Les graines de tamarin aident-elles à combattre le diabète ?

Publié le 

D’origine africaine, on trouve aujourd’hui le tamarin dans différentes régions du monde. Bien que la pulpe de ses gousses soit encore la partie la plus utilisée, ses graines ne sont pas loin derrière, car dans certaines régions, elles constituent un en-cas très populaire.

Saviez-vous que cette graine est riche en phosphore, magnésium, vitamine C, potassium, calcium et en composés antioxydants ? Mais ce n’est pas tout. Certaines études ont rapporté que les graines de tamarin, et même les feuilles et l’écorce de l’arbre, peuvent également favoriser une bonne santé.

Leurs propriétés naturelles semblent être utiles dans le traitement et la prévention de nombreuses affections, notamment le diabète et d’autres problèmes de santé.

Dans cet article, nous examinerons quelques-unes des principales découvertes scientifiques sur les graines de tamarin, leurs propriétés et leurs avantages pour les diabétiques, la meilleure façon de les consommer et les éventuelles contre-indications à prendre en compte.

Les graines de tamarin et le diabète

Est-il vrai que les graines de tamarin contribuent à faire baisser le taux de sucre dans le sang ? Bien que davantage de preuves scientifiques soient encore nécessaires, plusieurs études ont indiqué que cette graine a des propriétés antidiabétiques et que son utilisation peut contribuer à un meilleur contrôle du glucose sanguin.

Une étude sur les rongeurs a rapporté qu’après l’administration quotidienne d’un extrait aqueux de graines de tamarin, une augmentation de l’absorption du glucose et une diminution de l’insulinorésistance ont été observées. Les chercheurs ont lié cet effet à l’augmentation du renouvellement des cellules pancréatiques β et à l’augmentation de l’entrée du glucose dans les cellules musculaires et adipeuses, qui ont été provoquées par l’augmentation de la sécrétion d’insuline et l’inhibition de la gluconéogenèse hépatique.

En plus de l’effet hypoglycémiant, les graines de tamarin se sont également avérées utiles pour aider à combattre le syndrome métabolique et à améliorer le profil lipidique du sang.

Note : Des recherches similaires ont montré que l’extrait d’écorce de tamarin a une action presque identique à celle des graines, car il réduit considérablement le taux de sucre dans le sang.

La graine de tamarin protège la santé du cœur et des reins

Le pouvoir antioxydant des composés flavonoïdes, tanins, polyphénols, anthocyanines et proanthocyanidines oligomères de la graine de tamarin, ainsi que sa teneur naturelle en potassium et en magnésium, favorisent la bonne santé des artères, un meilleur contrôle de la pression sanguine et un meilleur fonctionnement du système cardiovasculaire.

D’autre part, certains chercheurs ont rapporté que les propriétés des graines de tamarin aident à diminuer la quantité de protéines expulsées par l’urine, un symptôme courant des lésions rénales chez les patients diabétiques.

Lutter contre l’inflammation

Il a été observé que les composés et minéraux de la graine de tamarin aident également à stopper les processus inflammatoires dans l’organisme, prévenant ainsi certaines des complications qui leur sont associées.

Arrêter les dommages oxydatifs dans l’organisme

Le stress oxydatif désigne un déséquilibre chimique causé par l’accumulation de substances nocives appelées radicaux libres. Il s’agit d’une affection qui endommage les tissus de l’organisme, notamment les cellules productrices d’insuline du pancréas, et qui contribue au développement et à la progression du diabète.

Riche en composés antioxydants, les graines de tamarin peuvent jouer un rôle dans la neutralisation des radicaux libres, réduisant ainsi le stress oxydatif dans notre corps.

Encourager la perte de poids

Le diabète de type 2 est souvent lié à l’obésité et à des taux élevés de cholestérol et de triglycérides dans le sang. Il a été observé que l’extrait de graines de tamarin peut réduire ces valeurs, vous aidant à perdre du poids tout en protégeant la santé de votre foie.

Comment consommer les graines de tamarin quand on est diabétique ?

