en acides hydroxycinamiques (acide caféique, acide coumarique, acide férulique) et en anthocyanines (cyanidines, malvidines), la carotte a un grand pouvoir antioxydant.

De nombreuses études indiquent que les régimes alimentaires riches en composés antioxydants sont très bénéfiques pour les personnes souffrant de diabète, car ils aident à combattre le stress oxydatif dans les cellules, améliorent le contrôle des taux de glucose sanguin, réduisent l’inflammation et préviennent de nombreuses complications du diabète, notamment les maladies cardiaques, les problèmes neurodégénératifs, les troubles de la vision et le cancer.

Comment manger des carottes quand on est diabétique ?

La carotte est un légume polyvalent, peu coûteux et généralement disponible toute l’année. Elle peut être utilisée dans toutes sortes de recettes mais sa forme de consommation la plus populaire est la carotte crue en salade. Elle est également un ingrédient de base dans les soupes, les rôtis, les ragoûts, les sautés, les desserts, les smoothies, les collations et les crèmes.

Dans le cas spécifique des personnes diabétiques, la meilleure option est de manger la carotte crue, car le processus de cuisson augmente son index glycémique, cependant cela ne signifie pas qu’elle peut être consommée uniquement de cette façon. N’hésitez pas à inclure des carottes cuites, à la vapeur ou rôties dans votre alimentation, en vous assurant de toujours contrôler la taille des portions et de vérifier l’effet qu’elles ont sur les taux de glucose.

Une bonne recommandation serait de limiter votre consommation de carottes à 2 ou 3 fois par semaine, sans dépasser 100 grammes ou ½ tasse par repas.

Évitez de la boire sous forme de jus, surtout s’il s’agit d’un jus commercial. N’oubliez pas que la préparation d’une portion de jus peut nécessiter 2 tasses ou plus de carottes, ce qui peut faire augmenter le taux de sucre dans le sang de façon soudaine. De plus, les jus de carottes que nous voyons au supermarché contiennent presque toujours beaucoup de sucre ajouté.

2 conseils utiles pour le choix et l’entreposage des carottes

  • Choisissez toujours des carottes qui sont fermes au toucher et qui ont une couleur vive.
  • Pour les garder fraîches et croquantes plus longtemps, conservez-les dans un sac à légumes hermétique, de préférence dans les tiroirs du réfrigérateur.

Des contre-indications à prendre en compte ?

Bien que la carotte soit un aliment sûr et bénéfique pour les personnes atteintes de diabète, il est recommandé de tenir compte des mises en garde suivantes :

  • Une consommation excessive de carottes peut apporter une quantité importante de sucre et provoquer des pics de glycémie.
  • Inversement, certaines personnes traitées pour le diabète peuvent souffrir d’hypoglycémie (taux de glucose trop bas) lorsque tous les glucides de leur alimentation fournissent une charge glycémique minimale.
  • Certaines personnes sont sensibles aux carottes, elles peuvent donc développer des réactions allergiques (rougeur de la peau, diarrhée, anaphylaxie). Les allergènes des carottes sont similaires à ceux des fraises, du céleri, des pommes de terre, des noix et de la moutarde. Si vous êtes diabétique et avez une allergie connue à ces aliments, vous devez également être prudent lorsque vous mangez des carottes.
  • Manger trop de carottes peut mener à une condition connue sous le nom de caroténémie (peau du visage, des mains et des pieds de couleur anormalement jaune).

Articles populaires

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

Quels fruits et légumes contiennent le plus de pesticides et comment les réduire ?

La consommation de fruits et de légumes est essentielle à une alimentation saine, mais tous les consommateurs ne sont pas conscients de la quantité...