15 erreurs fréquentes que nous faisons avec le fromage

Publié le 

Dans le monde du fromage, nous avons tous les extrêmes : de ceux qui le considèrent comme un produit gastronomique essentiel dans leur vie quotidienne et qui n’ont aucun problème à investir un pourcentage important de leur budget dans l’achat de différents fromages, à ceux qui vont simplement dans une grande surface, achètent un fromage et le consomment pour un apéritif improvisé.

Cependant, des plus gourmets aux moins gourmets, tout le monde est susceptible de faire certaines erreurs lorsqu’il s’agit de fromage.

Méfiez-vous de ces erreurs fréquentes lorsque vous mangez du fromage

Le fromage est un aliment très particulier. Il est surprenant de voir comment, à partir du lait de brebis, de vache ou de chèvre, nos ancêtres ont su créer ce délice si polyvalent.

En France, le fromage est très populaire et nous produisons certains des meilleurs fromages du monde.

Que vous soyez de ceux qui mangent du fromage à chaque repas, ou que vous en consommez qu’occasionnellement, vous devez éviter de faire ces erreurs avec le fromage :

1. Penser que le fromage râpé est du vrai fromage

La première erreur que vous commettez en achetant du fromage est de penser que le fromage râpé est du vrai fromage.

La plupart des marques de fromage râpé commercialisent en réalité un produit laitier contenant des graisses végétales (moins chères que les matières grasses du lait).

Il est préférable d’acheter le fromage que vous voulez et de le râper vous-même.

Lire aussi : Le fromage augmente-t-il le risque de cancer du sein ?

2. Toujours couper le fromage en pointes

Le découpage en pointe est le format le plus typique pour couper le fromage. En effet, dans tous les supermarchés, vous trouverez des pointes de toutes sortes pour tout types de fromages.

Cependant, les experts disent que cette coupe n’est pas idéale pour tous les fromages. Chaque type de fromage nécessite un type de coupe et un outil spécifique.

Certains fromages sont coupés en fleurons (en forme de fleur), il faut donc une girolle, un ustensile qui traverse le fromage en son milieu et le fait tourner en rond avec un couteau pour former une sorte de fleur, d’autres sont coupés en lyre, d’autres plus durs comme le parmesan sont coupés en morceaux irréguliers.

3. Jeter systématiquement un fromage qui contient de la moisissure

Le fromage est l’un des rares aliments que vous pouvez manger même s’il est moisi.

Si un fromage blanc a de la moisissure sur une petite surface, mais que le reste du fromage est en parfait état, enlevez simplement la partie avec de la moisissure et vous pourrez le manger sans problème.

4. Quand ça sent fort, c’est que le fromage est mauvais

Le fait qu’un fromage ait une odeur forte, même d’une certaine manière désagréable, ne signifie pas nécessairement qu’il est mauvais.

Il existe des fromages qui ont cette odeur (dont le fameux camembert).

Il est également vrai que tous les fromages n’ont pas une odeur forte, ni une odeur désagréable. Si un fromage blanc sent mauvais, ce n’est évidemment pas bon signe, mais ce n’est pas très courant.

Les experts fromagers disent souvent que l’arôme et le goût ne vont pas toujours de pair.

Lire aussi : Quels sont les fromages les plus caloriques ?

5. Le fromage le plus cher est toujours le meilleur

Comme pour le prix du vin, le fromage le plus cher ne signifie pas nécessairement qu’il est le meilleur.

Comme pour tout, outre la qualité, le prix est déterminé par le marketing (celui d’une marque ou d’une appellation plus connue sera toujours plus cher) et par le processus de maturation qu’il a, exactement comme dans le cas du vin.

Un fromage avec plusieurs mois de maturation sera beaucoup plus cher qu’un fromage avec un processus de production plus simple.

6. Laisser le fromage à l’air libre

À l’air libre, le fromage se dessèche et perd certaines de ses qualités.

La meilleure façon de conserver le fromage à la maison est de le conserver au réfrigérateur.

La température idéale pour conserver le fromage se situe entre 8 et 14 degrés, en essayant de maintenir les fluctuations de température aussi faibles que possible.

7. Le fromage affiné est meilleur que n’importe quel autre fromage.

Le degré de maturation d’un fromage dépend des goûts de la personne qui le prendra, et non de sa qualité.

Un fromage affiné n’est pas nécessairement meilleur qu’un fromage frais. Ce sont simplement des fromages différents.

Par conséquent, parier sur l’un ou l’autre ne dépendra que de vos goûts personnels et de l’aliment avec lequel vous allez l’accompagner.

Lire aussi : Le fromage est-il bon ou mauvais contre la constipation ?

8. Le mieux est d’acheter des fromages entiers

Conserver un fromage trop longtemps dans le réfrigérateur lui fera perdre ses qualités au fil des jours.