Les graines de tamarin peuvent être consommées de plusieurs façons lorsqu’on est diabétique. Voici les façons les plus courantes :

  • Préparez de l’eau à partir de graines de tamarin. Pour cela, il faut griller et broyer les graines en une fine poudre. Vous pouvez ensuite ajouter ½ cuillère à café de cette poudre dans un verre d’eau, remuer jusqu’à dissolution complète et boire immédiatement (1 à 3 fois par jour, en commençant à jeun). Une autre variante efficace consiste à faire du thé à partir de graines de tamarin ; il suffit d’ajouter la même quantité de poudre dans une tasse d’eau chaude, de la laisser reposer et de la boire tant qu’elle est encore chaude.
  • Mangez-les en collation ou en combinaison avec d’autres aliments du régime. Il est recommandé de laisser tremper les graines pendant plusieurs heures afin que la croûte dure se ramollisse et puisse être enlevée plus facilement.

Note : Pour préparer la poudre de graines de tamarin, il est recommandé de faire griller les graines à feu doux pendant 4 à 5 minutes. Ensuite, placez-les sur une serviette ou un chiffon propre et laissez-les refroidir pendant 4 minutes. Après ce temps, couvrez-les avec une partie de la même serviette et cassez-les avec un marteau. Enfin, passez les morceaux de graines dans un transformateur ou dans un moulin pour terminer le processus.

Puis-je manger du tamarin si je suis diabétique ?

Bien que la pulpe de tamarin possède de nombreuses propriétés bénéfiques contenues dans la graine, c’est un fruit controversé, surtout pour les diabétiques.

Voyons un résumé des avantages et des inconvénients que ce fruit peut avoir dans un régime alimentaire adapté aux diabétiques :

  • Il fournit un excellent apport en vitamines (vitamines du groupe B, C, K, A, E) et en minéraux essentiels (potassium, magnésium, fer, phosphore, calcium).
  • Contient des fibres et des composés antioxydants qui favorisent la digestion, la prévention des maladies et une bonne santé générale.
  • Sa consommation a un effet inhibiteur sur l’enzyme alpha-amylase, qui intervient dans le processus d’absorption des glucides.

Inconvénients :

  • Le tamarin est très riche en sucres naturels. 100 grammes de pulpe de tamarin contiennent environ 62,5 grammes de glucides, dont 57,4 grammes de sucre et 5,1 grammes de fibres. Il s’agit sans aucun doute de l’un des fruits les plus riches en sucre à l’état naturel, c’est pourquoi les personnes diabétiques doivent le consommer avec prudence.
  • L’indice glycémique (IG) du tamarin est d’environ 50 ; il peut varier selon le degré de maturation, ou selon qu’il est consommé sous sa forme naturelle ou dans une autre préparation. Bien qu’il se situe dans la plage des faibles IG, ce fruit peut provoquer des pics de glycémie si la taille des portions n’est pas contrôlée. La charge glycémique de 100 grammes de tamarin est d’environ 32.
  • Le plus important lorsqu’on mange du tamarin est d’éviter les préparations (desserts, bonbons, jus) qui contiennent du sucre ajouté, et de bien contrôler la quantité consommée. Ne pas dépasser la portion de 10-20 grammes est une bonne recommandation à cet égard.

S’il est utilisé à bon escient, le tamarin peut être un excellent ajout aux sauces, vinaigrettes, jus et autres recettes maison.

Recette : Jus de tamarin pour diabétiques

  • Enlever la peau de 5 à 10 gousses de tamarin.
  • Placez les fruits pelés dans un récipient, couvrez-les d’eau fraîche et laissez-les se reposer/se ramollir pendant plusieurs heures.
  • Avec des mains propres, commencez à presser légèrement la pulpe de tamarin dans le même récipient, afin que les graines en sortent.
  • À l’aide d’une passoire et d’un nouveau récipient, ne filtrez que la pulpe sans pépins pour extraire le jus naturel du fruit. Pressez fermement pour extraire le plus de jus possible.
  • Une fois que vous avez obtenu ce jus de tamarin concentré, ajoutez la même quantité d’eau froide pour le diluer. Remuez bien et si vous préférez, ajoutez quelques gouttes de stévia à votre goût avant de le boire.

Y a-t-il des contre-indications ?

Bien que la consommation de tamarin et l’utilisation de ses graines comme remède maison puissent être sans danger pour la plupart des gens, il est important de noter les avertissements suivants :

  • Malgré les résultats évoqués tout au long de cet article, il n’existe pas suffisamment de preuves scientifiques pour garantir l’efficacité de l’extrait de graines ou de feuilles de tamarin comme traitement hypoglycémiant chez les patients diabétiques.
  • Une consommation excessive de tamarin peut provoquer des indigestions, des diarrhées, des reflux acides et une érosion de l’émail des dents en raison de son indice d’acidité élevé.
  • L’allergie ou l’hypersensibilité est l’un des effets secondaires les plus fréquents du tamarin. Les personnes sensibles aux composés contenus dans ce fruit peuvent présenter un certain nombre de symptômes indésirables, tels que des éruptions cutanées, des démangeaisons, des gonflements, des vertiges, des évanouissements, des vomissements et un essoufflement.
  • Selon la personne, son état de santé et la quantité ingérée, le tamarin peut provoquer des pics de glycémie ou, à l’inverse, une hypoglycémie. Sa consommation peut être contre-productive chez les personnes en attente d’une opération ou qui ont des difficultés à contrôler leur taux de glucose.
  • Il n’y a pas assez d’informations sur la sécurité de la consommation de tamarin pendant la grossesse et l’allaitement. Il est recommandé d’éviter le tamarin au-delà de l’apport alimentaire habituel.
  • Sa consommation peut provoquer des interactions avec certains médicaments (anticoagulants, AINS). On pense que le tamarin peut exacerber l’absorption de l’ibuprofène et de l’aspirine dans le sang, entraînant des symptômes de surdose et un risque accru de contusions.
  • Une étude d’observation réalisée en Inde a indiqué que l’ingestion fréquente de grandes quantités de tamarin peut favoriser la formation de calculs biliaires et provoquer d’autres complications, par exemple la jaunisse, la fièvre aiguë, les crampes abdominales, les nausées, les vomissements, les problèmes digestifs et hépatiques, etc.

Veuillez noter qu’il s’agit d’un article informatif. Consultez votre médecin avant d’introduire le tamarin, les graines de tamarin ou tout autre aliment dans votre régime alimentaire si vous êtes diabétique.

Pour aller plus loin…

Pour en apprendre plus sur le diabète, nous vous invitons à lire :

Références et ressources :

  • Aqueous extract of tamarind seeds selectively increases glucose transporter-2, glucose transporter-4, and islets’ intracellular calcium levels and … – PubMed – NCBI. (s. d.). Consulté le 2 avril 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22935346
  • Tamarindus indica and its health related effects. (s. d.). Consulté le 2 avril 2020, à l’adresse https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2221169115300885
  • Inflammation: A unifying theory of disease. (s. d.). Consulté le 2 avril 2020, à l’adresse https://www.health.harvard.edu/newsletter_article/Inflammation_A_unifying_theory_of_disease
  • Effect of tamarind (Tamarindus indica L.) seed on antioxidant activity, phytocompounds, physicochemical characteristics, and sensory acceptability of enriched cookies and mango juice. (s. d.). Consulté le 2 avril 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4930494/
  • Mammalian mucosal α-glucosidases coordinate with α-amylase in the initial starch hydrolysis stage to have a role in starch digestion beyond glucoge… – PubMed – NCBI. (s. d.). Consulté le 2 avril 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23638112
  • The role of lipid and carbohydrate digestive enzyme inhibitors in the management of obesity: a review of current and emerging therapeutic agents. (s. d.). Consulté le 2 avril 2020, à l’adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3047983/

Articles populaires

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

Quels fruits et légumes contiennent le plus de pesticides et comment les réduire ?

La consommation de fruits et de légumes est essentielle à une alimentation saine, mais tous les consommateurs ne sont pas conscients de la quantité...

Les effets de l’alcool sur la peau

Vous êtes-vous déjà demandé ce que l'alcool pouvait faire à votre peau ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.À quel point...

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...