Par conséquent, il est préférable d’acheter la quantité que vous vous attendez à manger, plutôt que d’acheter un fromage entier qui prendra plusieurs mois à être mangé.

Si vous êtes nombreux à la maison ou si vous consommez beaucoup de fromage, il n’y a aucun problème à acheter un fromage entier, mais si ce n’est pas le cas, il vaut mieux acheter en fonction de la quantité que vous souhaitez.

9. La moisissure ne doit jamais être mangée

Les fromages bleus ont un type de moisissure appelé Penicillium qui est parfaitement comestible et qui, en plus de leur donner leur couleur caractéristique, leur donne aussi leur saveur.

Ces fromages sont affinés dans des lieux à température contrôlée et sont généralement d’appellation d’origine contrôlée. Le plus connu en France est le Roquefort.

Cependant, cela ne veut pas dire que vous devriez manger n’importe quel fromage que vous voyez avec de la moisissure.

Si vous trouvez par exemple un emmental avec de la moisissure, enlevez la partie qui a la moisissure et, en principe, vous pourrez manger le reste du fromage sans aucun problème.

Lire aussi : Fromage : À quelle heure de la journée vaut-il mieux le consommer ?

10. Le fromage est pour l’apéritif

Le fromage peut être manger à n’importe quel moment de la journée ou du repas, en guise d’apéritif comme en guise de dessert.

11. Il faut toujours servir le fromage sans ses bords

Vous déjeunez ou dînez à la maison, vous coupez le fromage et, bien sûr, vous en retirez les bords avant de le servir à vos invités. Et bien, en réalité, les experts fromagers disent qu’il faudrait faire le contraire.

Tout amateur de fromage voudra voir la croûte pour s’assurer de la qualité du fromage, puis décider ensuite par lui-même s’il souhaite manger la croûte ou non.

12. Le fromage commercialisé dans les grandes surfaces n’est pas bon

Comme partout dans la vie, on trouve dans les grandes surfaces de bons fromages et de moins bons fromages.

Évidemment, ce n’est pas la même chose que d’acheter un fromage très spécifique auprès d’un fromager, mais dans la plupart des supermarchés de taille moyenne, vous trouverez de multiples choix de fromages de différents types, d’appellations d’origine et de qualités.

Lire aussi : Bienfaits et risques du fromage pour la santé

13. La croûte de fromage ne doit pas être mangée

Beaucoup de personnes se demandent si la croûte du fromage peut être mangée.

En réalité, si le fromage est naturel, la croûte peut se manger sans aucun problème.

En revanche, s’il s’agit d’une croûte artificielle, il est préférable de la laisser car elle peut être faite de matériaux synthétiques et de cires (ce type de croûte ressemble souvent à du plastique).

14. Le fromage n’a pas de date de péremption

Comme tous les aliments, le fromage peut se périmer. Néanmoins, sur la plupart des fromages la date de péremption n’est pas indiquée.

La croûte est l’un des indicateurs de l’état du fromage. Les fromages périmés à pâte molle auront une croûte plus foncée et ridée, avec une odeur ressemblante à celle de l’ammoniac.

Les fromages périmés à pâte dure auront une croûte plus foncée et un goût plus épicé que d’habitude.

15. Préparer un plateau de fromages avec trop de variétés différentes

Préparer un plateau de fromage correct et équilibré n’est pas une chose facile.

Pour que le palais puisse apprécier et différencier les différents fromages, il n’est pas recommandé d’inclure plus de trois ou quatre variétés utilisant des fromages de différents types de lait (de chèvre, de vache et de brebis) ou de différents procédés de maturation.

La meilleure chose à faire dans ce cas est d’être conseillé par un expert.

Servez toujours les fromages en commençant par la saveur la plus douce et terminez par la saveur la plus puissante.

Si c’est l’inverse, le palais s’imprègne dès le début du goût du fromage le plus fort et ne peut plus déguster avec autant d’efficacité les autres fromages.

Pour accompagner le tout, vous pouvez choisir des noix, des compotes et des confitures (meilleures faites maison).

Lire aussi : Le fromage fait-il grossir ou maigrir ?

Articles populaires

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

N'importe où dans le monde, les femmes vivent plus longtemps que les hommes.Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'espérance de vie moyenne à...

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Vous connaissez probablement les mises en garde des nutritionnistes contre une consommation excessive de viande rouge. Ces mises en garde concernent notamment le bœuf,...

Les aliments cancérigènes que vous avez probablement déjà consommé

Nous entendons souvent des gens dire "attention cet aliment est cancérigène" ou "manger cela cause le cancer", mais beaucoup d'entre nous ne savent pas...

9 aliments mauvais pour le cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain, et comme tous nos organes, il peut être affecté par ce que l'on mange....

Les dangers de l’alcool sur le cerveau

Un verre de vin avec le dîner, une bière après le travail, un cocktail en vacances : L'alcool est profondément ancré dans la culture...